Stalingrad de Joseph Vilsmaier (1993) par Marc Shift

Nous partîmes 500 mais les renforts furent insuffisants…

A l’automne 1942 l’armée allemande piétine sur le front de l’est. Des unités sont envoyées en renfort du côté de Stalingrad, objectif stratégiquement mineur au début de l’invasion. L’enlisement et la propagande changeront la donne. L’hiver se chargera du reste…..

 

Non ce n’est pas le film de Jean-Jacques Annaud, ici le seul point de vu adopté est du côté allemand, du départ d’une compagnie pour le front jusqu’à la fin de la bataille.

Mais commençons par ce que je préfère, la contextualisation du fait historique. Non ne partez pas, ce n’est pas une insulte. Je ne vais pas vous faire un topo complet sur la Seconde Guerre Mondiale (je pourrais, j’ai écris des bouquins sous mon pseudo « Marc Gallo » mais l’éditeur fait des fautes de frappe….), mais en peu de mots je vais tenter d’expliquer en quoi Stalingrad est devenu important.

Pour faire simple départ la….Lybie. Il est acquis à l’automne 42 que les allemands perdent du terrain en Afrique du Nord, et sont vaincus définitivement dans cette région en Novembre. Pourquoi est-ce important? A cause des puits de pétrole. C’est quand même utile pour faire fonctionner chars, avions et autres engins de mort. Un endroit où Hitler pourrait en trouver c’est dans le Caucase. Et sur la route du Caucase il y a Stalingrad. Il y a aussi des usines, un port fluvial, un nœud ferroviaire….Bref plein de petite choses qu’aiment nos amis militaires.

Et bien sûr Stalingrad, par son nom (Staline a « commandé » l’attaque de la ville durant la révolution russe), est une ville lourde de symbole. Après avoir été repoussé de Moscou, Hitler en fait un objectif idéologique prioritaire.

 

Avec ce film, car oui je suis sensé parler d’un film, le spectateur est invité à suivre un bataillon d’élite allemand de la wehrmacht envoyé en renfort, alors que la bataille de Stalingrad fait déjà rage. Si le film est centré sur l’une des batailles les plus meurtrières de l’Histoire ne vous attendez pas à de multiples affrontements homériques, le réalisateur focalise ses intentions sur ce groupe d’homme, perdus à des milliers de kilomètres de chez eux, plongés dans un chaos absolu.

Le film est 100% allemand par sa conception, et il le sera aussi dans son déroulement. Les russes n’y sont que très peu personnifiés (c’est un ennemi retranché et invisible), avec de rares échanges entre les camps (lors de la recherche des blessés dans le no mans land, un prisonnier….) ce qui en soit n’est pas une mauvaise idée du tout. L’histoire se concentre donc sur un groupe de soldats, de son long voyage vers le front, jusqu’au coup de feu avec l’ennemi avec les scène de vie commune (distribution du courrier, repas…..scènes plus réussies que dans le film de Spielberg « Il faut sauver le soldat Ryan », à mon goût).

 

Pourtant le film se traine quand même quelques faiblesses. Les dialogues sont souvent justes, mais des fois un peu trop simplistes. Bon, il est sûr que le doublage n’aide pas (uniquement disponible en VF), et que si les acteurs se sentent concernés, certains manquent cruellement de charisme. Donc à partir du moment où le film bascule (le bataillon, suite à une insubordination, est envoyé en disciplinaire) et même s’il y a une bataille homérique contre une colonne de T34-85 (char russe, réellement utilisé dans le film, comme l’armement léger qui est le bon) le film s’enlise progressivement au fur et à mesure de l’éclaircissement des rangs allemands.

Un peu dommage car le film possède de réelles qualités : les moyens mis à disposition sont visibles à l’écran, la mise en scène n’a rien de géniale mais possède des qualités indéniables (la bataille contre les chars vaut le détours). A découvrir pour ceux qui s’intéressent à ce morceau d’histoire…

Un film moyen

Stalingrad de Joseph Vilsmaier (1993, All) avec Thomas Kretschmann, Sylvester Groth, dominique Horwitz, Jochen Nickel…..durée 1h50

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s