Don’t be afraid of the dark de Troy Nixey (2012) par Bruce Kraft

DARK SHIT.

dont-be-afraid-of-the-dark-film-movie-poster-affiche

Une petite fille doit vivre avec son père et sa nouvelle petite amie. Celle-ci va découvrir que de sinistres créatures vivent sous les escaliers de sa nouvelle demeure…

Don’t be afraid of the dark qu’ils nous disent? Et bien ça c’est du titre dis donc!! Et puis du titre qui vous livre directement une partie de ce que vous allez ressentir à la vision de ce film, première réalisation de Troy Nixey, c’est à dire « ne pas avoir peur ».

dont-be-afraid-of-the-dark-film-movie-5

Alors voilà, je vous ai tout dit ou presque sur ce film banal, au titre qui aurait été malin si l’on avait eu vraiment peur, qui mélange fantastique et épouvante à la sauce mexicaine car scénarisé par Guillermo Del Toro himself!!

Ciao!! Bye Bye!! Sayonara!! ?? ?????????!!

dont-be-afraid-of-the-dark-film-movie-3

Quoi? vous en voulez plus? Pfff!! Bon y a Guy Pearce dedans mais il ne sert à rien (l’acteur le plus utilisé pour rien au monde!! Hallucinant!!), Kathie Holmes, femme de Tom Cruise et scientologue à ses heures perdues, qui ne sert pas à grand chose et une chiarde, pas contente que son père soit remarié, qui se retrouve comme aimantée par des voix qui viennent de la cave (et que vous entendez aussi pour pas que vous pensiez qu’elle soit folle!!). Nous sommes vraiment dans un univers à la Del Toro….

dont-be-afraid-of-the-dark-film-movie-4

Rapidement on sait que ces voix viennent de petites créatures (biens foutues il faut l’avouer) qui, semble t-il, ne connaissent pas le Mc Donald’s sinon elles n’auraient pas cet infernal besoin de bouffer les gens qui passent près d’elles….et surtout les p’tits n’enfants!! Gouzi gouzi areu areu….

Le film voit se succéder maladroitement des scènes banales où la peur n’est jamais au rendez-vous (alors là je dis qu’il va se faire bouffer….bah voilà!!) et des jetés de coup d’œil à des endroits où il ne faut pas les jeter. Nixey réutilise même plusieurs fois certaines de ces ficelles pour foutre la trouille (Guy Pearce regarde par le trou de la serrure où l’on sait que derrière une pique va s’y glisser…puis 10 minutes plus tard il refait la même chose!!WTF!!).

dont-be-afraid-of-the-dark-film-movie-1

Et du coup on est content quand ça se termine car franchement c’est poussif et chiant. Et en plus on tombe sur une fin qui semble annoncer une suite….Mince, c’est maintenant que je prends peur!!

Vraiment très mauvais
Vraiment très mauvais

Don’t be afraid of the dark (U.S.A) de Troy Nixey (2012). Avec Katie Holmes, Guy Pearce, Bailee Madison. Durée: 1h39.

Publicités

Un commentaire

  1. C’est vrai que c’était assez pourrave…Au début, c’est-à-dire les 10 premières minutes environ je me suis dit que j’allais me régaler…désillusion totale. Scènes vues et revues, pas crédibles des raccourcies merdiques…en fait j’avais l’impression que le film avait été fait un vendredi après-midi avant un week end de 4 jours, ça fait bâclé (comme Pierre, Pierre Bâcler 😮 ). Ah et pour finir, Katie Holmes n’est plus mariée à Tom Cruise, c’est peut être pour ça qu’elle a accepté le rôle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s