Dark angel de Craig R.Baxley (1990) par Mat Castle

Ivan Drago Vs un dealer martien, nuff’ said…

                                 Dark-angel-1990-Dolph-Lundgren-poster-affiche

ANGEL FART.

Alors, aujourd’hui je vais vous parler de Angel Dark, magnifique comédienne tchèque de films pour adultes, qui avec son léger strabisme craquant..hein?!, quoi?, Mr Kraft me souffle à l’oreille que ce n’est pas Angel Dark à chroniquer mais Dark Angel série B (Z?) avec Doph « je vlai te bliser » (dire vite avec l’accent russe) Lundgren. Quel rabat joie celui la, pfu…..saloperie de patron. Donc « Dark Angel » (t’es vraiment sur pour Angel Da…..Ok, je m’exécute!!) nous narre l’histoire du flic Jack Gaines forte tête, et accaparé d’ un agent du F.B.I coinsos, qui se frite contre un alien décoloré gothique à la tête de surfeur et qui se déplace comme un kangourou. Le grand Suédois au brushing dévastateur dans ce film, sera aussi aidé dans sa tache par un un autre E.T, mais plus gentil celui-la (gros pompage du film « Hidden au passage » mais aussi de « L’arme fatale », « Highlander » ou « Terminator »).

Dark-angel-1990-Dolph-Lundgren-6

Et il aura fort à faire notre « Scorpion Rouge », parce que le vilain extraterrestre dispose de nombreux gadgets à faire défriser cette tête de moule qu’est le Predator. Des lances CD/frisbee, qui, une fois propulsés, égorgent d’une traite ses cibles (heureusement qu’il s’ est pointé en 1990, parce qu’en 2009, avec la crise de l’industrie du disque, hein?.. d’accord je sors).

La grande blonde venue du Cosmos a aussi énormément d’ humour puisqu’elle balance un salvateur « je suis venu en paix » avant de vous défroquer, vous droguer avec son câble de téléphone, et de vous reprendre le mix avec l’aide de son diplôme d’acuponcture.

Dark-angel-1990-Dolph-Lundgren-5

« Dark Angel » en V.F (obligatoire pour en profiter un max), a en bandoulière des dialogues très profonds voir existentiels (« Si t’ es pas le Père Noël, t’es un homme mort! » ou un « T’a vu la gueule que j’ai?! ouais une gueule de chiottes! »…) et pour la fraternité entre les communautés (« qui c’est ce type?.., oh une espèce de PD de l’espace! » et un « Va te faire emplâtrer PD! » qui ferait bondir bon nombres d’ asso gay de nos jours).

On retrouve un Doplh Lundgren au sommet de son art ( c’est à dire pas très haut..) qui maîtrise de bout en bout son jeu d’ acteur ( le sourcil levé pour montrer son anxiété,un high kick des familles pour le désaccord..) avec en climax son combat « titanesque » contre un fil de fer pointu provenant des mains du monstre péroxydé. Superbe.

Dark-angel-1990-Dolph-Lundgren-2

Pour une soirée entre potes, et blindé d’ alcool et d’autres substances psychotropes, ce nanar qu’est « Dark Angel » passe comme une lettre à la poste et peut se déguster au second, voir au troisième degrés vu sa beaufitude et son coté réac’ bien dépassé. Pour finir, je vous laisse avec une des nombreuses perles qui clôture le film: « Je suis venu en paix…Ben tu vas nous la foutre la paix…connard! » avant de lui exploser la tronche. Audiard peut aller se rhabiller. Bonne séance.

 plaisir-coupable

Mat Castle.

 

plaisir coupable
Publicités

5 commentaires

  1. c’est plus un nanar qu’un navet jpense parsqu’il est trés rigolo et kitsh,mais à l’époque les gars qui ont fait ce film étaient trés premier degré sans recul et devaient penser qu’ils créaient un classique de s.f,ah les cons!..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s