Happy feet 2 de George Miller (2011) par Marc Shift

Eric est le fils de Mumble le roi de la claquette, mais il est piètre danseur et il se prend la honte après une chute devant sa tribu. Il s’enfuit et trouve refuge auprès d’une autre tribu de manchot qui vénère Sven, un manchot qui vole et Eric tombe en admiration devant ce nouveau héros au grand dam de son père….

Happy-feet-2-poster-affiche

Entrez dans la danse…

Ahhhh les vacances de Noël et son cortège de films pour enfants où le choix est cornélien….Entre le choix de l’horaire (très important avec des enfants en bas age), du jour (bin oui, c’est mieux si il ne fait pas beau non?) et surtout du film (oui tant de qualité ça m’émeut…..). Il y avait le choix entre « Le chat Potté » (je n’étais pas contre, mais c’est pour les plus âgés) « Alvin et les je sais pas quoi » dont rien que la bande annonce fait vomir tellement c’est laid et navrant. Et donc Happy Feet 2 dont je ne savais pas grand chose. Enfin si, je sais faire la différence entre les pingouins et les manchots, et j’aime l’Antarctique car je suis fan de The Thing, du groupe de black Immortal et que j’aime le froid (mais je m’égare…..).

Happy-feet-2

Et j’avoue avoir passé un bon moment, divertissant et visuellement de meilleur qualité qu’attendu. Bon comme tout bon film pour enfant il faut une morale et un minimum d’intelligence sinon c’est pas éducatif ni formateur. Comme si on en demandait autant pour les films pour adultes. Enfin bref je m’égare encore, mais bon là la morale est bien présente (en gros il faut trouver sa voie, je dirais même sa voix dans le cas présent….), il y a de l’aventure, du dépassement de soi, des belles idées comme l’entraide entre animaux (comme si les humains y arrivaient entre eux……oui je m’égare encore) etc….

Happy-feet-2

Mumble a réussi à devenir lui même (pas vu le 1, mais il paraît que c’est recommandable) et à fonder une famille (vous feriez des claquettes pour tirer un coup vous? Comment? Tootsif est inscrit?….je vois je vois….). Son fils Eric s’essaye donc à la danse, mais c’est la chute et son père n’arrive pas à le consoler. Eric s’enfuit, suivit par ses deux copains et ils atterrissent dans une autre colonie de manchot ayant à leur tête l’un des leurs ayant été sauvé par les hommes (et portant un très joli pull) et un manchot volant. Eric est immédiatement fasciné par ce nouveau personnage, au grand désarroi de son père l’ayant rattrapé et le ramenant à la colonie. En chemin ils sauveront un éléphant de mer réfractaire mais, en arrivant chez eux, ils découvriront un drame, la colonie (en tout cas le lieu de vie) s’est effondré et se retrouve prisonnière et condamnée à l’inéluctable : la mort.

Happy-feet-2

Mais Happy feet 2 ce n’est que ça. C’est réellement une bonne histoire sur la complexité du rapport père / fils, avec ce qu’il faut d’héroïsme suicidaire (le sauvetage de l’éléphant de mer…) mais aussi d’humilité (les échecs successifs, les demandes d’aide…), et de l’astuce.

Se développe en parallèle l’histoire de deux p’tites crevettes (des krills), Will et Bill avec leurs réflexions existentielles sur l’émancipation et la liberté. Le parcours de tous ces héros crée un fond écologique (présent dès une très belle séquence d’ouverture) bien construit qui évite la niaiserie.

Happy-feet-2

Et surtout, l’air de rien, Happy feet 2 est une belle petite bombe visuelle. L’univers de la banquise se trouve bien plus coloré que ce à quoi on pourrait s’attendre (bin oui des manchots noirs et blancs sur la banquise…..), et surtout l’animation est excellente, surtout qu’il y a un mélange image réelle et synthèse (l’intervention humaine qui capote) vraiment très réussi (pour le coup les Schtroumpfs et Alvin et les je sais plus quoi, déjà moches, en prennent un sacré coup dans la gueule). Et j’ai beau l’avoir vu en 2D mais les séquences « krills » doivent vraiment valoir leur pesant de pop-corn en 3D (elles sont visuellement belles ET spectaculaires, c’est con à dire c’est quand même des crevettes….).

Happy-feet-2-5

Bon seul gros bémol pour moi, les chansons (oui moi c’est plutôt ça, oui je m’égare je sais), longue, trop longue et dans un style qui me gonfle (même sur les mélodies de Queen c’est dire…..), mais bon y a un public pour ça. Le film est vraiment à découvrir, une bonne surprise en cette fin (a non plus maintenant) d’année.

un bon film
un bon film

Happy feet 2 de George Miller (2011, Australie) avec les voix de Anthony Kavanagh, Clovis Cornillac, Amel Bent, Sophie Marceau, Max Boublil…..durée 1h57

Publicités

2 commentaires

  1. Pas étonnant avec Georges Miller aux manettes, par contre le film a fait un gros four aux U.S, la boite de Miller étant indépendante, l’arlésienne « Mad Max4 » est mis en péril a cause du manque de crédits apparemment, fuck.. 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s