Candyman (1992) de Bernard Rose par Marc Shift

Une jeune étudiante, travaillant sur les légendes urbaines, découvre le mythe de Candyman effroyable tueur caché de l’ autre côté du miroir.

Candyman-poster-affiche

BONBON AU MIEL.

Dans l’univers des boogeymen, Candyman est un peu à part. Ce n’est pas à proprement parler une franchise à succès, même s’il y a 3 volets au compteur (mais un conseil, oubliez les autres). Sa renommée est surtout due, en grande partie, à son créateur : Clive Barker, par ailleurs créateur de multiples personnages dont les êtres fascinants peuplant la saga « Hellraiser« ….

Candyman-Tony-Todd

Ce film n’est pas vraiment considéré comme un grand classique du genre, mais possède une indéniable aura, et son tueur un fort potentiel de fascination. Et chose assez rare dans le domaine du fantastique (notamment slasher, mais ce film n’en est pas un), le meurtrier est noir. Ce n’est bien sur pas qu’ un simple hasard car cela est important dans sa légende qui, et ce n’est pas un mal, est très travaillée au niveau du passé.

Candyman-Tony-Todd

Ce qui est très important quand on crée une incarnation du mal, c’est son histoire le fameux « mais pourquoi est il aussi méchant !?». « Parce que!! » ça ne suffit pas. Sa construction emprunte un peu à Roméo et Juliette : un esclave noir tombe amoureux de la fille d’un propriétaire blanc, et il est tué d’une manière horrible sous l’œil de sa communauté qui ne bouge pas le plus petit doigt. Son sort tragique intriguera d’autant plus le spectateur qu’il est vraiment original et inattendu.

Il y a un indéniable ancrage dans le romantique, l’un des traits caractéristique du fantastique à l’ancienne (pas seulement présent dans l’épouvante gothique), et preuve que Clive Barker (à l’origine de la nouvelle, mais crédité aussi pour le scénario) connaît ses classiques, des touches sensuelles parsèment le film, mais surtout la quête de l’immortalité devient l’un des cœurs du récit, en fait elle devient la clé.

Candyman-Virginia-Madsen

Sensualité ? (par petites touches), Immortalité ? Cela ne vous rappelle rien ? On peut voir dans ce film une relecture d’une partie du mythe du vampirisme, dans un milieu entièrement urbanisé, en partie abandonné (immeuble HLM avec une partie squat, pour un vampire ça ne fait pas du tout glamour).

Donc on est entre du Shakespeare (pour l’aspect Roméo et Juliette), Bram Stoker (Dracula donc) et c’est tout ?

Et bien non, car ce film aborde, de manière constante, les tréfonds de l’âme humaine avec de multiples références aux miroirs, (symbole lourd et assez classique traité d’une manière intéressante), et une héroïne traversant des pièces comme autant de personnalités ne sachant plus vraiment qui elle est, ni où est la vérité. Ainsi l’un des axes central du film est la schizophrénie, où même (surtout en fait) le spectateur ne sait pas, tout compte fait, qui est le tueur….

Candyman-Virginia-Madsen

L’un des points forts du film et donc l’écriture de ses personnages (Candyman donc), et sa « Némésis » qui est cette jeune chercheuse bénéficie de ce même travail. Il fallait des interprètes de qualité, et Virginia Madsen, par ailleurs récompensée pour ce film (oui la sœur de….) et Tony Todd (très impressionnant) donnent tous les deux corps à leur personnages de la meilleure manière qui soit.

Candyman-Virginia-Madsen

Le film manque tout de même d’un peu de rythme, il a aussi manqué d’un peu de moyen (l’action se passe hors champs, même s’ il y a un bon lot d’images gores et craspecs), mais pour ceux qui en on marre de voir des films montés et filmés n’importe comment ce film mérite vraiment d’être vu car il s’en dégage une vrai ambiance putride.

un bon film
un bon film

Candyman – »Candyman » (1992) de Bernard Rose, distribué par Universal Studio, avec Virginia Madsen, Tony Todd, Xander Berkeley, Kasi Lemmons…..durée:1H35.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s