Redneck Zombies (1996) de Péricles Lewnes par Marc Shift

Au fin fond de la campagne, loin de Tromaville, un bidon de déchets toxiques est égaré par l’armée. Une famille de campagnards le trouve et s’en sers pour faire un alambic. Et pendant ce temps un groupe de randonneurs se balade dans les bois.

Redneck-zombies-troma-poster-affiche

BOIRE UN PETIT COUP C’EST AGRÉABLE….

Oui dit comme ça, ça n’a pas l’air très intelligent comme histoire. Tant mieux c’est un film Troma, ancré dans le Z, et ce film est un peu (beaucoup?) une ode au Z. Donc des acteurs pas professionnels, une histoire faite de bric et de broc avec une grosse dose de port’nawak, des maquillages approximatifs, mais une grande sincérité. Tous les films Troma ne sont pas une « réussite » loin de là, mais sur la tripoté de films Troma que j’ai vu (parfois distribué chez Uncut Movies), à une exception près (Maniac Nurses Find Extasy, le film le plus chiant du monde) il se dégage de cette célèbre firme des films à la bonne humeur communicative.

Redneck-zombies-troma-3

Alors bien entendu, la bonne humeur ne fait pas de bons films. Mais Troma n’existe pas pour flatter l’œil du grand public, sa raison d’exister est plutôt de faire de l’irrévérence, du mauvais goût, de l’irrespect, bref du trash. Et ils le font bien, érigent le micro budget dérisoire en mode de fonctionnement. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Redneck Zombies est surtout fait….de bonne volonté (et un gros budget ketchup pour les effets spéciaux…..j’exagère à peine). C’est en fin de compte le film d’une bande de potes (d’ailleurs Troma fonctionne comme ça), ne se prenant pas très au sérieux…..un peu la bande de potes dont on a tous plus ou moins fait partie, avec des blagues à la con (la manière dont on lave les gamins est très originale…..), des running gag improbables (l’alcoolique de service…..non pour une fois c’est pas moi), et des personnages……totalement incongrues, inclassables.

Redneck-zombies-troma-1

Tout ça c’est Troma…..qui n’est pourtant pas à l’origine du film (seulement distributeur), il ne sont pas les seuls détenteurs du mauvais goût. Le film est proche du navet cosmique si on aime pas le Z et si on est amateur de belle image (oui parce que là oubliez le concept de l’éclairage) si on aime pas l’amateurisme, et si on aime pas les dialogues navrants. Mais c’est aussi un film extrêmement novateur, c’est lui qui fait courir les (en fait un) zombies le premier (au moins trois secondes)….bon j’aurais essayé…..

Redneck-zombies-troma-6

Dans le cas contraire c’est que vous êtes incurable, mais ce film se mérite il n’est disponible…..qu’en VHS (tais toi jeune ignorant) et peut être aussi sur le net de ci de là (pour les fainéants). Forcément un plaisir coupable.

plaisir-coupable
Redneck Zombies – « Redneck Zombies » disponible chez Uncut Movies, avec Lisa de Haven, Tyrone Taylor, James Housely….durée 1h30

Advertisements

6 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s