Avalon de Mamoru Oshii (2001) par Bruce Kraft

Dans un futur proche, le jeu vidéo « Avalon », un jeu de guerre virtuel, est déclaré illégal car il créé une dépendance et peut même bloquer l’esprit des joueurs à l’intérieur. Ash, une formidable guerrière, entend parler d’un niveau secret pour les meilleurs où elle pourrait retrouver un de ses anciens partenaires bloqué….

Avalon-Mamoru-Oshii-film-poster-affiche

GAME OVER.

Pour moi, c’est le film de science-fiction le plus beau, le plus artistiquement abouti » selon le réalisateur de « Titanic » et  Avatar »…Alors à quoi ça sert de faire la chronique de ce film? Et bien je vais vous le dire nom d’un fût de bière frelaté!!! La raison est que l’avis d’un réalisateur n’est pas forcément une référence…surtout pour moi. Alors parlons un peu de cet objet concocté par Oshii, réalisateur du film d’animation « Ghost in the shell » (lui-même tiré du célèbre manga!!) , et blablatons ensemble sur la thématique du film: où se trouve la réalité des joueurs d’Avalon?
Avalon-Mamoru-Oshii-film-5

 Dès les premières secondes du film on se dit qu’on va rentrer dans le monde des jeux vidéos par la grande porte et c’est un monde de couleur « sépia » ( La couleur pour donner un effet vieillit aux photos à base de marron et de jaune) qui s’offre au spectateur (?). Euh….bizarre mais comme tout est filmé de manière assez original ça rend plutôt bien même si on sent que le budget est plutôt minime pour les effets spéciaux.

Avalon-Mamoru-Oshii-film-6

Alors passées les premières minutes d’action, qui montre le jeu Avalon et la découverte de notre héroïne (une femme!!! ça change!! cool!!) Ash une sacrée « hard-gameuse » qui fait l’admiration de tous, on tombe dans le film de genre……contemplatif des plus chiant!! Notre héroïne, une fois sortie du jeu, devient une femme aussi passionnante qu’une huître morte sous le soleil de Bénodet avec ses questions sur le mythe d’Avalon, la légende du Roi Arthur et le niveau du jeu « secret »…..

Avalon-Mamoru-Oshii-film-2

Oshii filme sans qu’il ne se passe rien à…Au fait!! Je voulais vous dire que cet après-midi j’ai vu un téléfilm sur M6: « Le patron c’est moi!! », une comédie allemande racontant l’histoire d’un jeune turc sympa (Mehmet) embauché comme directeur d’un grand groupe par un des responsables…Ce dernier veut s’en servir comme pantin pendant qu’il programmera la faillite de la boîte pour empocher les restes, via quelques fraudes boursières, mais c’est sans compter sur le brave Mehmet. Je suis resté à bloquer dessus car c’est léger et frais même si ça ne vole pas haut il faut bien l’avouer……Quoi?? comment? La chronique? Pffff!!!!

Avalon-Mamoru-Oshii-film-4

C’est vraiment con quand même car le scénario est vraiment bon, l’esthétisme est vraiment original mais je ne vois pas trop l’intérêt de filmer (en long, en large et en travers!!) toute la préparation d’un ragoût pour le chien de Ash pendant que cette dernière se contentera de céréales!!! Alors je sais qu’il y a de nombreux symboles liés à la déshumanisation (très réussie!!) du monde de Ash mais merde, qu’il abrège un peu quand même car le résultat des courses est que l’on regarde le film sans avoir la moindre érection cérébrale!!

 La fin ( et c’est dur d’y arriver!!) laisse encore plus le goût amer du: « Le réal’ est passé à côté de quelque chose de génial!! » dans la gorge. « Avalon » n’est pas le soi-disant chef-d’oeuvre cité par certains critiques et les « hard gamers » aveuglés par le culte de Mamoru Oshii.

Avalon-Mamoru-Oshii-film-3

L’ennui devient donc le ennemi principal de l’originalité esthétique (et je n’ai pas dit « beauté » attention!!) et  du scénario. Je rajouterais donc (et vous savez que je m’en fous du: « qu’en dira t-on!!) à la phrase de Cameron: »…mais excessivement chiant!! ».

Bof, ça passe encore
Bof, ça passe encore

Bruce Kraft.

 

 

Advertisements

10 commentaires

  1. Euh on a pas du voir le même film, parce que moi j’ adhère totalement à ce film, que ce soit au niveau de l’ esthétisme, ou de la lenteur de l’ histoire (une constante chez Mamoru Oshii).
    Je ne suis franchement pas un hard gameur, mais là voir une vie dénué d’ intêret hors du jeu en 2001 c’ est limite caricatural, actuelement c’ est pas si éloigné de la réalité pour certain.
    Après les partis pris du film peuvent en rebuter certain (l’ image sépia c’ st un peu la facilité, mais je trouve ça pas mal), mais les scènes d’ actions finales sont vraiment bluffantes, moi
    franchement j’ aurais mis 5/7

    J'aime

  2. Ah! Voilà une notre qui fait plaisir, parce qu’avec tous les éloges qui ont été fait sur ce film, j’avais l’impression d’avoir une partie du cerveau non fonctionnelle. Je n’ai pas apprécié ce film,
    juste l’esthétisme, et ça suffit pas. Donc, c’est vraiment pas top, en effet !

    J'aime

  3. Bien d’accord avec toi… Un film long, chiant et incontestablement surestimé. Le réalisateur n’est définitivement pas un conteur d’histoires et nous perd dans un méandre de rebondissement
    scénaristiques incompréhensibles…

    J'aime

  4. Ah moi j’ai aimé, même si je ne vois pas en quoi il est surestimé (je me souviens qu’à l’époque il avait au contraire été bien descendu). MAis j’en garde surtout un autre souvenir : le premier et
    seul film qui a fait planter mon lecteur DVD de l’époque (un Pioneer). Juste après le changement de couche, impossible de voir la séquence suivante. On se l’est terminé sur le PC !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s