Akira de Katsuhiro Otomo (1988) par Marc Shift & Tootsif

Dans un Tokyo apocalyptique post nucléaire, Kanéda et sa bande de motards s’opposent à celle des clowns. Tetsuo, amis de Kaneda, est victime d’un étrange  accident et est évacué par les militaires. Il sert alors de cobaye pour d’étranges expériences, lié au projet Akira.

Akira-Katsuhiro-Otomo-manga-poster-affiche

CHAOS A.D.

Les grands esprits se rencontrent sur La pellicule Brûle,  oui parce que nous sommes de grands esprits ici!! Parce que suite à une petite phrases balancées par Bruce sur ce morveux de Zack Efron nous avons appris avec consternation qu’un projet ricain de  remake de cette oeuvre culte serait en chantier!! Donc Tootsif et moi, avons eu la même envie, le même besoin viscéral, de revoir l’oeuvre originale et vous dire à quel point ce film est  indispensable.

Akira-Katsuhiro-Otomo-manga-7

Tout ça sans concertation, De grands esprits je vous dit. Alors pas qu’on soit foncièrement contre les relectures et les remakes (y a du pas bon, mais y a aussi du  bon), limite pourquoi pas pour Akira, mais en dehors d’Efron, (que je ne connais même pas) l’action serait déplacée à………New York?!?!! C’est un non sens total, surtout qu’on le voit gros  comme un stade olympique sur un sous texte post attentat….

Si c’est pour un  massacre on ne peut pas partir sur de meilleures bases!! Voilà comment on dénature l’un des plus grand manga (et même plus) chef d’oeuvre d’animation. Oui Akira est un chef d’oeuvre, tant  visuellement que narrativement. Mais revenons dans le contexte, car en 88, en animation il y a……..Disney et…..bin pas d’autres concurrents.

Akira-Katsuhiro-Otomo-manga-6

En tout cas au ciné, car heureusement il y avait les émissions jeunesse de l’époque (oui c’est le club Dorothé, cherchez pas), et la location (rappelez vous les  VHS, avec souvent le rayon manga à côté du rayon porno…..). Donc on a le choix entre des animés gnan-gnan, soit du manga pas toujours de grande qualité. Et Akira est arrivé. Il y a d’abord une  claque esthétique monumentale, une animation d’une fluidité rarement égalée (Disney n’a jamais fait aussi bien, seul Pixar s’est mis à ce niveau).

Mais Akira ce n’est pas que ça. Le choc est aussi idéologique car il y a un message politique acerbe. Un Tokyo sortie des cendres post nucléaires et dirigé par une caste politique timorée  et imbue de son pouvoir sourde aux exigences de la population et de sa jeunesse sacrifiée.

Akira-Katsuhiro-Otomo-manga-4

C’est bien évidement un grand film de science fiction, à la très grande qualité esthétique, au design général exceptionnel (l’emblématique moto de Kaneda, une  course en moto époustouflante juste impressionnante de vitesse et de lisibilité, les images ultra organiques de la transformation finale de Tetsuo…..). L’aspect visuel est constamment renforcé  par la musique faite de percussion tribale (et limite traditionnelle) créant un décalage parfait favorisant l’immersion du spectateur par son côté organique.

Tous ces efforts pour dépeindre des personnages ultra charismatiques (Kaneda, Tetsuo, le colonel….. sont biens plus crédible que nombres d’acteurs réels). D’ailleurs petites manies  communes à nous deux, on regarde systématiquement les films en VOST. Vous direz « quel est donc l’intérêt, ce ne sont pas de vrais acteurs? ».

Akira-Katsuhiro-Otomo-manga-2

Autant au pays du soleil levant ce sont des oeuvres reconnues et respectées (et donc avec de très bon doubleurs) autant en Europe (encore plus à cette époque) ces  films sont considérés comme enfantins et marginaux et donc disposent d’un doublage largement moins bon.

Akira-Katsuhiro-Otomo-manga-8

Une histoire puissante  alliant fond et forme, Otomo a fait rentrer dans la court des grands l’animation nippone (un peu réduite à violence décérébrée), avec cette critique d’une société japonaise post atomique (pour ne  pas comprendre le parallèle entre Akira et les bombes atomiques faut le vouloir ou être con) privée de gloire et de puissance, oubliant sa propre jeunesse et ignorant les aspirations  « individualistes » (non un homme n’est pas une fourmi!!). Inévitablement des groupuscules terroristes se créent, d’autres s’oublient dans la drogue.

Akira-Katsuhiro-Otomo-manga-5

En partant d’une histoire simple, une guerre de gangs et au sein du même clan deux amis qui se découvrent au final rivaux, Otomo réussit une oeuvre culte en ajoutant une foultitude d’enjeux tout en restant limpide. Il adapte ici sa propre création papier (ce qui est rarement une réussite) de son manga culte (parution étalée sur 10 ans tout de même),  en créant un animé d’une très grande cohérence (malgré la frustration de ne pas avoir l’intégrale du manga adapté comme ça) même si des choix ont dû être faits (moins d’intrigues, le groupe  mystique de Lady Myako est à peine esquissé, pas d’invasion américaine….), une histoire à part entière, indispensable et intemporelle.

Marc Shift et Tootsif.

Chef-d'oeuvre et culte, n'hésitez pas!!!
Chef-d’oeuvre et culte, n’hésitez pas!!!

« Akira » de Katsuhiro Otomo. Distribué par Manga Vidéo. Durée: 2h05.

 

Publicités

6 commentaires

  1. Pour être plus sérieux, je ne suis pas totalement d’accord avec le fait qu’il y ait une part de frustration dans le fait que tout le manga n’ait pas été adapté.

    Le film n’a pas du tout le même sens que le manga et je le trouve même nettement plus réussi et complexe que le manga.

    Enfin, quelque soit le support, ça reste un des plus grands chef d’oeuvre japonais.

    J'aime

  2. Le film, contrairement au manga, est La vision qu’Otomo avait d’Akira car devant le succès, la maison d’édition lui a demandé de rallonger et de rendre plus action son oeuvre afin de plaire au
    public visé.

     

    J’avoue préféré le film pour son aspect plus « philosophique » et pour le fait qu’il zappe la partie nouvel empire de Tokyo fondé par Tetsuo de la version papier qui rallonge un peu inutilement le
    récit

    J'aime

  3. Ouais mais quand même à l’ époque (je l’ ai lu y a loooooonnnntemps) j’ avais adoré le manga papier et du coup ne pas tout avoir en animé (de cete qualité je précise……) m’ avais presque déçu,
    mais faut que je me rachète la version papier….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s