Ace Ventura en Afrique de Steve Oedekerk (1995) par Bruce Kraft et vous!!

La chronique que vous attendiez tous: Celle du « Défi du chroniqueur ». Pour honorer l’esprit de « La Pellicule Brûle » et la « qualité » des mots (proposé par nos amis blogueur!!) que vous m’avez imposés rien ne correspondait mieux que ce film. L’inégalable Jim Carrey revient dans ce deuxième volet des aventures du détective animalier qui va se retrouver en Afrique pour une nouvelle enquête plus burlesque que jamais.

Ace-Ventura-en-Afrique-Jim-Carrey-poster-affiche

BORN TO BE WILD.

Revoilà, pour notre plus grand plaisir (enfin le mien déjà!!) le détective animalier le plus célèbre au monde même si le personnage est perçu comme un véritable furoncle sur les fesses du monde de la comédie. Il faut bien avouer qu’au vu du premier volet il n’était pas évident qu’une suite voit le jour, surtout avec un héros parlant avec ses fesses (« Hé!! j’ai l’haleine chargé!!)…on s’approche de la quintessence de la débilité.

Ace-Ventura-en-Afrique-Jim-Carrey-5

Ce gargantuesque deuxième volet nous entraîne loin de Miami et des habituels chiens ou chats drogués au vermifuge pour un monde bien plus exotique: l’Afrique (Le pays n’est pas précisé même si j’ai cru reconnaître les paysages verdoyant de la Zambie !!!). Son enquête? Retrouver une chauve-souris sacrée…au doux nom de « Shikaka » (ah bah oui!!! la finesse toujours la finesse!!), cet animal étant la seule raison qui empêche deux tribus de se faire la guerre: les Wachati et les Watchootoo…

Notre ami Ace se retrouve donc plongé dans une culture étrangère après qu’on l’ai tiré de sa retraite au Tibet (avec son singe!!) liée à la mort d’un raton-laveur dans une scène mythique parodiant le film « Cliffhanger » de Stallone (Gasp!!). Imaginez l’olibrius au milieu de deux tribus aux moeurs diffèrentes et pas besoin de booster votre intellect avec un bevatron pour comprendre que ça va être le bordel!!

Ace-Ventura-en-Afrique-Jim-Carrey-3

Le détective restant dans l’incompréhension totale en voyant les offrandes faîtes à Shikaka (Et il n’y a pas que des papayes, des bananes, et autres fruits exotiques!!) et improvisant un « un-deux-trois shikaka » avec les indigènes, ces derniers se prosternant à chaque fois que le nom est prononcée selon la coutume!!! Pour incarner cet « adulescent », faisant la sourde oreille à chaque fois que quelqu’un veut lui donner des conseils ou la morale: Jim Carrey

Ace-Ventura-en-Afrique-Jim-Carrey-1

On retrouve une fois de plus Jim Carrey portant à bout de bras le rôle d’Ace lui donnant une ampleur phénoménale au travers de scènes (des sketches en fait!!) aussi cultes que connes:

Des « ombres chinoises » sur un briefing avec des diapos, des lances qui se plantent dans les cuisses ou le fameux « accouchement » de rhinocéros donnant l’impression que Carrey frôle l’epectase humouristique dans cette scène surréaliste, voir de mauvais goût.

Ace-Ventura-en-Afrique-Jim-Carrey-6

En même temps, le film ne nous épargne rien avec du scato et la célèbre fiente de chauve souris (« guuuaaaannnooo » et non pas « chooooccooolat« !!), de la zoophilie, de l’humour limite « clichés coloniaux » et même du sexe. Notre détective amoureux des bêtes (parce qu’il combat les braconniers et autres chasseurs!!) restant un être concupiscent prêt à sauter sur la première indigène venue et se retrouvant à devoir « se satisfaire seul » * dans sa case….ahurissant!!!.

Ace-Ventura-en-Afrique-Jim-Carrey-2

Vous l’aurez donc compris ce « Ace Ventura » ne fait pas dans la dentelle et on se demande même si le détective parviendra à résoudre l’enquête. Vous pensez bien qu’après ce second volet s’en fût fini de Ace, même si un troisième volet anecdotique sans Carrey fit son apparition. Franchement, un troisième volet comme « Ace Ventura en Scandinavie » aurait été nécessaire ne serait-ce que pour le voir dans des aventures aquatiques faire la truite dans les eaux gelées de Spitzberg. Mais je rêve…mais je rêve…..

* on peut appeler ça « l’aller-retour du prépuce solitaire »

Bruce Kraft.

plaisir-coupable

Vous l’aurez remarqué il manque un mot « mycose« …bah ouai c’est con mais je l’ai
oublié….mais je gagne quand même!! gniark gniark!!!

Publicités

20 commentaires

  1. Rien que pour « ho maman regarde le rhinocéros va accoucher » (plus ou moins la réplique) ce film est indispensable.
    Est il utile que je suis fan?
    Et tout cas bravo pour cette chronique petit canaillou

    J'aime

  2. il est tellement fort le Bruce K, que quand on le lis, ben on arrive à aimer des trucs qu’on aimerait pas sinon. Et avec un choix de vocabulaire très réussi. (avoue que Zambie a fait panché la
    balance pour le choix du film !)

    J'aime

  3. Salut les gars!,

    Il est vrai j’ai honte de le dire, mais je les regarde souvent les deux ace ventura, c’est con, mais punaise je me fends la poire et j’oubli mes emmerdes, sortir du trou de balle d’un rhino c’est
    vulgaire, mais cela m’a fait pleurer de rire,souvent pour faire rire mes gamins je fais semblant en voiture de rouler sur une route défoncer, en m’agitant en tous sens, c’est le virus ace
    ventura, mais à part ça je suis normal.

    Bon week…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s