Antichrist de Lars Von trier (2009) par Bruce Kraft

Un couple en deuil, après la mort de leur fils, veut se retrouver à nouveau et décide de partir à Eden, un chalet isolé dans la forêt. Le mari, étant thérapeute, pense pouvoir guérir la dépression de sa femme tout seul…..il se trompe.

antichrist-lars-von-trier-charlotte-gainsbourg-willem-daffoe_poster-affiche

HUMAN NATURE.

Accrochez vous à vos sièges car le dernier Lars von trier est plus qu’un film, c’est une véritable expérience (visuelle!!) au bout de l’horreur et de la nature humaine. Les critiques n’ont pas épargné le réalisateur danois et beaucoup ont cassé cet ovni et cela peut se comprendre.

Antichrist-Lars-Von-Trier-Charlotte-Gainsbourg-Willem-Daffoe2

« Antichrist » est une thérapie scénaristique avouée de Lars von trier et c’est pour ça qu’avant le visionnage on peut se demander si on ne va pas rester sur le bas côté de « l’histoire »….et bien non!!!

Contrairement à Lynch, qui fait tout pour vous planter au milieu du scénario avec des « détails » que lui seul peut comprendre, Von trier explique ce qu’il faut pour que nous le suivions dans son esprit malade et je trouve que c’est là que réside la véritable prouesse de ce film. Ce qui peut perturber le spectateur c’est tout d’abord le rythme imposé par la dépression de la mère qui est longue et sinueuse.

Antichrist-Lars-Von-Trier-Charlotte-Gainsbourg-Willem-Daffoe3

Si vous vouliez de l’action et bien faut voir « G.I. Joe »…merde alors!! Bon, il faut que je vous dise…il y a un peu d’action quand même vers la fin. En fait, ce thriller psychologique ( à la photographie magnifique!!) va tout doucement se transformer en film d’horreur en lorgnant même vers le fantastique.

Je ne peux donc m’empêcher de vous prévenir que Lars von trier se lâche avec des scènes porno-crades/gores des plus inattendues pour un réalisateur aussi « médiatique »(Le « petit » monde du gore a dû sabrer le champagne et faire une sacrée fiesta en voyant ça!!!). Voilà donc alors l’objet de la foudre médiatique qu’a connu le père Lars pour ces scènes véritablement chocs (C’est sûr que ça change du pseudo-film « Entre les murs »!!!).

Antichrist-Lars-Von-Trier-Charlotte-Gainsbourg-Willem-Daffoe4

Faut reconnaître qu’à Cannes le jury a quand même eu le cran de reconnaître que Charlotte Gainsbourg est impériale dans ce rôle vraiment dangereux pour une carrière et pourtant: elle se transcende tout au long du film et chaque parcelle de son corps transpire la souffrance physique et morale avec un réalisme hors-norme!!!

Willem Daffoe n’est pas en reste même si son rôle le cantonne un peu plus dans la maîtrise de son environnement, il prouve encore une fois son statut d’acteur discret mais terriblement efficace. La caméra vit littéralement pour ses acteurs et filme la moindre émotion en hésitant jamais à faire des gros plans sur ces visages « malades » jusqu’au final où le couple va enfin se « libérer » du mal qui s’est emparé de leurs âmes…

Antichrist-Lars-Von-Trier-Charlotte-Gainsbourg-Willem-Daffoe5

« Antichrist » est une baïonnette qui s’enfonce lentement dans vos chairs et qui, au moment où elle se retire, répand sur le sol l’ignoble vérité sur la nature humaine qui était enfouie en vous…et ça fait peur. A ne pas mettre entre toutes les mains….

Excellent!!!
Excellent!!!

Bruce Kraft.

 


Publicités

16 commentaires

  1. Aaaaaaaahhhhhhh!!!!!!!
    Tu sais que tu viens de me donner le sourire là? Enfin quelqu’un (on est en voie de disparition) qui a vu dans Antichrist un grand film. Je crois que tu sais à quel point je l’ai aimé donc je vais
    pas en rajouter mais ça me fait plus que plaisir que tu l’aies apprécié à sa juste valeur, à savoir très forte!

    J'aime

  2. Excellente critique, à laquelle je n’ai pas grand chose à rajouter (et en plus, elle est fichtrement bien écrite !). C’est le genre de film qui laisse nauséeux et dubitatif, puis qui s’impose
    lentement, s’insinuant dans l’esprit, comme une réussite formelle. Impressionnant et parfois même sublimement beau.

    J'aime

  3. il faut vraiment que je touche deux mots à HAL 9 000…
    Bon je ne dis rien sur la photographie magnifique, mais ca doit être mon côté réac d’historien de formation qui m’écoeure en voyant de telles conneries sur le moyen age. Je m’offusque aussi davant
    les conneries sur les femmes et la psychhanalyse. Freud trouverai ça bizarre, encore qu’en adhéquation avec ses théories sur le sexe. Ah et le mixage musical est horrible, Gainsbourg crie tout le
    temps c’est chiant, et le peché ne vient pas du sexe. Sinon je trouve très pédant sa façon de mettre son nom en avant du genre, regardez comme je suis un auteur controversé. Mouais.
    Bon je m’arrete là car je vais egorger Von Trier sinon.

    J'aime

  4. Beurk! J’ai vomis désolé…
    J’ai trouvé tous mal fait et en désordre, aucun élément ne m’as permis d’apprécier une seconde ce film. En fait j’étais déjà au fond du gouffre dés la scène début avec la mort du bébé en
    opposition à la scène de baise, le tout accompagné sur une musique qui fait vraiment cliché… Ensuite j’ai pas pu remonter.
    Néanmoins, content de voir que la diversité culturel existe encore, et un film qui surf sur les extrêmes sans laisser indifférent, ça ne peut pas être foncièrement si mauvais que ça.

    <!–
    @page { margin: 0.79in }
    P { margin-bottom: 0.08in }
    –>

    J'aime

  5. Le pire : habituellement, je déteste von Trier, notamment dans ses habitudes pédantes justement, son côté suffisant et « marque de fabrique ». En général, ses films me font ch… Mais là, j’ai dit
    banco.
    En revanche, Lynch, je suis fan.
    La Pellicule brûle, c’est vraiment le rendez-vous des extrêmes !

    J'aime

  6. C’est joliment dit.. lynch est effectivement devenu son premier spectateur..au détriment de ces fans perso c’est peut étre son oeuvre la plus « mainstream » qui m’ai marqué « elephant man », peut étre
    parsque j’ai la méme geulle de john merrick « ah
    shui pas un animal fffuuuuuiii!! PJ brucie

    J'aime

  7. sinon jte conseille plus le boulot de sa fille avec son « surveillance » bcp moins moins branlage de crane que les oeuvres de son pére et qui a un twist sympa (le film pas la fille, o twist
    again,o twist again, tin tin..)

    J'aime

  8. Ce film…:)
    A la base je suis une accro de Lars Von Trier…de Charlotte Gainsbourg depuis que je suis gosse, et Daffoe…
    J’étais sûre que je serais pas déçue avant de le voir malgré les critiques de merde.
    Un film torturé et qui met mal à l’aise comme j’aime.

    J'aime

  9. Dancer In The Dark, j’avais un peu peur de le voir à l’époque. Juste un peu parce que j’adore Björk. J’avais confiance en Von Trier et Björk mais j’appréhendais que ca tourne à la comédie musicale
    gnan-gnan…rien à voir avec ca 🙂
    C’est un des films que ca me gène pas de voir et revoir…j’en pleure à chaques fois à la fin…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s