Battle Force: Unité Spéciale de Scott Martin (2012) par Bruce Kraft

En 1942, une unité d’élite américano-canadienne est formée (le projet « charrue »). Officiellement nommé « le premier détachement du service spécial », ce régiment principalement constitué à l’origine de trappeurs, de bûcherons et de marginaux, subit un entraînement pour la destruction de l’ennemi nazi. A l’été 1943, quelques jours avant l’invasion de la Sicile par les alliés, les meilleurs d’entre eux furent sélectionnés pour une mission de la dernière chance.

Battle-Force-Unite-speciale-affiche-poster

INGLOURIOUS MOVIE.

Un film de guerre ça fait parfois plaisir quant on a envie de décrocher de Call of Duty ou Medal of honor sur la console. Et puis parfois on se dit qu’on aurait mieux fait de rester devant la console. C’est le cas ici. Oui, je sais, vous vous dites que du coup ça ne vaut plus la peine de lire la suite de cette critique alors que ce serait une erreur puisque je vais vous apprendre des choses. Ce que ce film ne fait pas. Ou alors très peu.

Battle-Force-Unite-speciale-5

Le 10 Juillet 1943 les forces alliées déclenchent l’opération « Husky », nom de code pour la campagne de Sicile, précédée de l’opération « Mincemeat » qui consista à faire croire aux allemands qu’un débarquement aurait lieu en Sardaigne et dans les Balkans plutôt qu’en Sicile. Comment? Ils utilisèrent un soldat mort (dont l’identité est inconnue), sur lequel ils mirent de faux documents secrets, en le faisant échouer sur une plage en Espagne. Succès complet, les allemands négligèrent les défenses de la Sicile.

Voilà. je vous l’avez dit que apprendriez des trucs. Bon et ce film alors? Et bien l’action est censée se dérouler entre ces deux opérations où une unité d’élite serait partie délivrer un officier, au courant de toute l’opération, capturé par les allemands en Sicile. Je dis « censée » car bien sûr cet épisode n’a jamais eu lieu et si vous voyez le film vous vous apercevrez du grotesque de la chose.

Battle-Force-Unite-speciale-3

En réalité tout est grotesque dans ce film. Bénéficiant d’un budget réduit Battle Force Unité Spéciale (ou Battle Recon: The Call to Duty en anglais!!) se veut un film de guerre explosif mais malheureusement on tombe là sur un sacré pétard mouillé. Pompant allégrement et outrageusement dans certains succès du genre (Inglourious Basterds), Scott Martin (réalisateur, acteur, scénariste et producteur) n’arrive jamais à trouver un ton à son histoire et essaie de faire cohabiter, en vain, un humour typique des films de guerre des années 60 (Les 12 salopards) et une notion du réalisme (Il faut sauver le soldat Ryan) qui n’appartient qu’à lui. Mince.

En plus ce qui devrait être le point fort du film, donc les scènes de combat, ne l’est pas. Molles, irréalistes et sans panache (hormis une scène gore de mise à mort sortie de nulle part ou presque). Ajoutons à cela que le casting est à l’image de l’ensemble du film, à la ramasse, et comme en plus on leur donne des rôles hyper clichés je vous laisse deviner le résultat. L’olive sur le gâteau c’est un Scott Martin qui se donne le meilleur rôle du film (donc le héros!) et quand un réal se donne le beau rôle ça sent le narcissisme à plein nez (Hell Ride) et donc mauvais.

Battle-Force-Unite-speciale-1

Battle Force: Unité Spéciale est donc un mauvais film sous influence et entre les mains d’un réalisateur amateur fanboy, incapable de se trouver un style et frôlant les limites de l’indécence. Je connais des collectionneurs de militaria qui vont faire la gueule….

Quelle bouse!!!
Quelle bouse!!!

Battle Force: Unité Spéciale (U.S.A) de Scott Martin (2012). Distribué par Sony Picture Home Entertainment. Avec Scott Martin, Clint Glenn, Tony Pauletto. Durée:1h42.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s