10000 de Roland Emmerich (2008) par Bruce Kraft

10 000 ans avant notre ère, au coeur des montagnes. Le jeune chasseur D’Leh aime la belle Evolet. Lorsque celle-ci est enlevée par une bande de pillards, D’Leh se lance à sa rescousse à la tête d’une poignée de chasseurs de mammouths. Le groupe, franchissant pour la première fois les limites de son territoire, entame un long périple à travers des terres infestées de monstres, et découvre des civilisations dont il ne soupçonnait pas l’existence. Au fil de ces rencontres, d’autres tribus, asservies, se joignent à D’Leh et ses hommes, finissant par constituer une petite armée….de 10000 hommes.

10000-Roland-Emmerich-poster-affiche

SALE FILS DE CRAO!!

Revoilou l’ami Emmerich (« independence day », « Godzilla »), le plus américain des réalisateurs allemands (et peut-être plus américain que certains américains eux-même!), pour un nouveau film à grand spectacle….comme d’habitude en fait. C’est vrai merde!! Ce mec fait dans le divertissement à surtout regarder en mode « No brain » au risque de péter un cable à chercher un sens caché à chacun de ses films car il n’y a pas…pas la peine, n’insistez pas y en a pas!!

10000-Roland-Emmerich2

De là à dire que son boulot c’est de la merde ce serait quand même mentir car contrairement à Bay quand on regarde ses films on ne fait pas de crise d’épilepsie à cause du bordel lié aux effets spéciaux. Voilà, ça au moins, ça a le mérite d’être dit!! Alors que pouvions nous espérer d’un film dont l’action se déroule dans le plus profond des âges farouches et qui se destinait à être un blockbuster à l’américaine?

« 10 000 » est pathétique!! Car je ne sais pas si vous vous êtes attardez un jour de pluie sur la période historique entre le passage du Paléolithique au Néolithique (Qu’on appelle Pléistocène!! Bah ouai quand je me fais chier je me penche là dessus, MOI!!) mais sincèrement voir des hommes préhistoriques au look « surfer des bois », et qui parlent mieux que nous, ça me fait autant mourir de rire que pleurer de colère.

10000-Roland-Emmerich3

Et ça au bout de 5 minutes seulement de film!! Et Emmerich et Kloser, qui ont co-signés le scénar’, ont beau « avouer » (Arf!!) que c’est fantaisiste (naaaan, sans déc’!) d’entrée de jeu on ne peut pas y adhérer. Et je ne vous parle pas de la chasse aux mammouths qui se transforme en « filet terrestre » (une variante du ski nautique) et des marches forcées sur des semaines sans être fatigué pour retrouver cette cruche d’Evolet toute droit sortie d’un FHM qui a pas trouvé mieux que de se faire enlever par un esclavagiste qui possède une voix…type « égoûts de Paris » en terme de sonorité!!

Au niveau casting on retrouve Steven Strait en D’Leh (« Le pacte du sang ») l’amoureux éperdu traversant le monde, peuplé de Vautruches géantes (croisement entre le vautour et l’autruche!! Si si!!) et de peuplades africaines le suivant dans sa quête, à la recherche de Camilla Belle (« Terreur sur la ligne » et la série Walker Texas Ranger) en Evolet…..le reste? Pffff!! Passons.

10000-Roland-Emmerich4

Alors pour finir le tableau, bien qu’esthétiquement c’est pas dégueulasse quand même, l’histoire de fil blanc car aucune surprise ne vient émailler les péripéties des guerres venus de la montagne qui vont se retrouver devant un « quasi Dieu » mettant les peuples en esclavage pour lui bâtir une pyramide (Tiens tiens, l’ombre de « Stargate » ne flotterait-elle pas dans l’air?), encore un qui à la folie des grandeurs!! Et à votre avis qui gagne? Hum hum.

10000-Roland-Emmerich1

Un film vraiment à la ramasse qui se met le public à dos rien qu’avec son contexte historique et les multiples anachronismes qu’il regorge. Alors vous allez me dire: »Ouai mais faut pas le prendre comme ça!! Faut dire que c’est de la fantasy!! ». Ouai peut-être….Mais non!! Et dire qu’il y a de bons petits réalisateurs à qui on refuse des budgets. N’importe quoi ce film.

Franchement basique
Franchement basique

« 10000 » de Roland Emmerich. Distribué par Warner Home Video. Avec Steven Strait, Camilla Belle, Cliff Curtis. Durée: Trop long!!

 

 

Advertisements

11 commentaires

  1. moi je retrourne au copain de Pif, autrement dit à ce coco de Rahan! tu vois vraiment nimporte quoi (comment ça
    toi aussi avec « the town »?! son of a bitch va!) Emmerich,metrosexuels,anachronismes trés peu pour moi, je passe…

    J'aime

  2. Vu et comment dire….c’est du mauvais divertissement. Y a des films où on pose son cerveau pour notre plus grand plaisir mais là non y a rien de bon (en même temps c’est Emmerich faut pas en
    attendre grand chose non plus)

    J'aime

  3. Mon ami Rolland!!

    Je n’ai jamais osé regarder ce film, pour ce qui est du bonhomme, je me concentre uniquement sur ses films catastrophes (catastrophiques), contre le cafard il n’y a rien de mieux!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s