Avengers de Joss Whedon (2012) par Bruce Kraft

Lorsque Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., l’organisation qui préserve la paix au plan mondial, cherche à former une équipe de choc pour empêcher la destruction du monde, Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Hawkeye et Black Widow répondent présents. Les Avengers ont beau constituer la plus fantastique des équipes, il leur reste encore à apprendre à travailler ensemble, et non les uns contre les autres, d’autant que le redoutable Loki a réussi à accéder au Cube Cosmique et à son pouvoir illimité…

Avengers-Josh-Whedon-Robert-Dooney-JR-Mark-Ruffalo-Scarlett-Johanson-poster-affiche

VENGEUUUUURS!!RASSEMBLEMENT!!

 

Étant un fan de comics, et de l’univers Marvel en particulier, je peux vous dire que j’étais un peu stressé à l’idée de voir mises à l’écran les aventures du plus grand et charismatique groupe de super-héros.

Depuis quelques années Marvel met en place une stratégie consistant à un faire un film pour chacun de ses héros (Iron Man, Iron Man 2, Thor, Captain America, L’incroyable Hulk) afin de les familiariser avec le public en attendant de proposer le film chorale le plus héroïque du cinéma. Pari risqué car au vu de certaines bobines il n’était pas gagné que le public allait se ruer dans les salles pour cet Avengers.

Avengers-Josh-Whedon-Robert-Dooney-JR-Mark-Ruffalo-Scarlett-Johanson-1

En mettant aux manettes du film un Joss Whedon, reconnu pour son formidable travail en tant que scénariste de séries (Buffy contre les Vampires) et de comics (il a fait revivre la série Astonishing X-men à lui tout seul!!), Monsieur Marvel savait que l’esprit des Avengers (Les Vengeurs en français!!) ne serait pas bafoué et qu’à défaut d’avoir un gros visuel le film aurait une densité scénaristique dont souffraient les autres adaptations (Iron Man 2). Et bien c’est presque vrai.

Pour avoir une densité scénaristique on peut dire que le film n’en manque pas et si je vous dis qu’il y a quand même de la parlotte certains vont prendre peur.

Avengers-Josh-Whedon-Robert-Dooney-JR-Mark-Ruffalo-Scarlett-Johanson-6

Oui mais cette parlotte est nécessaire à la construction de l’équipe car si dans un premier tiers du film Joss Whedon met longuement en place son intrigue et ses personnages, c’est dans le deuxième tiers que l’équipe se cherche une unité face à un dieu comme adversaire, Loki (l’excellent Tom Hiddleston), et que chaque membre se pose des questions sur sa venue dans le groupe et le SHIELD de Nick Fury (Samuel L. Jackson). Whedon n’oublie pas qu’une équipe reste une addition d’individualités qui pensent par eux-même avant toute chose.

Whedon est d’ailleurs un spécialiste de ce genre d’histoires à plusieurs personnages et démontre une fois de plus qu’il est un des rares scénaristes à pouvoir donner autant d’intérêt à chacun d’eux et à les faire vivre à l’écran de manière presque égale.

Avengers-Josh-Whedon-Robert-Dooney-JR-Mark-Ruffalo-Scarlett-Johanson-3

Belle attention car on aurait pu penser que des personnages plus « humains » comme Hawkeye (Oeil-de Faucon bien incarné par Jeremy Renner) ou Black Widow (Scarlett johansson) auraient pu être mis en second plan au profit d’un Iron Man (toujours aussi charistmatique grâce à un Robert Downey Jr en grande forme!!) ou au dieu Thor (Chris Hemsworth).

Chacun des membres est bien diffèrent mais au fil des événements chacun trouve sa place naturellement, Captain America (Chris Evans) devenant le leader stratégique et Hulk (Un Mark Ruffalo qui a bien compris le personnage et la dualité Hulk/Banner) l’élément bourrin du groupe (et drôle aussi), pour créer une vraie unité lors du derniers tiers de la bobine où, je vous l’assure, vous allez en prendre plein les yeux.

Avengers-Josh-Whedon-Robert-Dooney-JR-Mark-Ruffalo-Scarlett-Johanson-7

Même si Whedon n’est pas un as de la réalisation (quelques cadrages et plans foireux!!) il est impensable que vous ne preniez pas votre pied dans le combat final car l’arrivée des envahisseurs, les chitoris, issus de l’univers Ultimates de Marvel (la version plus adulte de l’univers classique des comics de Marvel), est loin d’être le pétard mouillé que l’on pouvait attendre.

Loin de l’affrontement final bidon du troisième volet de la franchise X-Men, Avengers devient un spectacle ébouriffant lors de l’invasion dans Manhattan. Le combat est dantesque et à la hauteur d’une invasion extra-terrestre avec des effets spéciaux au top et une fluidité déconcertante.

Avengers-Josh-Whedon-Robert-Dooney-JR-Mark-Ruffalo-Scarlett-Johanson-2

C’est long et jouissif de voir chaque personnage user et abuser de ses pouvoirs/aptitudes face à des ennemis qui en veulent vraiment et dont certains d’entre eux sont gigantesques à l’écran. L’esprit des combats (un cocktail « subtil » de bourrinage et d’humour) est d’ailleurs, pour le fan de comics, à chercher du côté de la première série des Ultimates.

C’est à ce moment là que l’on prend conscience que Whedon a tout bonnement réussi son pari, malgré quelques erreurs de réalisation qu’on lui pardonne car après tout il est scénariste avant d’être réalisateur, de faire de Avengers un film jouissif, drôle, riche et respectueux de ses personnages. Monsieur Whedon je ne sais comment vous remercier car vous venez, en toute simplicité, de réaliser un de mes plus grands rêves de gosse.

POUR LES FANS DE COMICS

Excellent!!!
Excellent!!!

POUR LES AUTRES

Bon film
Bon film

Avengers (U.S.A) de Joss Whedon (2012). Avec Robert Downey Jr, Chris Evans, Scarlett Johansson, Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Jeremy Renner. Durée: 2h22.

Publicités

19 commentaires

  1. Arf tu m’as encore coiffé au poteau!! 😉
    Mais on avait le même avis. La façon dont Whedon déconstruit chaque personnage pour observer la naissance de l’esprit d’équipe est intelligente. Puis la bataille est dantesque avec un plan séquence magistral! J’adhère!

    J'aime

  2. Pas spécialement accro au genre je dois avouer que je suis agréablement surpris. Juste un bémol pour Hulk (mais pas pour Banner) qui est beaucoup trop invincible, quel est l’intérêt à ce point ?!… Mais les ramifications entre les super-héros et les spin-off sont bien foutus… 3/4

    J'aime

    • Si tu n’es pas accro au genre normal que tu sois étonné par la surpuissance de Hulk mais dans les comics il est aussi fort que ça si ce n’est plus

      J'aime

  3. Vu ce soir et voilà ça c’est du putain de blockbuster !!!!
    Un début un poil lent et Loki en méchant manquant de charisme sont les seuls points noirs qui viennent entacher ce putain de bon divertissement (avec un 3D de merde mais bon ça hélas on commence à avoir l’habitude).
    Après les persos sont bien travaillés (avec une mention spéciale pour Banner/Hulk où après 2 films merdiques je croyais que Marvel n’en tirerait rien de bon) et la création de l’équipe, de son âme est excellente tout comme la bataille finale qui envoie du lourd (et des moments de gloire pour chaque perso même les « pauvres » humains sans pouvoirs)

    Marvel a grave retrouvé la patate et il faut laisser les clefs de la maison à Whedon !

    J'aime

  4. Mouais… Si il est si invincible que ça c’est vraiment à chier… Quel est l’intérêt ?! Plus besoin d’aucun suspense alors… Je crois que je vais encore baisser ma note alors… Mais je trouve que c’est un très bon film tout de même.

    J'aime

    • il y a encore du suspens car la question de Hulk c’est : contre qui il va se battre au final ?
      Totalement imprévisible il peut se retourner à tout moment contre les Avengers. Là j’avoue que c’est pas super bien exploité car à part le passage dans le porte avion du SHIELD il met peu en danger les autres membres de son équipe (à part la blague du coup de poing contre Thor).
      Mais bon il y a aussi des comics où Banner en Hulk est parfaitement conscient de qui sont ses alliés donc ça dépend vraiment des versions

      J'aime

  5. Mama mia,

    Du blockbuster comme ça, c’est bon! Très bon!
    De vrais petits moments de bonheur (les pouvoir se déchainent sur la chair à canon, pardon, les chitoris…), un Stark charismatique, une bonne dose d’humour (merci Iron man).
    J’ai pas vu passé les 2h22.
    Seule ombre au tableau: 3D de *****!?

    J'aime

    • Ouais sérieux à ce point là !
      J’y allais franchement à reculons après la purge Ironman 2 et le sympathique sans plus Cap et le médiocre Thor) mais là putain ça fait plaisir de retrouver ces super héros au top de leur forme dans un esprit très proche des comics.

      J'aime

  6. C’est vrai que c’était plutôt sympa. Hulk est très bien interprété. Je n’ai quand même pas compris sa façon de contrôler le monstre, à la fin. Qu’a-t-il fait pour y parvenir, alors qu’il avait pété les plombs quelques heures auparavant ? On s’en fout, je sais, mais c’est le genre de facilités qui me déçoivent toujours, même dans un scénario par nature improbable.
    Je préfère quand même la préquelle X-Men et Watchmen… mais vous allez me répondre que c’est pas comparable, alors…

    J'aime

    • La petite phrase qu’il dit juste avant de se transformer signifie qu’il a toujours contrôlé mais qu’il le cachait…
      Je pense qu’une scène coupée (le montage durait 3h à la base) l’expliquait mieux.
      Et sinon, je préfère aussi ces deux films mais ce n’est pas du tout comparable! 😉

      J'aime

      • Exactement!! Hulk au fil du temps et des comics réussit par de brefs moments à se maîtriser et même à changer de couleur (sous le crayon de Todd McFarlane d’ailleurs il devient gris!!). Cela ne m’a donc pas vraiment choqué.

        J'aime

  7. Just SMASH !!!

    le SHIELD se prend pour l’ONU,
    Loki en super tyran semant rage et terreur à son compte, à moins que ce ne soit pour celui de Thanos
    Captain libère l’Europe
    la Stark tower annonce la 1WTC
    les Vengeurs refont à leur tour le 11/09
    c’est pas un film de super-héros c’est dela géopolitique !

    J'aime

    • Tout d’abord je tenais à dire que c’était un honneur d’avoir la visite de la Kinopithèque en ces pages!!

      Pour rebondir sur ta réflexion il faut bien se rendre compte du côté adulte de ce film qui n’est, en réalité, qu’une petite fenêtre sur le monde très politisé de la version papier. En effet, le SHIELD est un organe vraiment inspiré de l’ONU mais avec des couilles (désolé!).

      Les comics ont laissé derrière eux le côté naïf et enfant des années 50-60 pour incorporer des intrigues sur plusieurs niveaux et aux thématiques souvent liées à la politique et au social (Je me souviens d’ailleurs d’un album sur Captain America chargé d’intervenir dans un procès d’un prisonnier musulman de Guantanamo…Et là un gosse de 11 ans est forcément largué).

      Whedon est un bel exemple de ces scénaristes qui ne veulent pas seulement de l’action et des problèmes personnels (genre spiderman qui est vraiment un type malchanceux! hum hum!). Perso j’ai hâte de voir ce qu’il pourrait faire sur un deuxième volet.

      J'aime

      • J’avais peur du coscénariste Zak Penn (voir le papier laissé sur La Kinopithèque se rapportant à L’incroyable Hulk, pas très inspiré mais très critique -le papier pas le film-). Et je crois que, oui, Whedon a su parfaitement gérer le scénario.

        Je suis pas un spécialiste des comics papier mais les allusions à la politique actuelle chez Spidey ou Superman (Obama représenté me semble-t-il) sont en effet des plus intéressantes.

        J'aime

      • Ah oui celui à qui on doit (en partie) les catastrophiques X-men 2 et 3 (Elektra aussi non?). Je pense simplement qu’un scénariste comme Whedon, m^me si il prend certains conseils de ses co-scénaristes, ne doit en faire qu’à sa tête (il aurait gonfler lourdement tout le monde pour qu’Iron Man retrouve son générateur placé près du coeur en forme de rond plutôt qu’en forme triangulaire!! c’est dire son attachement aux « détails »!).

        Pour le comic-book avec Spidey et Obama je dois quand même signaler qu’il ne fait que quelques pages mais prend ouvertement parti pour Obama, à tel point que cela devient quelque peu gênant. Une faute je pense de la part de Marvel. En plus l’histoire est inintéressante au possible. Je ne sais pas vraiment si la maison DC (Superman, Batman, Green Lantern et consorts) se veut plus politisée puisque je suis peu leur comics.

        J'aime

  8. Marvel penche démocrate DC plus républicain; pour le film c’est un très bon film choral bien meilleur que l’on pouvait vu les échecs critiques d’un Iron Man2 par exemple, une exposition un peu longue mais nécessaire vu le nombre de persos, des acteurs au diapason des scènes d’action d’égale intensité, un climax époustouflant aucun super héros n’est laissé de coté, bonne histoire bien agencée seul bémol l’absence regrettable d’Ed Norton, Ruffalo est plus que méritant mais bon, L’acteur D’american history X était pour bcp dans la réussite du film de Leterrier. « Bien joué « Point Break » (Stark à Thor)!! 🙂 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s