La guerre du feu de Jean-Jacques Annaud (1981) par Marc Shift

Il y a environ 80 000 ans la tribu des Ulam possède le feu mais ne sais pas le produire. A la suite d’une attaque par une autre tribu, plus primitive, ils sont chassés de leur territoire et perdent leur bien le plus précieux : le feu. Trois guerriers sont alors chargés d’en ramener……

La-guerre-du-feu-Jean-Jacques-Annaud-poster-affiche

Mon royaume pour un briquet.

Il y en a parmi nous, comme Tootsif (en fait un garçon très sensible….), qui ont connu leur première grosse émotion cinématographique avec L’ours réalisé en 1988 par Annaud. Moi je suis « un peu » moins sensible, et c’est avec La guerre du feu (et quelques westerns) que je l’ai eu.

La guerre du feu1981real : Jean Jacques AnnaudCOLLECTION CHRISTOPHEL

Je ne l’ai pas vu au moment de sa sortie, en même temps j’avais à peine 3 ans (…..oui je suis vieux maintenant), c’est donc à peu près 5 ans plus tard (oui vers 8 ans, bravo à ceux qui savent compter) que je l’ai découvert, mes parents pensant sans doute qu’il devait y avoir un aspect éducatif (j’adore cette excuse) et qu’en plus, comme tout bon gamin qui se respecte, j’étais passionné par la préhistoire.

Donc merci à mon papa et à ma maman sans qui rien n’aurait été possible, je remercie aussi………à non, excusez moi je me croyais à l’école des fans…..En fait en revoyant ce film, je me demande encore comment ça se fait que je l’ai vu jusqu’au bout. Non pas que mes parents soient inconscients, ni stupides, mais franchement ce n’est pas vraiment un film pour les enfants, c’est le moins que l’ont puisse dire. Bon c’est sûr on m’a toujours dit que ce n’était pas la réalité, que cela n’était que des histoires etc….Et de fait je n’ai pas vraiment été traumatisé (dans le mauvais sens de terme), je suis même devenu quelqu’un d’absolument normal (qui a dit non?).

 La-guerre-du-feu-Jean-Jacques-Annaud-5

Mais ce film m’avait quand même donné une sacré claque, car c’est violent, c’est sanglant, il y a du sexe………et que ce n’est surtout pas éducatif. Même à 8 ans j’avais vu certaines incohérences, surtout des anachronismes (pas tous, mais surtout au niveau des « espèces » humaines dont la cohabitation était improbable….) qui fait que j’ai trouvé en parti ce film stupide (oui à 8 ans j’étais déjà bien atteint en fait), mais intense.

La-guerre-du-feu-Jean-Jacques-Annaud-3

Le film commence par la présentation d’une tribu, les Ulams, vacant à leurs occupations, dans une grotte certains surveillent le feu, des femmes vont chercher de l’eau (et une qui…..mais il fait quoi le monsieur papa? …….)…. Mais l’atmosphère devient lourde de menace et une tribu rivale, des êtres plus primitifs, les Wagabous (plus nombreux), prennent position autour de la grotte et attaquent. L’attaque est sauvage, inorganisée, brutale. Ce qu’il reste des ulams est contraint de s’enfuir vers des marécages avec les vestiges de leur bien le plus précieux : le feu. Une fois en sécurité un guerrier tente de ranimer le foyer mais il échoue, il est alors forcé de partir pour ramener cette étincelle de vie avec deux autres guerriers. Cette quête les mènera vers des territoires inconnus et des dangers mortels.

 La-guerre-du-feu-Jean-Jacques-Annaud-4

Ils croiseront des smilodons (tigres à dent de sabre), des cannibales, des mammouths, une tribu plus évoluée….le tout dans des paysages magnifiques mais hostiles. C’est l’une des choses que j’apprécie beaucoup dans les films de Annaud, l’importance de l’environnement et des animaux, surtout qu’il sait très bien mettre tous ces éléments en scène. A signaler aussi l’aspect technique, avec des effets spéciaux en animatronique (une partie de la séquence des mammouths, une attaque d’ours……), qui, si ils sont visibles, vieillissent très bien (en tous cas bien mieux que n’importe quel effet digital…..)

 La-guerre-du-feu-Jean-Jacques-Annaud-2

En fait hormis quelques éléments un peu naïfs, comme l’histoire d’amour (mais le film est volontairement tout public) ce film, le troisième du réalisateur, est une véritable réussite soutenue par une superbe bande originale (mais loin d’être omniprésente). Ce n’est pas éducatif, ça ressemble bien plus à un survival (mais avec un fond), avec des « dialogues » inintelligibles (mais pensés à la syllabe près) des acteurs plutôt bons (Ron Perlman….) à découvrir ou redécouvrir…..

un bon film
un bon film

 P.S. Tout mon respect pour mes parents.

La guerre du feu de Jean-jacques Annaud (1981, France / Canada). Musique Philippe Sarde. Avec Ron Perlman, Everett McGill, Rae Dawn Chong, Nameer El Kadi…..durée 1h36

Publicités

4 commentaires

  1. Découvert tout jeune aussi( je crois que chaque mioche à son trip préhistoire) et j’avais adoré.

    Même maintenant le film a de l’impact (fallait oser faire un film sans lignes de dialogues) et Annaud est bien l’un des seuls réals français à tenir la comparaison avec le ciné US (bon c’est moins le cas maintenant mais bordel Le Nom de la Rose quoi ! Le seul bouquin dont j’ai préféré l’adaptation ciné au livre)

    J'aime

  2. C’est ça avoir du talent, et un vrai point de vue à proposer!!
    Je ne connais pas tous ses films, mais c’est vrai que L e nom de la rose c’est quand même du grand art (mais le bouquin est très bien, surtout au niveau du style que j’ai adoré!!!). Faudrait quand même que je me penche sur ses films plus récent…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s