Aragami, le Dieu du combat (2002) de Ryuhei Kitamura par Marc Shift

Deux samouraïs blessés tentant d’échapper à leurs ennemis se réfugient dans un mystérieux temple. Ils sont accueillis par l’énigmatique servante des lieux. Seul l’un des deux samouraïs survivra mais devra faire face au maître des lieux au comportement étrange.

Aragami-le-dieu-du-combat-Ryuhei-Kitamura-poster-affiche

PROJET DUEL.

Alors comment vous dire, en un mot comme en cents, je vais vous parler (enfin écrire) clairement, je serais bref et concis et je ne tournerais pas autour du pot : ils vont se latter la tronche.

Voilà voilà.

Ah il faut que je développe quand même?

Aragami-le-dieu-du-combat-Ryuhei-Kitamura-4

Oui le pitch (comme on dit) est franchement simpliste, et ce film ne se repose pas (mais alors pas du tout) sur de multiples rebondissements (ou twist pour parler djeun’s) ou sur une intrigue tarabiscotée.

Le cahier des charges est de donner une vision du duel ultime

Aragami-le-dieu-du-combat-Ryuhei-Kitamura-2

Tout part d’une collaboration entre Kitamura et Yukihiko Tsutsumi sur un court métrage qu’ils rendent dans un délai record. Pour les récompenser le producteur, Shinya Kawaï (va coucher Dany!) met en place le « projet duel » (le duel ultime donc) et leur demande de boucler le film avec un budget ridicule, une semaine de tournage, et deux acteurs. Pour Tsutsumi ce sera 2LDK (que je n’ai pas vu), et donc pour Kitamura ce sera Aragami.

Sacrée récompense non?

Bon, Kitamura n’a pas tout respecté à la lettre, en fait il se permet même le luxe d’avoir 5 acteurs!! Avec un samouraï qui meurt à peine arrivé (dont le corps disparaît rapidement…..), un combattant apparaissant dans les dernières minutes du film, la jeune et jolie servante quasi muette pendant tout le film (pas une parole en 1h15, le rêve……), et nos deux challengers.

Aragami-le-dieu-du-combat-Ryuhei-Kitamura-3

Le scénario tient donc sur un timbre poste, l’hôte du samouraï est inquiétant puis menaçant et oblige son invité à le combattre.

Il ne faut donc pas prendre ce film sérieusement, le film a un caractère volontairement burlesque .

Que ce soit par le jeu des acteurs, volontairement outrancier dans l’attitude et dans leurs expressions faciales, aux divagations philosophiques consternantes mais que je trouve hilarantes (oui j’ai un humour un peu spécial, je le concède. Qui a dit à chier?).

Aragami-le-dieu-du-combat-Ryuhei-Kitamura-1

L’outrance se retrouve à tous les niveaux, notamment les effets sonores avec de nombreux et envahissants bruitages accompagnant les combats, les mouvements de sabres, et les mouvements de vêtements (en fait tout est surbruité) et la musique tour à tour technoïde / pop / rock presque métal rarement dans la demie mesure.

Aragami-le-dieu-du-combat-Ryuhei-Kitamura-6

Et le visuel évidement, Kitamura étant reconnu (ça ne veut pas dire apprécié) pour son outrance, ses effets de styles multiples (à base de zoom, d’effets rotatifs, les cadrages…) bref il n’est pas connu pour sa sobriété (ça tombe bien moi non plus). Ce qui lui est souvent reproché en général c’est l’acte central souvent fait de longs tunnels de dialogues assez insipides, et c’est un peu le cas ici mais le second degré est tellement évident, tellement poussé qu’il en devient jouissif (en même temps ayant un humour à 2 balles…..euh 2 euros, moi j’adore).

Alors c’est pas fin pour 2 sous (ce qui correspond au moins à 0,00259700084 livre tournois du temps de Louis XIII pour vous situer), mais les acteurs s’en donnent à cœur joie, les duels sont vraiment biens troussés, et si vous avez aimé Versus (avec aussi un ventre mou, mais un peu moins fun) ou si vous aimez les films outranciers et peu (voir pas) prise de tête ce film est fait pour vous (en tout cas pour moi).

Sympa
Sympa

-Aragami « Aragami » (2002) de Ryuhei Kitamura, distribué par Warner Bros, Mad Asia collection, avec Masaya Kato, Takao Osawa, Kanae Uotani. Durée 1h17.

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s