Guide du solitaire chapitre 1 par Captain Calva

Comment passer la soirée du jour de l’an sans amis mais avec sa TV, et surtout sans les Experts!!!

Tout d’abord, je tiens à souhaiter la bonne année (oui y a du retard et alors!!!) à tous nos lecteurs (Bruce et Marc veulent ma peau déjà, alors, je préfère vous faire cette politesse).

Et oui, la vie est parfois moche. On se retrouve comme un con tout seul la veille du jour de l’an parce que personne n’a pensé à vous inviter. Quelque part, ça m’arrange. Parce que se retrouver à tartiner des toasts toute la soirée, regarder les autres boire parce que VOUS êtes le capitaine de soirée, et pire encore, ramener les copains complètement souls chez eux (au risque de les voir gerber sur le cuir des sièges,non merci!). Bref merci mon Dieu! Oui je vais pouvoir regarder des nanars sur ma TV (et mon nouveau Blue-Ray, et non ce n’est pas un Philip’s cette fois), bouffer une pizza livrée à domicile, descendre une demi-bouteille de bourbon (note de Marc Shift : petit joueur 😉 )et ronfler comme un sac avant même la fin de mon dernier film…

Jack-brooks-tueur-de-monstres-monsters-slayer-Robert-Englund-3

Donc le recette du tome 1 du guide du solitaire:

– Trouver un numéro de téléphone d’une pizzeria.

– Acheter son alcool préféré (bon si vous voulez boire un ice-tea, aucun problème).

– Préparer une place royale sur le divan, avec vos coussins

– Vider le cendrier (sortir une boite de haribo pour les non-fumeurs).

– Eteindre son portable toute la soirée, car il va sonner sans arrêt entre minuit et 6h du matin; SMS de soi-disant copains qui ne vous ont même pas invité…

– Arracher la touche 1 de votre télécommande. En effet, vous risqueriez d’être tenté par un zapping rapide sur TF1 afin de regarder les Experts!

– Jacks Brooks, tueur de monstres. (monster slayer)

– Altered.

– Face aux démons.

Voilà. Avec çà, vous êtes parés pour survivre une fois par an! (L’année prochaine, si je suis encore vivant, je vous donnerai une nouvelle liste). L’intérêt de ce genre de films réside dans la simplicité des scenarii. Donc prise de tête: néant. On peut les enchainer sans s’apercevoir de l’heure d’une part, ni son état d’ébriété d’autre part.

Certes je vous aurais volontiers parlé d’autres bobines plus chouettes à regarder. Mais ces dernières étant déjà chroniquées sur notre cher site, à vous de choisir.

Commençons par le plus drôle des trois: Jacks Brooks monster slayer, de Jon Kauntz, à qui on doit aussi « The Shrine ». L’histoire d’un jeune homme de 21 ans, Jack (Trevor matthews), complètement paumé depuis la mort tragique de toute sa famille. Vous découvrirez le flashback bien kitsch vous-mêmes. En tous cas, le Jack, il est pas commode….

Jack-brooks-tueur-de-monstres-monsters-slayer-Robert-Englund-poster-affiche

Aucun acteur connu si ce n’est Robert Englud alias le Professeur Crowley. Il enseigne la chimie à Jack et sa bande de derniers de la classe. Et comme d’habitude, peu importe le scénario, cet acteur rayonne. Je l’adore! Bon là, ça tombe bien, son rôle lui colle parfaitement.

Jack-brooks-tueur-de-monstres-monsters-slayer-Robert-Englund-2

Les bons points: Des monstres originaux et bien faits. Bravo les maquilleurs, animatronics (je dirais plutôt Lego Technics sous latex) etc… Peu de moyens mais beaucoup d’imagination. C’est ce que je préfère!

Jack-brooks-tueur-de-monstres-monsters-slayer-Robert-Englund-1

Les mauvais points: Trop long d’attendre le dénouement. Trop court ensuite; puisque le film se termine. Vous comprendrez si vous le regardez.

Bon film
Bon film

Altered d’Edwardo Sanchez, USA, 2006 est le plus crado des trois. Le pitch est simple: cinq jeunes hommes ont été enlevés par nos amis extra-terrestres. Après avoir subi des expériences chirurgicales, ils ont tous été relâchés, sauf l’un d’entre eux, mort. Traumatisés par cette rencontre du 4e type, trois d’entre eux chassent ces aliens dans la forêt depuis des années (à priori presque quinze ans) afin de se venger. Ce qu’ils réussissent finalement à faire un soir. Forts de leur prise, ils se ruent vers leur quatrième copain qui, tranquille, s’attend tous les soirs à revoir ses potes de l’espace. Pas de bol, ce sont les terriens qui se ramènent…

Altered-poster-affiche-movie-film

Alors là, je ne sais pas où ce film a trainé durant toutes ces années, mais je suis étonné qu’il soit passé entre les mailles de mon filet très serré! C’est certes un petit film, mais quand même! Enfin , mieux vaut tard que jamais. Décors minimalistes (un garage et une annexe d’habitation pourrie), six acteurs et demi (le demi, c’est pour l’actrice, une vrai chiure, héhé), et un alien vert… Mais c’est aussi un acteur en fait, rassurez-vous, c’est pas un vrai.

Altered-movie-film1

Les bons points: Maquillage excellent. Mention spéciale pour l’alien vert, moche et et… Bah cool quoi. Super mention spéciale pour un des mecs qui pourrit à vue d’oeil. Enorme!

Altered-movie-film2

Les mauvais points: J’aurais voulu encore plus de boucherie!

Moyen, ça passe bien....
Moyen, ça passe bien….

Face aux démons (the irrefutable truth about demons), de Glenn Standring, Nouvelle-Zélande, 2000.

Face-aux-démons-movie-film-poster-affiche

Attention, film un peu décalé, gore, kitsch, inégal, voire nul mais j’aime quand même. C’est le denier des trois pour la raison suivante: si vous vous endormez pour des raisons aussi diverses que parce que vous êtes complètement bourrés, ce n’est pas trop grave. Néanmoins… Bon l’histoire est à chier: un professeur (Karl Urban) de… heu je sais plus trop. Non excusez moi, je vais voir… (5mn plus tard) Bon j’ai pas trouvé.

Face-aux-démons-movie-film-Karl-Urban1

Tout le monde s’en fout. Bref, le prof se fait emmerder par une secte sataniste qui tue sa femme, invoque des démons moches (synthèse pourrie, je fais mieux sur un Amstrad) et… Et ils ont tous des gueules de punks-techno-SM genre les clients de la boite de nuit dans Matrix 2 et 3; je veux dire qu’ils ne ressemblent à rien.

Face-aux-démons-movie-film-Karl-Urban3

Dans son malheur, il rencontre une femme, Bennie, (Katie Wolfe) complètement déjantée (et c’est rien de le dire!), ancienne adepte de cette secte, férue en arts occultes, et finalement amoureuse de ce héros que je trouve légèrement décérébré tout de même. Enfin transparent. C’est dommage d’ailleurs. Le gourou a une bonne tête de méchant, la Bennie réussit à nous faire croire qu’elle est givrée, les adeptes sont moches. En bref, erreur de casting pour le héros. Pas grave, on regarde quand même.

Face-aux-démons-movie-film-Karl-Urban2

Les bons points: L’histoire, bien que niaise, fait l’affaire. On a envie de connaître la fin (qui est marrante d’ailleurs). Mine de rien, ils ne disent pas que des conneries dans ce film. Après il faut connaître. Y’a du sang, bon…Cool.

Les mauvais points: Les effets spéciaux sont, hum, nuls. Les démons sont donc à chier. Le doublage audio est ignoble.

Bof, ça passe encore
Bof, ça passe encore

Enfin, si vous avez regardé tout çà sans gerber partout, vous avez réussi à passer une soirée seul, sans amis, sans Tf1 et sans Les Experts!

Bravo à vous,et à bientôt pour le tome 2 de mon guide de survie!

 

Advertisements

14 commentaires

  1. J’adore cette conception complètement branleuse du nouvel an!! 🙂

    Pour rentrer dans la polémique j’ai une question à te poser: C’était quoi le problème avec le Philips?

    J'aime

  2. Merci pour ton avis, cher ami.
    Philip’s? tu payes le prix fort quand ça sort. Et un an après c’est cassé. Pas de polémique donc; que du constat^^ (on est pas mal dans ce cas d’ailleurs => source de Philip’s même, donc fiable).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s