Alien apocalypse de Josh Becker (2005) par Marc Shift

De retour sur terre, après une mission de 40 ans dans l’espace, un équipage de quatre astronautes découvre une planète ravagé où l’humanité vit sous le joug d’extraterrestres.

Alien-apocalypse-poster-affiche

INDEPENDENCE DAY.

 Non non, ce n’est pas la chronique de la planète des singes, mais plutôt de son remake, de loin le plus réussi avec une foule d’acteur pas connus, mais aussi et surtout avec Bruce Campbell, l’acteur le plus cartoonesque et grand ami de qui vous savez. D’ailleurs ce film est une histoire de famille, car le réalisateur fais partie de l’équipe qui tourna « Evil Dead », et Robert Tapert qui participe à ce projet est toujours là quand Raimi pond une idée (soit comme co-créateur, producteur, scénariste, « Waterboy »…..).

Alien-apocalypse-Bruce-Campbell

Produit par la chaine Sci-Fi chanel, il ne faut pas s’attendre à un budget démentiel. On est plutôt dans le minimalisme correspondant grosso modo au budget cannettes des membres du LPB pour une soirée (ce qui est rare je vous l’accorde, vu qu’ on est dispersé aux quatre coins de la France)..

Le film commence tranquillement, avec quelques citations sentencieuses quasi bibliques, narrant la chute de l’humanité sur des visions écolo-bucolique de forêts, de rivières….Et on rentre directement dans le sujet avec une colonne de prisonniers (pas trop non plus, c’est cher un figurant) enchainés et malmenés par des gardes montés sur des chevaux.

Alien-apocalypse

C’est à ce moment là que je me suis dis que je tenais là un must, un film qui entrera dans le Panthéon du cinéma (si ce n’est pas déjà fait).

Souvenez-vous, la coupe du monde 2007 de rugby et sa « chabalmania »? Le rapport? Et bien les fans de Chabal se sont maquillés comme les figurants de ce film : même fausse barbe, même perruque du plus bel effet. Seul concession des supporters du rugbyman, certain avaient des maillots de l’équipe de France. Dans le film il n’y a pas ce maillot, tant mieux sinon pas de crédibilité.

Alien-apocalypse

…..Crédibilité qui disparaît totalement (au cas où il y en a qui la cherche) avec l’arrivée de nos quatre astronautes, dont un Bruce Campbell en docteur, philosophant sur la théorie de l’offre et de la demande et dont l’ambition et de devenir « le grand guérisseur » et de pratiquer des prix exorbitants! Ils ne perdent pas le Nord ces américains! Evidement ce groupe est très rapidement capturé par des hommes à la botte de terrifiants extraterrestres. Si si ils sont terrifiants, des CGI aussi pourris c’est terrifiant, sorte de croisement improbable entre des gars en costume version CGI. Terrifiant je vous dis!

Alien-apocalypse

Réduit à trois après l’exécution sommaire (mais alors très sommaire) d’un des leurs qui trainait la patte, les astronautes sont emmenés dans un camp de prisonniers. On arrive donc dans une scierie (une vraie je pense) simplement entourée (encore qu’on en fait pas le tour complet!!) par du barbelé et des miradors (donc UN mirador mais filmé sous plusieurs angles).

Alien-apocalypse-Bruce-Campbell

Et tout le film est de cet acabit, avec des vannes franchement pourries mais totalement assumées et à force de répétition ça en devient absolument génial (moi j’adore le fil rouge sur « la poignet de main »), avec des figurants sans doutes bulgares (oui c’est tourné là bas, c’est moins cher) dont une actrice au très jolie minois (Neda Sokolovska?), film à ne pas prendre au sérieux, mais qui ne se fout pas de la gueule de son spectateur, ultra fauché et ultra fun, décomplexé, burlesque et pour tous les fans de Bruce Campbell.

Marc Shift.

 plaisir-coupable

Alien apocalypse de Josh Becker (2005, USA) Avec Bruce Campbell…..

Publicités

9 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s