Baxter de Jérôme Boivin (1988) par Bruce Kraft

Baxter est un Bull-terrier, chien au physique étrange, qui cherche à comprendre les hommes et à se sentir bien au milieu d’eux. Il est offert à une vieille dame qui est seule, malheureusement leurs rapports vont se dégrader très rapidement….

Baxter-film-movie-avoriaz-1989-poster-affiche

UNE VIE DE CHIEN.

 

Vous l’attendiez et bien il est là le premier film français sur « la pellicule brûle » au bout de, presque, deux mois. « Baxter » est le genre de film qui tombe dans l’oubli alors qu’il reste culte pour une minorité de personnes qui ont eu la chance de le voir. Premier film de Jérôme Boivin (et tiré du roman de Ken Greenhall: « Des tueurs pas comme les autres »), « Baxter » est le parcours, mouvementé, raconté  en trois étapes de ce chien qualifié de « Laid » par les gens qui le voient (Moi?! franchement j’adore cette race !!). En fait, c’est le chien qui narre son histoire et pendant tout le film on entend les pensées de cette animal sans moral mais qui attend de ses maîtres une attention liée à sa condition de chien, entre domination et intégration dans le groupe, ou meute. D’ailleurs, ce film est un parfait manuel « d’utilisation » du chien car il n’a pas pour but « d’humaniser » l’animal même si ce dernier veut « comprendre ».

Baxter-film-movie-avoriaz-1989-1

Première étape pour lui, son arrivée chez une vieille dame âgée dont il sent rapidement qu’elle a peur de lui et qu’il ne pourra rien en tirer car elle est faible. Jusqu’au jour où elle décédera dans l’indifférence totale et que Baxter pourra rejoindre le couple qu’il observe depuis la fenêtre de la maison. Car Baxter est un chien qui recherche le bonheur et le voit chez ce jeune couple qui ne tarde pas à le recueillir. Ce bonheur sera de courte durée ( Un bébé sait nager ?) et là s’ouvre la troisième et plus importante partie……sa rencontre avec un petit garçon fasciné par la seconde guerre mondiale et la vie d’Hitler (Il se documente mieux qu’un rat de bibliothèque le fourbe!!).

Baxter-film-movie-avoriaz-1989-4

Baxter va t-il avoir enfin ce qu’il recherche? Rien n’est moins sûr face à ce garçon instable psychologiquement et surtout, violent. En fait le parallèle entre le chien et son nouveau maître est flagrant : L’enfant est comme Baxter, sans morale. Mais le film ne montre pas un chien méchant mais un chien qui obéit à de véritables « méchants ».

Baxter-film-movie-avoriaz-1989-2

« Baxter » reste un film assez sombre et violent par moment (que ce soit physique ou moral!!) et ce n’est pas la narration de Maxime Leroux qui va égayer le tableau, monotone et judicieuse. Le film fût même présenté au, malheureusement disparu, Festival du cinéma fantastique d’Avoriaz où il y gagna une certaine renommée en montrant que le cinéma français pouvait être différent quand il s’en donnait les moyens. Le casting est bien choisi et aucun des acteurs ne surjoue (Pas même Daniel Rialet vous savez, l’ancien « mulet » de Navarro!!!), ce que je reproche d’ordinaire à nos acteurs français qui se croient toujours à la Comédie française. Charles, l’enfant désaxé, est interprété de manière excellente par le jeune François Driancourt vraiment flippant !!! (J’ai un gosse comme ça je le traîne, attaché à une corde, derrière ma bagnole).

Baxter-film-movie-avoriaz-1989-3

« Baxter » est un film vraiment différent montrant la Nature animale et humaine dans toute sa splendeur, alors pour une fois qu’un chien n’est pas mis à l’écran de manière crétine, pensez à le visionner…avec votre chien.

Bon film
Bon film

 Bruce Kraft.

 

Publicités

5 commentaires

  1. ovni ce film, chaque fois que je vois un bull terrier, m’di tiens, voila un baxter!c’est dire que le film m’a touché inconcsienment.Deux films chroniqués Mr kraft,et les deux perso principaux résident six pieds sous terre(renfro pour un éléve..et le mulet de navarro pour baxter) sa va biento devenir une rubrique necrologique ton blog!

    J'aime

  2. Voilà un film que j’aimerais voir.. j’ai une copine qui a ce chien, il est sympa comme tout, mais tétu.

    j’ai une petite question:
    Voilà, j’ai commencé à mettre des liens sur mon blog, mais je ne le fais qu’avec l’autorisation de l’auteur du blog, c’est pour ça que ça me prend du temps.
    Es tu d’accord pour que je mette le tien? Car, je trouve ton blog original niveau thème choisi, et très bien fait

    J'aime

  3. pour info inutile le mulet saoulard du comissaire enrico s’appelait hoecklin alias christian rauth,ah on me dit dans l’ oreillette que l’info était effectivement inutile,sur sse..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s