L’équipe de Making Off sur La Pellicule Brûle: Cédric Dupuis et Olivier Bureau

Rencontre avec Cédric Dupuis (réalisateur / producteur) & Olivier Bureau (acteur / producteur) pour Making off

 

Pour notre équipe et une grande partie du public présents lors du Bloody week-end le film Making Off, présenté hors compétition, fut une bonne grosse claque. Le film mélange avec une facilité déconcertante l’horreur et meurtre plutôt crade à une histoire rocambolesque et franchement drôle (même Tootsif a ri). Et en plus, luxe incroyable offert par le bloody week-end, une partie de l’équipe était là pour présenter le film. Je me devais donc de leur tomber dessus (aïe) , ce que je fis le soir même, mais pour cause de fatigue je reportai sagement la rencontre au lendemain.

Cédric Dupuis, Marc Shift, Olivier Bureau
Cédric Dupuis, Marc Shift, Olivier Bureau

C’est donc dans un cadre très bucolique que la discussion s’est déroulée, juste à côté de la filature où se trouve un coin ombragé avec un jardin d’enfant. Et ce qui dans un premier temps devait être une interview s’est transformé en bavardage, placé sous le sceau de la bonne humeur partant dans tous les sens, dans lequel votre serviteur aura bien du mal à prendre des notes (peu aidé il est vrai par ses neurones amorphes).

Et il y a des discussions qui partent sous de très bons augures, et d’autres moins. C’est qu’ils ont l’air très sympathiques comme ça, mais les deux compères sont très différents. Il est à noter qu’Olivier Bureau acteur principal jouant le rôle de réalisateur du making of dans le film qui deviendra en fait un vrai film (ça va vous suivez?) sous des dehors avenants cache des opinions radicales.

Car à la question portant sur son genre de prédilection il me répondit que ça n’allait pas me plaire. J’ai vite compris qu’un barman, répondant au doux nom de François M., a discuté de ses passions et du fameux (enfin pour lui) Titanic, film partageant leur admiration (et par Tootsif qui l’a vu deux fois la même journée avec deux filles différentes sans conclure une fois, mais chut…..).

C’est donc peut de le dire, ce n’est pas un grand fan de film de genre, étant lui même plutôt éclectique. Mais il passa le casting très intéressé par le scénario et par son potentiel humoristique.

 Making-Off-Olivier-Bureau

Heureusement que Cédric Dupuis ne connaissait pas cette tare (si si c’est une tare) car de son propre aveu il aurait éviter d’engager un tel énergumène (il ne l’a d’ailleurs fait que sous la contrainte d’une « signature »…..)

Ce dernier a écrit lui même le film (entièrement, jusqu’aux dialogues) mais en se laissant la possibilité d’apporter des modifications de dernières secondes et la possibilité pour les acteurs d’apporter leurs suggestions. Dans un premier temps le film était destiné à être diffusé sur le net, mais face au potentiel Olivier Bureau décida de s’impliquer avec sa boite de production (Burdigala prod) et de financer une partie du projet dont le coût total s’élève à 60 000 €, pour le faire sortir en DTV (disponible sur tous les sites ainsi qu’en VOD).

Et sachez le, sous des dehors modestes, Cédric Dupuis aime être flatté. Bon à raison, je lui ai juste dit que son film était brillant, que j’ai beaucoup aimé la progression du film (une équipe de tournage amateur veut faire le plus grand film d’horreur de tous les temps…..) au départ un peu naze (mais ça c’est voulu, sinon ça ne peut pas fonctionner) et tout en partant d’un postulat assez simple il arrive a faire une sorte de faux found footage qui, miracle (ça c’est mon avis), est cohérent jusqu’à la fin tout en étant drôle!!

Making-Off-Olivier-Bureau 

Je ne suis d’ailleurs pas le seul, l’assistance était unanime pour ovationner le film (qui fit sensation tout au long du week-end….), accueil que le film reçoit partout où il est présenté (on passera sous silence la première projection faite devant un public corrompu : la famille et les amis de l’équipe).

Ce film est la preuve que les projets de longue haleine (cette version est la troisième après un court raté dixit Cédric Dupuis et un moyen plus abouti….) peuvent, avec beaucoup de persévérance et de talent (si si beaucoup aussi), aboutir .

 

Publicités

8 commentaires

  1. Faut dire que je suis pas aidé avec les branques qui étaient avec moi, qui d’ailleurs n’étaient même pas avec moi pour l’interview.
    Et en plus j’ai un appareil de merde ça aide pas.
    Et puis j’t’eeeeeemmmmmmmeeeeerrrrrrdddeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

  2. Pour ma défense cet enfoiré de Marc a omis de me prévenir qu’il allait faire l’interview donc j’aurais eu du mal à faire des photos et puis comme l’a dit si bien Marc je t’eeeeeeeeeeeeeeeeeeemmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerrrrrrrrrrrdddddddddddddddddddddddeeeeeeeeeeeeee !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

    • T’étais là quand je les ai abordé, je dis ça, je dis j’t’eeeeeeeeeeeemmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrdddddddddddddeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      J'aime

  3. Un petit up pour votre équipe de reporters, mais là n’est point mon commentaire (ça rime…)
    En fait je suis le mec dans le film qui fait la musique pour le film à Cedric Dupuis -Raphael, 30 ans- (je le connais d’ailleurs très bien, je parles du vrai réalisateur) et donc je suis assez régulièrement l’évolution du film (ses critiques, ses inties, ses reportages…) et c’est en voyant le tee-shirt de Marc Shift sur la 1ere photo de cette page (SYL) que je me suis dit… « faut que je place mon groupe, ça mange pas de pain ». Donc si certains d’entre vous sont adeptes de Metal (et plus précisément de brutal death), je vous invite à venir faire un tour sur la page FB de mon groupe INSAIN (où j’officie -pour l’instant et pour cause d’accident, c’est au point mort- en tant que batteur) : voir champ Website 🙂
    Voilà, c’était juste pour faire de la pub… mais comme j’ai un petit rôle dans Making oFF aussi, j’en profite pour vous dire : Merci les gars pour le soutien!

    J'aime

  4. Bonjour,

    Si vous voulez bien nous aider à communiquer sur les goodies de MAKING OFF
    Car la production de cinéma de genre a besoin de vendre ce type de produit car le DVD ne rapporte pas un copec.
    Alors si vous voulez bien relayer l’info et faire de la pub pour nous ce serait super en diffusant le texte et liens ci-dessous.

    Les goodies MAKING OFF sont arrivés !
    À tous les fans de Making oFF, prolongez l’expérience du film dans votre quotidien.
    Boire un café au petit déjeuner à la gloire de Cédric Dupuis, faire un puzzle avec votre grand-mère !
    Rien de plus simple rendez-vous sur le site deviantart dans la boutique de notre artiste jeremm01http://jeremm01.deviantart.com/ pour faire les emplettes.
    Affiche, puzzle… :
    http://jeremm01.deviantart.com/#/d5sjy9h
    Mug :
    http://jeremm01.deviantart.com/#/d5sju6e

    Merci à vous.

    J'aime

    • Et bien voilà qui est fait!! 😉

      Je bois actuellement mon café que j’accompagne d’un petit croissant et le plus beau c’est que j’ai l’impression que la mousse du café a pris la forme du visage de Cédric Dupuis….Incroyable!!!Dieu est avec vous!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s