Class of Nuke’em High de Richard W. Haines et Samuel Weil (1986) par Marc Shift

Tout est sous contrôle, la centrale nucléaire de Tromaville est la plus perfectionnée du monde (avec celle de Tchernobyl), il n’y a donc aucun danger pour la high school en sécurité à 400m de là….

class-of-nuke-em-high-poster-affiche

Welcome to Tromaville

Vous a t-on déjà parlé de Tromaville? C’est une riante cité, à pas trop de mètres d’altitude, posée dans un écrin de verdure luxuriant (et qui parfois se fume, mais chut il ne faut le dire, ce n’est pas légal). Elle est relativement peuplée, en grande partie de sommités scientifiques chargées de faire fonctionner l’hyper sophistiquée centrale nucléaire et aussi par de nombreux lycéens/étudiants ne pensant qu’à……..la réussite de leurs études.

class-of-nuke-em-high

La ville est située près de la grosse pomme. Non, rien à voir, elle a littéralement été bâtie à côté d’une grosse pomme trouvé sur un pommier mesurant 180m de haut qui a poussé à côté de la première centrale de Tromaville (les scientifiques ont été très rassurant sur le sujet). La ville doit son développement à sa seconde centrale (après l’inexplicable explosion de la première, sans conséquence pour l’environnement) techniquement la meilleure au monde. Cela a aussi permis à Tromaville de devenir la capitale des déchets.

class-of-nuke-em-high-6

Cela a permis aussi d’investir dans l’avenir, sur la plus grande richesse du pays : sa jeunesse. Effectivement la Nuke’em High est à la pointe de l’enseignement, une jeunesse dorée autant stimulée par les études , la recherche , l’abnégation, l’abstinence et la bonne tenue en fait un modèle pour tout le pays.

Bien sur comme dans tout bon paradis terrestre il y a des failles. Mais ce ne sont pas les quelques émanations gazeuses provenant d’un liquide verdâtre, putride et nauséabond qui peuvent entachées le tableau. Même si ces émanations provoquent quelques légers étourdissements fatals au sein de la centrale il n’y a pas lieu de s’alarmer.

class-of-nuke-em-high

Et malgré la stricte discipline régnant à l’intérieur de l’ établissement scolaire, la présence de quelques individus dissipant leurs camarades est regrettable. Mais la bonne marche de l’établissement n’est pas en cause, ni même troublée par les quelques alertes inhérentes à la proximité de la centrale.

class-of-nuke-em-high

Ce n’est bien sûr pas non plus ce monstre affreux, né d’une quelconque ribaude, qui peut changer la donne.

Mais bon c’est vrai que le cumul de tout ça pourrait conduire, un peu à la catastrophe. Ou aux grandes vacances, tout est une question de point de vue.

class-of-nuke-em-high

Cette catastrophe est orchestrée par la firme Troma, célèbre (si si) pour ses films Z, et là on est en plein dedans. Mais là c’est du bon Z, les acteurs sont en grande partie amateurs mais ça ne veut pas dire mauvais, il sont vraiment dans le registre demandé outrancier, burlesque, bien dans le ton du film, les filles sont jolies et peu farouches, les dialogues sont assez savoureux, les maquillages dans la tradition Troma (donc pas trop de budget mais beaucoup de démerde). Un bon gros film de potache décomplexé, outrancier, bien fun….bref du pur Troma et ça fait du bien.

un bon film
un bon film

Class of Nuke’em High de Richard W. Haines et Samuel Weil (1986, U.S.A.). Ecrit (entre autre) par Lloyd Kaufman, avec Janelle Brady, Gilbert Brenton, Robert Prichard, R.L. Ryan….durée 1h24

Publicités

8 commentaires

    • En fait je ne connais pas les suites, mais celui là est bien débile, gentiment gore, un bon Troma donc.
      J’en ai pas non plus une dizaine, alors j’espace les visionnages, mais si tu connais c’est que tu es un homme de goût 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s