Double Dragon de James Yukich (1994) par Bruce Kraft

DEUX ABRUTIS POUR LE PRIX D’UN…

Double-dragon-1994-Mark-Decascos-film-movie-poster-affiche

En 2007, à « New Angeles ». Les gangs font régner la terreur, et la police est forcée d’imposer un couvre-feu pour protéger la population. C’est dans cette atmosphère apocalyptique, que Koga Shuko, un homme d’affaires puissant et maléfique, cherche à contrôler la ville par le biais d’un médaillon chinois aux pouvoirs surnaturels et lié à une légende ancienne impliquant deux frères, « le Double Dragon ». Grâce à une sous-fifre, Linda Lash, il réussit à se procurer une partie du médaillon mais il lui manque l’autre moitié.

Celle-ci se trouve entre les mains de deux frères, Jimmy et Billy Lee qui apprennent par leur tutrice, Satori Imada, qu’aucun homme ne doit jamais posséder à lui seul les deux parties du médaillon au risque de devenir invincible. Aidés par Marian Delario, la chef du groupe « Power Cops » qui lutte contre les gangs, les frères Lee vont utiliser leur savoir en arts martiaux pour éviter que le mal ne l’emporte.

Double-dragon-1994-Mark-Decascos-film-movie-2

Mon dieu!! Quand je parle du jeu Double Dragon c’est toujours avec beaucoup d’émotion car c’est une partie de mon enfance qui a été bercée par les aventures linéaires de ces deux héros pixelisés. Rendez vous compte qu’à la sortie de ce jeu en borne d’arcade, 1987-1988, j’avais à peine 10 ou 11 ans!!

Double Dragon a été non seulement ma première expérience arcade mais a révolutionné les jeux vidéos avec le premier véritable « mode deux joueurs »: deux jouer pouvaient enfin s’aider…ou se frapper! Il marque ainsi le genre Beat them all (Battez les tous!!) de son empreinte. Du coup quand le film sort de sa cachette en 1996 imaginez bien avec quel impatience j’ai pu l’attendre.

DOUBLE DRAGON, Scott Wolf, Nils Allen Stewart, Mark Dacascos, 1994, (c)Warner Bros.

Ouai sauf qu’en 1994 je suis pas allé le voir et que finalement c’est près de 10 ans plus tard que je suis tombé (aïe!!) sur le DVD….et la chute fût/est/était/sera dure!!! C’est une bouse nanardesque complètement ahurissante qu’il faut absolument voir pour le croire!! Bon Dieu de bon Dieu l’esprit du jeu est bafoué archi-bafoué et rien ne lui est épargné ici!! Alors du coup quand je vois que mes camarades de jeu cassent Resident Evil ou Silent Hill je me marre, que dis-je? Je m’étrangle!!

Commençons par le scénar’!! A la base c’est: »Marion, la petite amie de Billy Lee, un spécialiste des arts martiaux, se fait enlever par le gang des Black Shadows. Billy et son frère Jimmy décident d’aller lui porter secours et de l’arracher des mains de Willy, le chef du gang des Black Shadows« .

Double-dragon-1994-Mark-Decascos-Richard-Patrick-film-movie-4

En gros on s’attend à voir un film de bourrin avec des séquences de combats énormes….et bien vous pouvez ranger vos espoirs de combats sanglants car là ça se transforme en film d’aventures pour ados sauce 90’s avec les couleurs de fringues lorgnant vers le vert et le jaune fluo. Et moi je dis: »où sont passées les vestes en jean’s sans manche mais cultissimes du jeu?

De même on se retrouve dans un univers presque post apo pas dangereux du tout avec des gangs ridicules et on se dit que Yukich est, pardonnez moi, une quiche qui n’a pas compris que le jeu était plus proche d’un univers à la Mad Max et Ken le Survivant que de la série du Chevalier Lumière avec deux abrutis censés être frères.

Je dis « censés » car on voit bien qu’il y en a dont le père devait être le chef d’un restaurant Hawaïen, sacré Mark Dacascos (Crying Freeman, Le pacte des loups), alors que l’autre devait être salarié d’une banque pour républicains, Scott Wolf (La vie à Cinq, la série V-remake).

Double-dragon-1994-Mark-Decascos-film-movie-4

S’ajoute au casting une Alyssa Milano dans le rôle d’une chef de gang, de djeun’s aux couleurs criardes, et à la poitrine opulente et bien mise en avant (James Yukich est un sacré pervers dis donc!!) et un Robert Patrick dans le rôle d’un super vilain au bord du goufre et rendu pathétique dans un final bien plus pathétique que le méchant lui-même.

Le souvenir de la grande classe de cet acteur dans le rôle du T-1000, dans Terminator 2, s’envole comme dix grammes de coke dans une boîte de nuit du Vieux Port de Marseille (Oui!! C’est vous que je vise les acteurs de Plus Belle la Vie!!).

Au final, je dirais simplement qu’il faut voir ce film pour comprendre à quel point des films comme Max Payne, Hitman ou Resident Evil sont de vraies réussites d’adaptations de jeux vidéos en films…Bon, j’exagère mais quand même. Rien n’est à récupérer, pas même les dialogues qui sont du niveau de: »T’es pas beau tu sais!! »-« Ouai mais c’est celui qui l’dit qu’il l’est!! ».

Double-dragon-1994-Mark-Decascos-Richard-Patrick-film-movie-5

Messieurs les dialoguistes je ne vous en tiendrais pas rigueur au vu de l’ensemble de cette péloche qui fout les pétoches (oui je me met à leur niveau!!) et qui ferait presque oublier le film Mario Bros…parce que là aussi, c’est du lourd!! Allez, je mets 1 sur 7 pour Alyssa Milano et un plan de New Angeles sous les eaux pas dégueu….

PS: Je vous conseille la bande-annonce pour pleins de bonnes raisons (musique outrancière, effets spéciaux d’un autre temps….du lourd je vous dis!!).

Quelle bouse!!!
Quelle bouse!!!

Double Dragon (U.S.A) de James Yukich (1994). Avec Mark Dacascos, Scott Wolf, Robert Patrick, Alyssa Milano, Julia Nickson-Soul. Durée: Trop long!!!

Publicités

12 commentaires

  1. Putain, je crois l’avoir déjà vu ce truc!
    Par contre, je n’aurais jamais pu dire que ç’était à la base un jeu-vidéo. En même temps, je n’étais pas nés en 1987^^

    J'aime

    • Et ouai et pourtant ce jeu a inspiré tous les Final Fight, Street of rage et consorts….C’est une pierre angulaire du beat them all!! Je peux t’affirmer que les gens squattaient pendant des heures devant les bornes d’arcade parce qu’on pouvait réellement jouer ensemble!! Quant il est apparut en console ça a été de la folie!!

      J'aime

  2. Non désolé mais en adaptation ciné de jeu vidéo y a plus WTF que Double Dragon : Mario Bros !
    là t’as droit à des plombiers qui vont dans un monde steam punk hideux souterrain où il y a des voitures qui fonctionnent comme les autotamponneuses (a priori une référence à Mario Kart), un champignon qui s’étend partout (une référence à Toad ?), un Yoshi qui est un raptor et tout plein d’autres trucs bien barges

    J'aime

    • Bien sûr que Mario Bros est un navet mais franchement penche toi un peu (pas trop sinon tu vas tomber!!) sur double dragon et tu vas comprendre ta douleur….I’m feel pain…in my head…

      J'aime

    • Ouai c’est vrai que ce perso est une pure merveille du nanar…je crois que ça va m’inspirer pour une nouvelle série d’articles!!

      Quant à Mark Dacascos à part Crying Freeman et le Pacte des loups y a rien à sauver…lol!

      J'aime

  3. Double Dragon j’ai trop cramé de thunes dans ce jeu quand j’étais gosse. Enfin celui de mes grands parents car la borne était dans le resto où il m’emmenait toujours et que au lieu de bouffer je passais mon temps devant.

    J'aime

    • Ah nostalgie quant tu nous tiens!! J’ai aussi cramé pas mal de thunes dessus et sur Afterburner en version spéciale où tu montais dans un cockpit!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s