Interview: Loïc Bugnon, président fondateur du Bloody week-end

Spécial Bloody Week-end.

Entretien avec Loïc Bugnon, président fondateur du Bloody Week-end.

(entretient réalisé en 2011, notre première prise de contact avec Loïc, depuis on ne se quitte plus…. 😉 )

Loïc Bugnon
Loïc Bugnon

-Qui dit convention, dit personnes pour faire tourner la machine, peux tu faire une rapide présentation de l’asso?

*Pour créer le Bloody Week-end j’ai fondé une association avec ma compagne Aurélie, notamment pour monter les dossiers administratifs, faire les demandes de subventions etc…. A l’heure actuelle l’asso compte une centaine de membres, répartis sur toute la France, tous passionnés.

-Quel est leur rôle dans l’ asso?

*Avant tout de créer un réseau, car dans les adhérents on trouve des maquilleurs, des acteurs non professionnels, et de nombreuses personnes avec des projets de courts ou longs métrages…..

-Et comment s’est déroulée la première convention ? Est- ce les adhérents qui t’ ont aidé ou as-tu d’ autres recours?

*Quelques amis m’ont aidé notamment pour la réalisation des bloody quizz, et la décoration de la salle. J’ai également bénéficié de l’aide de la commune.

-Justement comment as tu été accueillis par la commune d’Audincourt? Parce que le ciné que tu défends (comme nous) n’a pas toujours bonne presse, tu as eu des difficultés?

*En fait, pas de réelles difficultés, j’ ai pris rdv avec le sénateur-maire de la commune, auquel j’ai exposé mon projet, très à l’écoute, il m’a rapidement donné son accord et mis à disposition la salle de la manifestation. Le plus difficile a été de monter les dossiers de demande de subventions et de rentrer en relation avec les différents services mais rien d’ insurmontable.

Loïc Bugnon
Loïc Bugnon

-Alors j’ai vu sur ton site que pour le Bloody Week-end 1 il y a eu des projections au Mégarama d’Audincourt, tout s’est déroulé là?

*Non seule la projection des longs métrages en compagnie de Philippe Nahon et Franck Richard s’est déroulée au Mégarama lors de la soirée du samedi soir. L’ensemble de la manifestation sur les 3 jours a eu lieu au foyer municipal d’Audincourt.

-Les conditions étaient bonnes??

*De superbes conditions, c’est une grande salle, bien sonorisée, avec un balcon, où un grand écran a pu être installé. D’ailleurs pour le chapitre II on devrait avoir un plus grand écran. Les lieux sont vraiment bien adaptés, et de plus s’inscrivent réellement dans le thème du Chapitre II : le Vampire.

-Et pour créer cette convention tu avais un bon carnet d’ adresse, des partenariats j’imagine?

*Non pas du tout, je suis parti de zéro! Cela fait 20  ans que je me déplace sur les différents festivals (Gérardmer ,BIFF(Belgique),NIFFF(suisse) etc… où j’ ai eu notamment la chance de croiser des réalisateurs comme John Carpenter, Dario Argento, Brian Yuzna, George Romero , mais au final je n’ avais que de rare contact, notamment des agents….

Loïc et sa compagne, Aurélie....je vous assure que tout va bien!!
Loïc et sa compagne, Aurélie….je vous assure que tout va bien!!

-Rien de plus?

*Par exemple j’ai contacté l’agent de Philippe Nahon, il a transmit ma demande et M. Nahon s’est montré très disponible et m’a rapidement et favorablement répondu. L’idée de la convention lui plaisait bien. Je pense avoir eu la chance de tomber sur des personnes accessibles, humbles et prêtes à se rendre disponibles pour la convention comme Jacques Sirgent, le directeur du musée des vampires à Paris, qui sera présent pour la deuxième edition comme Philippe Nahon.

-Et pour les partenariats?

*Sur le premier on a eu essentiellement des échanges de visibilité, mais pas forcément prêt à s’investir. Heureusement on a eu l’appui de la commune, du mégarama et quelques autres qui nous ont permis de démarrer. Pour la deuxième édition, les bons échos de l’année dernière nous permettent d’avoir de nouveaux partenaires comme la Fnac ou de poursuivre  avec ceux engagés, comme la chaine SYFY qui nous suit pour la deuxième année.

-Justement quel est le retour vis à vis de la convention?

*Le retour et les avis sont très positifs, il y a bien quelques critiques mais elles allaient dans le bon sens, pour faire avancer et évoluer la convention. Sur les 2 jours ½ de la première édition nous avons eu plus de 500 personnes.

Bloody week end exposants
Bloody week end exposants

-Et de ton côté comment as tu vécu le week-end? Tu as réussi à en profiter?

*Je n’ai rien vu de la convention!! En fait en dehors des projections je n’ai rien vu!! Forcément j’ai été constamment sollicité soit pour gérer le déroulement, soit pour m’occuper des invités….J’ai fini sur les rotules, tout comme ma compagne.

-Alors d’où tires tu ta satisfaction!?

*De l’ambiance et des rapports humains. Il y a vraiment eu une bonne ambiance, ça se ressent très vite et les rapports humains ont vraiment été très enrichissants. Nous sommes restés sur un petit nuage toute la semaine suivante… Avoir un tel retour en terme de satisfaction nous motive davantage pour poursuivre l’ aventure …

-Justement comment s’annonce la prochaine édition, qu’ y a t il de prévu comme thème?

*Le thème central sera le vampirisme, on va faire une soirée « Bal des vampires » avec buffet vampire (surement le samedi) avec projection de courts et de longs, et pour les participants une tenue de rigueur (en clair déguisement pour tout le monde).

Le vendredi il y aura la visite de musée Giger et une soirée plutôt orientée Giallo. Le dimanche est réservé aux tueurs en série (conférence et débat )

Loïc-Bugnon

-Tu as des objectifs? De quel ordre?

*Honnêtement je vise plus la qualité que la quantité, et cette fois j’espère profiter un peu plus de la convention. Mais c’est sûr qu’au niveau de l’affluence atteindre les 800 personnes serait vraiment gratifiant!

-Passons à la partie convention, qu’entends-tu par là?

*Ayant assisté à plusieurs festivals, je me suis rapidement rendu compte du manque que tout passionné peut ressentir lors de ces événements : parler de sa passion. J’ai donc voulu créer un événement plus familial, et convivial, avec des démonstrations de FX (participation de l’école Meta de Strasbourg) et même de la magie gore, des exposants (merchandising, arts plastiques, un stand littérature….), des débats, des jeux…Une véritable interaction avec le public.

-Un programme vraiment très chargé, avec en plus le musé Giger qui perso me fait encore plus envie!!

*Oui, je tenais beaucoup à le proposer, avec transport en bus et peut être même la présence de H.R. Giger!! Bon il n’y a jamais de certitude, mais croisons les doigts!

Bloody week end ch 3
Bloody week end ch 3

-Pour finir peux-tu nous dire d’où te vient cette passion?

*Le premier déclic : l’Exorciste , vu en cachette, pour la première fois vers 8 ou 9 ans, même si par moment j’ai fortement fermé les yeux, l’expérience m’a marquée.

Et puis après avec les magasines j’ai découvert le giallo, les Carpenter, Sam Raimi…..Au fil des lectures, des visionnages, des festivals j’ai construit ce projet de convention, et ça me permet de rencontrer d’autres passionnés……comme vous sur « La Pellicule Brûle »!

Retrouvez toutes les infos nécessaires sur le site du festival: Bloody Week-End Chapitre 2.

Marc Shift.

PS: Je remercie Loïc pour sa disponibilité et sa gentillesse.

PS de Bruce Kraft: Grand merci à Loïc!!

Publicités

3 commentaires

    • Oui mais surtout beaucoup de passion, c’ est vraiment ce qui ressort quand on discute avec lui (je l’ ai de temps en temps au tel), c ‘est vraiment ça son moteur principal. Il bosse sur la deuxième édition depuis octobre dernier.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s