Apollo 13 de Ron Howard (1995) par Marc Shift

La mission Apollo 13 a pour but le prélèvement à but scientifique de roche sur la Lune. Tout ne se passe pas comme prévu, une série d’incidents aura raison de la mission et la NASA n’aura plus qu’un but, ramener les 3 astronautes…
Appolo-13-poster-affiche
LIVING IN AMERICA.

Histoire vraie, est-il utile de le rappeler. D’ailleurs tous les événements relatifs au vol spatial sont vrais, la vie étant parfois plus intense que le cinéma. Symbole de la puissance technologique et financière, celle de la conquête spatiale par les USA, Apollo 13 est le 3ème vol ayant pour but une exploration de la lune.

Appolo-13

Le film se donne les moyens de relater cette épopée, la NASA ayant mis à disposition du matériel, notamment pour les prises de vue en apesanteur.

On fait la connaissance des astronautes prévus pour le voyage, Jim Lovell (Tom Hanks), Fred Haise (Bill Paxton) et Ken Mattingly (Gary Sinise, encore acteur à l’époque) au travers de la préparation au départ. Le premier grain de sable est l’éviction de Ken Mattingly dans la dernière ligne droite car il n’a jamais fait la rougeole (au passage une simple visite médicale l’aurait écarté bien plus tôt, sa frustration a dû être immense), son remplaçant sera Jack Swigert (Kevin Bacon). Le 11 avril à 13h13 Apollo 13 quitte la Terre sans réel problème (un incident technique mineur).

Appolo-13-Tom-Hanks

Au bout de 2 jours tout bascule : une explosion détruit un réservoir à oxygène, en endommage un autre ainsi que des piles à combustible. A leur grand regrets les astronautes doivent renoncer à leur rêves, ils n’iront pas sur la Lune.

Appolo-13-Ed-Harris

Les dégâts causés par les avaries successives ne permettent théoriquement pas le retours de l’équipage. La NASA n’a pourtant pas le choix, face à un pays en train de suivre le moindre événement grâce à la télévision, elle doit tout mettre en œuvre pour ramener ses hommes.

Appolo-13-Garry-Sinise

Très vite les médias s’emparent de l’événement car la conquête spatiale est devenue d’une importance capitale ainsi qu’une arme majeure dans la guerre froide opposant les USA à l’URSS (ça fout les glandes de dire ça, mais les plus jeunes d’entre vous n’ont peut être même pas connu l’URSS!!). La NASA doit alors tout mettre en oeuvre pour garder sa suprématie spatiale et technologique ainsi que l’ appuie des média avide d’ exploits.

Appolo-13

Le film retranscrit assez fidèlement les événements, servi par un casting 5 étoiles (avec aussi Ed Harris….) et on sent vraiment que l’ensemble des acteurs s’est investit ( ayant eu accès à divers engins de la NASA, ça contribue à l’immersion), des moyens impressionnants avec des décors vraiment travaillés.Après c’est mis en scène par Ron Howard, pas vraiment un tâcheron (quoique Da Vinci Code….) mais pas non plus le meilleur, le film manque un peu de grandiloquence, la réalisation étant un peu trop « plate » à mon goût. On va me dire qu’ il a joué la sobriété (mais là le sujet ne le demande pas forcément!!!), et c’est parfois un peu trop lacrymal et patriotique mais ça se comprend la NASA étant l’une des armes avec laquelle les USA ont battu l’URSS.

Marc Shift.

moyen mais sympa
moyen mais sympa
Publicités

4 commentaires

  1. Mouais… du grand spectacle typique Ron Howard quoi. Donc filmé sans talent et calibré pour les oscars. Ce qui est chiant c’est qu’on peut même pas lui cracher dessus car ça reste assez efficace
    mais bon… pas inoubliable non plus.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s