Blink de Michael Apted (1994) par Marc Shift

Aveugle depuis son enfance, Emma recouvre peu à peu la vue grâce à une double greffe de la cornée. Dans un monde visuellement flou et déformé elle peut être la seule à avoir vu le tueur de sa voisine….

Blink-poster-affiche

En un clin d’oeil….

Il y a des films dont la fin se mérite. Parfois il faut une bonne dizaine d’année. Que voulez vous, quand on loue des films en rafale parfois il faut les rendre avant l’heure fatidique sinon on se retrouve dans la position du gars qui raque à mort alors qu’il est juste un peu retard. Enfin au moins je les regarde (je dis ça je ne dis rien, comprendra qui pourra….), sauf celui là dont je n’avais pas vu la fin et que j’avais loué……en K7.

Blink

Je pensais donc , résigné, que tant pis je vivrais le reste de ma vie sans voir la fin de ce film cultis….euh non, film tout court. Et puis faisant mes courses, coincé entre le rayon navet (les légumes bien sur) et casseroles (pour cuire les navets donc) je tombe sur le fameux bac DVD en solde et au milieu de films plus navéesques (si si ça existe) les uns que les autres surgit Blink, et là je me suis dit qu’enfin j’allais voir cette fin et sauver mon âme….. ha merde non trop tard pour ça.

Blink

Et pourquoi ce film peut il m’intéresser? Déjà parce que dedans il y a Madeleine Stowe, qui a joué quand même dans le meilleur film avec Bruce Willis et Brad Pitt (si je le dis c’est que c’est vrai) le monumental l’Armée des 12 singes. Et puis bon là où il y a un sérial killer je ne suis jamais très loin. Et comme le film m’avait laissé un bon souvenir je me suis laissé tenter.

Et pour une fois j’ai eu une bonne mémoire. Blink n’a certes rien d’extraordinaire, mais il reste un thriller bien construit, avec des personnages attachants et une réalisation sobre. C’est déjà mieux que n’importe quel épisode des Experts (mais ce n’est qu’un exemple au hasard….).

Blink

Et puis ce film montre, ce qu’en fait on ne voit plus trop sur les films grand public, c’est à dire des culs et des seins. Non pas que je regarde des films pour ça (si si je vous assure), mais quand une scène demande un peu de nudité et bien autant la mettre. Parce que bon, des scènes d’amour avec des draps qui ne bougent pas, moi je ne sais pas faire, je vois pas comment ils font à Hollywood (NDLR: lire le formidable article sur le sexe dans le cinéma américain du boss!!) . On peut dire merci à la moralisation ambiante.

Blink

L’histoire, donc, est centrée sur Emma, aveugle depuis ses huit ans et violoniste pour un groupe Irish-folk à Chicago (joliment mis en scène). Suite à un don compatible elle pourra subir une greffe de la cornée et voir à nouveau, mais sa vision sera floue et instable pendant un certain laps de temps. Au moins tout le film, ça permet de tenir l’intrigue, non ce n’est pas crédible mais narrativement ça se tient bien. Se retrouvant chez elle, elle profite de son nouvel environnement, lorsque des bruits étranges proviennent de l’appartement du dessus. Sur son palier elle parle alors à une personne qu’elle ne distingue pas vraiment et qui disparaît. Elle alertera sans succès la police, qui finira tout de même par constater qu’il y a bien une victime gisant dans sa baignoire.

Blink

Le scénario en lui même est assez courant, limite banal. Le moteur principal tient dans le jeu de séduction entre l’inspecteur chargé de l’enquête, bien campé par Aidan Quinn qui n’hésite pas à donner de sa personne (sans commentaire, je n’ai aucun goût pour la gente masculine) et Emma joué par la charmante (oui je la trouve charmante, j’ai le droit…) Madeleine Stowe. Ce n’est pas la love story la plus bouleversante de l’histoire du cinéma mais j’ai déjà vu plus navrant (Titanic, complètement au hasard). Le film est suffisamment rythmé pour tenir en haleine, ce n’est pas spécialement trépidant non plus le film étant très avare en action, mais on passe un bon moment.

moyen mais sympa
moyen mais sympa

Blink de Michael Apted (1994, USA) Avec Madeleine Stowe, Aidan Quinn, James Remar, Peter Friedman, Laurie Metclaff…..durée 1h46.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s