La Musique selon Tarantino: Misirlou (Pulp Fiction)

Quentin Tarantino est un grand réalisateur mais c’est aussi un extraordinaire mélomane qui mit, dès le départ, les orchestres symphoniques au rencard pour les B.O. de ses films au profit de vieux tubes ou de simples morceaux piqués dans de vieux films. Je vous invite à découvrir cette univers musical reprenant à chaque article un morceau issu de ses B.O. ou des compilations Tarantino Experience.

Misirlou par Dick Dale (Pulp Fiction)

Si il y a bien un titre emblématique de la filmographie de Tarantino c’est celui-ci. Hymne du film Pulp Fiction (repris de manière minable dans Taxi et dernièrement, plus correctement, par The Black Eyed Peas), Misirlou est à la base un titre repris par le fameux Dick Dale.

En effet, elle est chantée pour la première fois en 1927 en Grèce par l’orchestre de Rebetiko de Michalis Patrinos et on ne sait pas ses réelles origines.

Dans les années 30, la chanson a connu de nouvelles interprétations, en arrivant aux States, notamment par Nick Roubanis un compositeur gréco-américain qui la ré-enregistra et qui fut du coup crédité en tant que compositeur officiel de la musique.

C’est dans les 60’s par le guitariste Dick Dale, en pleine vague de la musique surf, que le morceau deviendra vraiment populaire. Il arrangea la chanson en un solo de guitare, suite à la demande d’un fan qui désirait voir jouer Dale un morceau entier sur une seule corde.

Dick Dale, qui avait la particularité d’être gaucher et de continuer à jouer sur une guitare pour droitier, a inspiré beaucoup de groupes comme les Beach Boys ou les Ventures. C’est dans les années 60 qu’il connaîtra son heure de gloire et signera même un contrat avec la grande marque de guitare Fender et leur demandera des cordes très fortes car il les grattait fortement à l’aide de médiators (le médiator est un objet en plastique pour gratter les cordes et non pas un médicament!!) (on disait qu’il faisait fondre ses médiators dessus même).

Après avoir connu le creux de la vague il revient bizarrement dans les 90’s en même temps que la sortie du film Pulp Fiction qui contient sa version de Misirlou. Une aubaine et une seconde jeunesse pour le papy qui enchaîne les tournées avec un certain succès.

Les Vidéos

1) La vraie version de Misirlou par Rebetiko

2) Misirlou dans une version complètement hallucinée!!

3)Misirlou par Dick Dale en Live (1996)

Publicités

2 commentaires

    • Hé hé!! Et si tu savais que Marc est cracheur de feu, Tootsif jongle avec des cœurs de bœufs, Flow nage comme L’Homme de l’Atlantide et que moi je fais des statues miniatures avec mes crottes de nez? T’es scié ??? Je le savais!! Coquin va!!! Mdr!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s