Detention de Joseph Kahn (2012) par Bruce Kraft

SCREAM, CŒURS A VIF.

Adolescente dépressive et un peu ringarde, Riley tente de survivre à la pression quotidienne d’un lycée remplit de secrets et de barges où un tueur masqué tout droit échappé d’un authentique slasher, Sangdrillon, se déchaîne….

Detention-film-movie-poster-affiche

Tenez vous bien à votre fauteuil car avec Detention vous allez être sacrément décoiffé!!! Un film d’une heure et trente-trois minutes (vous apprécierez la précision dont je fais preuve!!) où tout va à 100 à l’heure et où votre attention est sollicitée d’un bout à l’autre de la bobine je peux vous dire que ça devient extrêmement rare alors mes amis lisez ce qui suit!!

Detention-film-movie-3

Clippeur de génie (il a bossé pour tellement de stars que la liste donne la nausée!!), Joseph Kahn s’est fait remarqué en 2002 avec Torque, la route s’enflamme, érigé en film culte dans le monde du nanar. Kahn se vexe et décide de s’affranchir des limites imposées par un studio et revient 10 ans après avec un Detention qui fleure bon le slasher (oui il y a du sang!!) pour ado, en apparence seulement.

Detention-film-movie-4

Je dis bien en apparence car Detention est un film qui dégueule de références de la « sous-culture » mais surtout celle des années 90 (musicale, cinématographique, comportementale…)!! Autant dire qu’un ado de 2012 risque fort d’être largué quant nos héros évoquent, par exemple, Patrick Swayze et sa fameuse chemise rouge dans Roadhouse, Angela, 15 ans avec Claire Danes ou les premiers films de Steven Seagal. What the Fuck?

Detention-film-movie-5

En fait, Detention au niveau du contenu c’est un peu comme si vous preniez 500 gr de Hartley, Cœur à vif (célèbre série sentimentale pour ados des 90’s!!) que vous y mettiez 300 gr de Scream, 200 gr de Juno, 200 gr de Donnie Darko et 100 gr de Scott Pilgrim. Mais surtout sans Scary Movie (c’est lourd et ça colle aux dents après!!).

Improbable non? Et pourtant. En plus, non content d’avoir un véritable scénar’ drôle et inventif (celui qui devine la fin avant la fin c’est Sherlock Holmes!!), et c’est rien de le dire, visuellement c’est excellent!!

Detention-film-movie-2

Kahn (dé)montre qu’il est un esthète inventif et pas seulement frimeur et offre à chaque plan une bonne raison d’exister avec parfois de purs moments de bonheur. Comme par exemple lors d’un flashback musical étourdissant où la caméra tourne autour d’un groupe d’ados dont les fringues et la B.O changent au rythme des années. De la gueule vraiment ça a!!

Le seul bémol de Detention, et vraiment le seul, c’est qu’à vouloir en mettre trop et trop rapidement (tenez vous bien car chaque ado a sa propre histoire, burlesque de surcroît!!), le spectateur va devoir le revoir au moins une fois. C’est pas grave docteur me direz-vous? C’est même plutôt un point fort, sauf si vous avez été largué et que ça vous a gavé. Mais bon.

Detention-film-movie-1

Au final, Detention c’est un véritable fourre-tout visuel où le génial n’importe quoi du scénar’ risque de surprendre le spectateur lambda, voir même de le rebuter….Ah aaaaaahhhh!! Finalement c’est cool, car je l’emmerde le spectateur lambda….ouaip!!

Sympa, bon film
Sympa, bon film

« Detention » (U.S.A) de Joseph Kahn. Distribué par Sony Picture Home Entertainment. Avec Josh Hutcherson, Dane Cook, Spencer Locke. Durée: 1h33.

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s