The Raid de Gareth Evans (2012) par Bruce Kraft

GIGN KUNG-FU GORE.

Une troupe d’intervention de la police doit arrêter un gros caïd. Pour y arriver rien de plus simple: il faut aller au dernier étage d’un immeuble…réputé imprenable car habité par toutes les raclures du coin. Bon courage!!

the raid gareth evans 2012

L’Asie est devenue au fil du temps la région du monde où le cinéma d’action est le plus prolifique et le plus décomplexé qui soit. Alors du coup c’est quand même marrant de voir qu’un gallois vient y faire carrière et réaliser des films qui ressemblent complètement à des films…asiatiques!! Après un Merantau plutôt discret Evans s’attaque, avec The Raid, au film d’assaut et croyez moi vous risquez de vous en souvenir de celui-là.

the raid gareth evans 2012

Passée une introduction de 7 minutes qui nous présente Rama (Iko Uwais et son art martial indonésien, le silat), l’équipe de flics et les enjeux du film, Evans prend le pari de vous traîner par les cheveux dans une course infernale pendant 1h34 pour découvrir son cocktail ébouriffant, et parfois même original, d’action et de violence. On me dit dans l’oreillette que c’est le genre de film idéal pour enclencher le Mode No Brain.

Inutile de vous dire que la tour dans laquelle s’engouffre nos flics va devenir le théâtre d’un carnage qui s’inspire des plus grand films du genre. On pense tour à tour à Assaut de Carpenter, Piège de Cristal ou A toute épreuve de John Woo.

the raid gareth evans 2012

On peut notamment étendre ce flot d’influences au monde du jeu vidéo que ce soit au niveau des gunfights destructeurs (Max Payne, Tom Clancy’s Ghost Recon) que des combats à la chorégraphie impeccable (Tekken).

Violents et parfois gores, les combats, d’une âpreté rare, se succèdent à la vitesse grand V et ne permettent pas au spectateur de s’endormir une seule seconde. The Raid se révèle incroyablement intense et même si il ne brille pas par son scénar’ et ses rebondissements (tout le monde n’est pas celui que l’on croyait!! Ah aaaaaaah!!), on reste bête devant tant d’acharnement à vouloir joyeusement nous en foutre plein la gueule.

the raid gareth evans 2012

Une utilisation géniale de l’espace (quant on est bloqué dans un appart’ et qu’on ne peut pas passer par les fenêtre on fait comment?) et des mouvements de caméra frôlant parfois la perfection (malheureusement d’autres sont d’une banalité affligeante!!) finissent de nous convaincre que The Raid est certainement un des films d’action/baston les plus jouissif de ces dernières années. Vous allez vous prendre une sacrée claque!!

note-61-e1404635549882

The Raid (U.S.A/Indonésie) de Gareth Evans (2012). Avec Iko Uwais, Yayan Ruhian, Joe Taslim. Durée: 1h41.

Advertisements

16 commentaires

  1. Bah, m’a pas l’air mal..je tente le coup avec l’ami Tootsif ce WE…
    Un bon actionner ça permet de décompresser de la semaine… Au pire y’a MAgic 2013 pour se consoler 🙂
    wait and see!

    J'aime

  2. Décidément je ne comprends pas les critiques aussi dithyrambiques pour un film très banal. Certe la mise en scène et l’action pur et décomplexé en font un must du genre mais ça reste très primaire sans compter l’absence totale de suspense et de quelques invraisemblances (sang sur sabre sans conséquence, néon comme poignard…), et 0% de psychologie… Un minimu n’aurait pas été une sinécure… 1/4

    J'aime

    • En même temps primaire pour un film 100% action cela ne me parait pas être un défaut….Si action et réflexion étaient des synonymes cela se saurait. The Raid est un petit film avec un petit budget mais 100% action alors c’est sûr que l’on aura pas un Die Hard sous la main.

      J'aime

  3. Bon vu hier et je serai pas aussi enthousiaste que toi Bruce mais pour des raisons différentes de Sélénie car dans un film comme ça il faut se contenter du pitch et pas vouloir mettre de la « profondeur » : le pitch c’est un immeuble pleins de méchants contre un commando. Point barre. Pas besoin d’en faire plus il faut rester aux fondamentaux. Là les éléments de scénar (la grossesse, la surprise du frère, la corruption) pourrissent le rythme et n’apportent rien.
    Est ce que Die Hard s’encombrait de considérations existensialistes ? Non

    Mais ce qui m’a le plus déçu c’est le rythme même du film. Si la première demi-heure est tendue et va à 100 à l’heure avec des gunfights et cimbats aussi courts qu’intense la suite est nettement plus molle avec des combats qui tirent bien trop en longueur (quasi 15 minutes sur le même gusse c’est trop lon !). Il fallait rester dans les combats brefs qui alternaient entre armes à feu et corps à corps du début car la suite devient vite ennuyeuse à chercher le combat trop chorégraphié.

    Bref sympa mais pas transcendant donc je lui mets un 4/7

    J'aime

    • Et bien sur le coup je pensais comme toi en regardant les combats (surtout le final!!) et puis de « long » c’est devenu « épique » avec une intensité qui montre bien à quel point les acteurs se sont donnés (pour le combat final le tournage a duré une journée entière!!!). Sinon il est clair que le rythme n’est pas le même du début à la fin mais moi….je m’en fous parce que ça fait dans le bourrin du début à la fin….

      J'aime

  4. Bah bouarf quoi….

    Un film d’action où je m’assoupis ne peut pas être un chef d’oeuvre !
    Les combats sont très longs, trop longs, n’en finissent pas, se répètent et on entre dans une routine lassante et usante.

    Bah c’est joli quoi, bien mis en scène, mais tellement ennuyeux sur la fin…
    Il manque de la variété dans les combats, un retour auxguns, des cassures dans le rythme quoi…

    Bref, ça tire sur la corde et au final, bah pour moi ça m’a fait chier….

    C’est sympa sans plus quoi.

    C’est que ça se ramollit à la pellicule brûle dis donc, faut pas s’enflammer pour ça

    J'aime

    • Dire que ça mollit pour UNE chronique sur la quelle tu n’es pas d’accord est peut être excessif, surtout qu’en plus on est rarement d’accord entre nous et qu’on a chacun nos style de prédilection……

      J'aime

    • ça ne se ramollit pas du tout mais pour moi The raid c’est un film sortit de nulle part avec un budget modeste où ça bastonne à fond avec des combats mano à mano épiques. C’est sûr qu’il faut aimer….Je mettrais The Raid à côté des films de Bruce Lee et si on aime pas Bruce Lee c’est sûr que The Raid ne passera pas….

      PS: On doit avoir des goûts pas possible ici car quand on casse un film tout le monde s’insurge et quant on l’encense tout le monde s’insurge….:)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s