Roberto Succo de Cédric Kahn (2001) par Marc Shift

Kurt est un séduisant et fascinant jeune homme dont Léa tombe profondément amoureuse malgré ses nombreux mensonges et son attitude de plus en plus étrange….

Roberto-Succo-Cédric-Kahn-poster-affiche

J’me présente je m’appelle Kurt…ou André…..ou Roberto…..

Ce film a fait partie de la sélection officielle du festival de Cannes en 2001, sur un sujet récurent au cinéma : le tueur en série. Pas forcément le sujet sur le quel ce festival est attendu mais après tout pourquoi pas. Le réalisateur prend quand même le paris (le risque?) de faire un film se voulant réaliste sans magnifier un tueur, Roberto Succo, ayant essentiellement sévit en France.

Roberto-Succo-Cédric-Kahn-1

Évidemment pour les besoins du film les personnages ont été un peu modifiés (les noms, professions…) et les lieux sont (à peu de choses près) les mêmes. D’ailleurs, sans être une reconstitution, le film essaye d’être fidèle à ce que l’on sait du périple de ce tueur (périple pour lequel il existe encore plusieurs zones d’ombre) s’étalant sur presque deux ans pour ce qui concerne la France.

Le parcours du vrai Roberto Succo commence en Avril 1981 quand il assassine ses parents, faits pour lesquels il est interné pour 10 ans en Italie. En Mai 1986 il s’évade et gagne la France où il est inconnu, vivant de cambriolages et dont la première victime connue est abattu en Avril 1987. Son parcours prendra fin à la prison de Vincence (Ita) où il se suicide en Mai 1988.

Roberto-Succo-Cédric-Kahn-2

Le film suit exactement la même trame, et démarre en France. Au cours d’une soirée estivale « Kurt » séduit facilement la jeune Léa. Ce ne sera pas simplement l’histoire d’amour d’un été, mais une relation de plus en plus complexe pour Léa qui doit faire face à un homme totalement égocentrique et dont le passé semble très nébuleux. « Kurt » se présente comme étant hollandais mais avoue rapidement être italien, il est représentant mais avoue vivre de cambriolages, n’a jamais la même voiture, change souvent de domicile. Il lui avouera même son véritable passé (et le meurtre de ses parents, son internement) auquel elle ne croira pas. Finalement face à cette relation de plus en plus destructrice Léa prend la seule décision possible, elle y mettra fin, décision que Kurt a du mal à digérer.

Roberto-Succo-Cédric-Kahn-4

En parallèle des cambriolage, des agressions puis le meurtre d’un policier mettent la gendarmerie sur les dents, mais arrive rapidement à établir un portrait robot…

En fait le film se veut assez naturaliste, que ce soit dans la relation entre Kurt et Léa ou dans la progression de l’enquête. Et c’est en fait un énorme défaut, la réalisation est vraiment proche d’un téléfilm lambda (mais avec une image un peu plus propre) que ce soit pour le montage ou la construction des plans.

Roberto-Succo-Cédric-Kahn-3

Pour les acteurs pas grand chose à redire, ce n’est pas exceptionnel mais difficile de savoir si c’est leur talent (parce qu’ils ont l’air plutôt bon) ou ce qu’on leur demande qui est à mettre en cause dans la faible empathie qu’ils développent. Hormis la séquence se situant en Suisse, on a du mal à ressentir le danger pour les personnages à l’écran. En fait heureusement que Stéfano Cassetti (Kurt/Roberto Succo) est vraiment bon dans son personnage, charmeur et schizophrène (ce que Roberto Succo était….) ce qui permet de tenir jusqu’à la fin (oui parce qu’en plus c’est long et assez lent).

Roberto-Succo-Cédric-Kahn-5

Dommage donc que Cédric Kahn peine à donner corps (rythme/mise en scène….) à son récit….

Pas trop mal
Pas trop mal

Roberto Succo de Cédric Kahn (2001, France) avec Stéfano Cassetti, Isild Le Besco, Patrick Dell’Isola, Viviana Aliberti…..durée 2h04

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s