After Life de Agnieszka Wojtowicz-Vosloo (2010)par Bruce Kraft

Victime d’un accident de voiture, une jeune femme se réveille dans un funérarium où le thanatopracteur lui apprend qu’elle est morte et sera enterrée dans quelques jours…elle est persuadée d’être vivante.

after-life-Christina-Ricci-Liam-Neeson-poster-affiche

SHE’S ALIVE…ALIVE!!!

« After.life » est le premier long métrage de la réalisatrice d’origine polonaise Agnieszka Wojtowicz-Vosloo qui nous balance pleine face un thriller psychologique sur le thème de la mort aux nuances presque fantastiques. En effet, tout au long du film, au scénar’ écrit en partie par Agnieszka, le spectateur va se retrouver dans le monde froid et morbide (naaan sans déc’!!) d’un funérarium, le tout filmé avec beaucoup de goût et une certaine recherche photographique. Tout ça réalisé en seulement…25 jours.

after-life-Christina-Ricci-Liam-Neeson3

L’intrigue du film étant « est-ce qu’Anna est morte? » il était donc tout à fait normal de penser que ce « After.life » allait basculer dans le fantastique….et puis en fait non…ou presque. Bon, toujours est-il que AWV (bin oui c’est quand même moins long à réécrire!) réussit à nous faire douter pendant un bon moment sur le sort d’Anna même si tout n’est pas toujours au point au niveau du ressentit psychologique des personnages.

after-life-Christina-Ricci-Liam-Neeson1

Tiens, parlons en des personnages. C’est Christina Ricci qui (ré?)incarne Anna et sa prestation est, comme à son habitude, dans la retenue et une certaine froideur collant tout à fait au sujet. Les plus coquins d’entre vous (pour ne pas dire obsédés!!) remarqueront que la demoiselle passe un bon moment du film nue….sans jamais tomber dans le vulgaire grâce à une certaine pudeur de la réalisatrice.

after-life-Christina-Ricci-Liam-Neeson5

Actrice crédible donc tout comme ce bon vieux Liam Neeson qui n’en finit plus d’étoffer sa filmographie mais, une fois n’est pas coutume, cette fois-ci il endosse le rôle d’un thanatopracteur qui, psychologiquement, est en équilibre entre folie et sagesse…Je n’en dirais pas plus sur le personnage et notons que l’acteur livre là une bien belle prestation. Troisième larron en foire le toujours aussi « pas à sa place » Justin Long (j’arrive pas à le voir dans autre chose que dans une comédie ce mec!!) en fiancé au bord du gouffre….bof….

Le film est un peu lent il faut bien le dire mais c’est sans aucun doute pour mieux plonger le spectateur dans cet univers morbide où le temps n’est plus qu’une valeur relative.  C’est plutôt du côté des vivants que le stress est présent puisque le fiancé d’Anna reste persuadé que sa promise est encore en vie au funérarium, conforté en cela par l’arrivée d’un petit garçon qui a « de l’empathie pour les morts » pour reprendre les paroles de Neeson.

after-life-Christina-Ricci-Liam-Neeson6

« After.Life » reste un film intéressant même si on peut reprocher à AWV d’être un peu trop sensible par moment et de prendre des petits raccourcis qui cassent un peu la crédibilité scénaristique. Quelques moments de tension surviennent alors pour « égayer » le film qui, malheureusement, ne nous fera pas tomber non plus de notre chaise une fois qu’arrive le dénouement final.

Moyen mais ça passe....
Moyen mais ça passe….

Bruce Kraft.

« After.Life » de Agnieszka Wojtowicz-Vosloo. Distribué par Other Angle. Avec Christina Ricci, Liam Neeson, Justin Long. Durée: 1h42.

 

 

Advertisements

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s