A tombeau ouvert de Martin Scorsese (2000) par Bruce Kraft

New York. Franck Pierce sillonne au volant de son ambulance les rue de Hell’s Kitchen qui est le secteur le plus pourri de Manhattan. Il cherche à être en paix avec lui-même au milieu des blessés et suicidaires, entre la joie de sauver une vie et le désespoir d’en perdre.

A-tombeau-ouver-Martin-Scorsese-Nicolas-Cage-John-Goodman-poster-affiche

NE TIREZ PAS SUR L’AMBULANCE.

Tout d’abord je tiens à préciser une chose: je suis ambulancier et donc, pas objectif du tout sur ce film.

Après je peux vous dire qu’un ambulancier en France n’a pas la formation médicale de ses homologues américains, nous ne sommes pas des toubibs même si les malheurs des gens montent toujours dans nos véhicules. L’aparté étant fermée, je passe donc à la modeste chronique de ce petit bijou aussi sombre que bloquant.

A-tombeau-ouver-Martin-Scorsese-Nicolas-Cage-John-Goodman

Oui, bloquant car c’est le journal de bord d’un ambulancier au bord du gouffre qui nous est proposé. Ce film est basé sur une nouvelle de Joe Connelly qui a réellement travaillé dans le quartier de Hell’s Kitchen (Je ne sais pas s’il a croisé Daredevil !!!) dans le paramédical, c’est en quelque sorte à une autobiographie que l’on a affaire.

Aux manettes du film, nous retrouvons un des grands d’Hollywood en la personne de Martin Scorsese, et on peut dire qu’il nous livre un long métrage des plus profonds sur cette profession complètement ignorée du grand public.

A-tombeau-ouver-Martin-Scorsese-Nicolas-Cage-John-Goodman

Dans le rôle de Franck, on retrouve Nicolas Cage dans un de ses meilleurs rôles, un homme qui n’arrive plus à refaire surface car, selon lui, il n’arrive plus à sauver de vie. Cerné, fatigué, alcoolisé, Franck déambule comme un zombie aux milieux des rues et des fantômes des gens qu’il a croisé et aidé. Au détour d’un sauvetage il croise Mary, Patricia Arquette, dont le père se retrouve entre la vie et la mort dans un hôpital qui dégueule de patients. Cette dernière devient la lueur d’espoir de Franck.

A-tombeau-ouver-Martin-Scorsese-Nicolas-Cage-John-Goodmanjpg

D’autres ambulanciers accompagnent notre « héros », on passe de Larry, John Goodman (toujours génial !!), en ambulancier boulimique, à Marcus , Ving Rhames, comme l’ambulancier ayant de la bouteille et  Tom, Tom Sizemore ( Excellent rôle !!), étant le plus tranché et avide de justice sociale…..un malade qui crache sur le système !!!

L’hôpital, et principalement les urgences, est une sorte de « cour des miracles » gardée par un cerbère « Black » aux Ray ban aussi brillantes qu’inutiles dans cette fosse sans espoir. Chaque incursion dans le bâtiment est une ode au pessimisme des toubibs qui se battent pour la vie, débordés par le flux incessant des malades qui arrivent. On se sent mal à l’aise devant tant de dépit et Franck l’est aussi.

A-tombeau-ouver-Martin-Scorsese-Nicolas-Cage-John-Goodman

« A tombeau ouvert » est un film montrant la souffrance sous toute ses formes car chacun des protagonistes porte son propre fardeau à sa manière. Scorsese dira de « A tombeau ouvert » et « Taxi Driver » ce sont des films dont le point commun est la souffrance mais qu’à l’inverse de « Taxi Driver », le héros ne veut pas tuer mais sauver des vies.

Alors penchez vous sur ce film et vous ne verrez plus une ambulance de la même manière

Bon film
Bon film

Bruce Kraft.

Publicités

5 commentaires

  1. Je trouve que c’est l’un des 2 ou 3 meilleurs films de Scorsese, avec Taxi Driver et Raging Bull, les seuls à se distinguer du reste de sa production de par des scénarios vraiment intéressants.

    J'aime

  2. grand respect pour scorcese qui n’ a aucune merde dans sa filmo, »Les affranchis » reste pour moi un de plus grand films ricains de l ‘ histoire et si il n’avait que celui la… plus récemment « Les infiltrés » m’a foutu 1belle claque aussi.

    J'aime

  3. Bonne Kro ! Une plongée intimiste dans la vie de cet ambulancier américain…Personnellement, une des meilleures adaptations de Scorsese, humaine et sincère… A regarder un dimanche pluvieux,fin d’aprés-midi, avec un bon petit verre!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s