La chambre du fils de Alex De La Iglesia (2007) par Marc Shift

Un jeune couple avec un enfant s’installe dans une vieille maison et file le parfait bonheur. Mais une nuit les parents entendent des sons étranges la nuit et veulent percer le mystère. Peu à peu la paranoïa gagne le couple.

la-chambre-du-fils-poster-affiche

VIDEO SURVEILLANCE.

Moi j’aime bien ce petit film (77 min), et j’ai pour rituel de le regarder à chaque fois qu’un heureux événement va m’arriver. Je vais donc revendre mon exemplaire à prix défiant toutes concurrences, ou plus simplement j’arrêterai de le regarder. Il faut savoir dire stop. Trêve de billevesées, « La chambre du fils » est un épisode d’une série télé espagnole (« Péliculas para no dormir », pas besoin de traduire je pense), avec des noms renommés à la réal comme Balaguero, Paco Plaza, Serrador et donc De La Iglesia.

 la-chambre-du-fils-poster-1jpg

Je ne connais pas tout de ce dernier, mais je peux vous recommander « Le jour de la Bête » (Un prêtre qui cherche le diable, irrésistible) et « Perdita Durango » (un road movie très sympa), le reste je ne l’ai pas vu mais y a de bons échos à vous de voir.

Et le peu que l’on puisse dire c’est que les épisodes que je connais de la série ont de l’ambition et des moyens décents pour arriver à ne pas faire dormir le spectateur. Ici l’histoire est assez classique, un couple qui arrive dans une maison hantée, thème qui généralement m’emmerde pas mal (trop chiant….).

 la-chambre-du-fils-poster-

Mais ici la trame classique est bien assez rythmée pour retenir mon attention, bon les rebondissements ne surprendront pas les spécialistes du genre. Y en a aussi qui vont grincer des dents car les effets musicaux sont hyper classiques (une vision subite = effet sonore).

la-chambre-du-fils

Je ne connais pas le cahier des charges de cette série, mais c’est très efficace, les décors sont loin d’être au rabais. Ici, la grande demeure en travaux est de circonstance, symbolisant d’abord la nouvelle vie du couple puis sa déliquescence (moi aussi je peux faire des explication métaphysico-chiante-que-je-me-la-pète ;-), devenant de plus en plus actrice de l’histoire.

 la-chambre-du-fils

Le scénario est habilement écrit, que ce soit en terme de caractérisation des personnages et du déroulement de l’histoire. Les deux acteurs principaux y sont très bons, le père (Javier Guttierrez) pour son glissement progressif dans la folie, et la mère (Léonor Watling) spectatrice impuissante.

 

la-chambre-du-fils

Reste donc un film très sympa, effet garanti en cas d’heureux événement à venir (c’est un état d’esprit assez particulier vous verrez), efficace, bien filmé, bien joué. On reverrait d’voir ça en France. Mais c’ est un rêve irréaliste……

moyen mais sympa
moyen mais sympa

La chambre du fils -« la habitacion del nino »- de Alex De La Iglesia (2007, Esp) avec Javier Guttierrez, Léonor Watling….durée 1h17

 

Publicités

4 commentaires

  1. Elle a l’air drôlement bien cette série. Pour le moment, les DVD sont encore trop chers, mais un jour… Je l’ai connue avec « à louer » de Balaguero et Plaza, sans doute l’épisode qui leur a mis
    dans la tête le virus REC… du tout bon. Pas génial, mais bon. Et Alex « Action Mutaaaaaaaaaaaaaaaaaaaante, bordel de m… ! » de la Iglesia est un très bon réal, même s’il a totalement foiré son
    800 balles, comédie naze pas drôle, pourtant nantie d’un scénar qui méritait le détour… bref…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s