Rencontre avec le Mal de Chris Fisher (2012) par Bruce Kraft

ET A LA FIN….PLUS RIEN.

John Felton est un père de famille au bout du rouleau. Un jour, un homme, Ricthie, frappe à sa porte et lui demande de l’aide. Il ignore que cet acte va bouleverser son quotidien et qu’il va devenir le principal suspect d’une série de meurtres. Pour prouver son innocence John n’a plus le choix, il doit faire face au véritable assassin…

Tout droit sortit du monde de la série B et du royaume, ô combien vaste, du DTV, voilà que débarque sur notre sol le nouveau film de Chris Fisher. Chris qui? Chris Fisher pardi!! Le réalisateur du « très bof » Street Kings: Motor City et de l’horripilant S.Darko (suite directe à l’excellent Donnie Darko). En vous disant ça j’ai quand même conscience que la perspective de regarder ce Rencontre avec le mal (Meeting Evil en V.O.)ne vous enchante guère mais ne partez pas si vite….

Chris Fisher nous offre là un petit film sans prétention qui possède quelques qualités à défaut d’être le film du siècle. S’appuyant sur deux personnages complètement différents le film va passer du buddy-movie au thriller plutôt classique à la vitesse grand V, Fisher ayant eu le bon goût de ne pas endormir le spectateur avec des dialogues à rallonges préférant multiplier les rebondissements et l’action.

En prenant Samuel L. Jackson et son côté cabotin, Fisher trouve là son Ritchie parfait en homme violent, et très terre à terre, alors que dans le même temps son identité reste floue. Le titre du film, l’aura de ce personnage, et la présence permanente d’une petite fille un peu louche avec son clébard, donnent à penser que l’ombre de L’associé du Diable avec Pacino et Reeves n’est pas loin. Et c’est là le gros intérêt de ce film.

Face à Ritchie, et à la nécessité de lui trouver un partenaire victime, on trouve l’acteur Luke Wilson (au physique de victime!!) incarnant parfaitement ce John Felton en pleine perdition et qui n’a aucune confiance en lui. Pourquoi Ritchie l’embarque avec lui? Et qu’est-ce qu’il lui veut? L’intrigue du film va tourner essentiellement autour de ces questions.

Même si l’ensemble coule tout seul dans votre gosier et que l’on reste agréablement surpris par l’allure générale du film, c’est arrivé en fin de bobine que tout se gâte.

Une intrigue finale torché en deux minutes, l’identité de Ritchie qui déçoit, le futur de John et de sa femme (Leslie Bibb parfaite) qui pue l’ambiguïté factice et deux flics vraiment cons finissent d’entacher ce Rencontre avec le mal. Dommage.

Ne boudons quand même pas complètement notre plaisir car même si il y a un ver au milieu de ce petit fruit, autour c’est quand même pas dégueulasse.

Un film moyen

Rencontre avec le mal (U.S.A) de Chris Fisher (2012). Distribué par Sony Picture Home Entertainment. Avec Samuel L. Jackson, Luke Wilson, Leslie Bibb et Peyton List. Durée: 1H25.

Publicités

4 commentaires

  1. Ce qui manque vraiment à ce film est une mise en scène efficace, ça manque de tension. On suit le film sans le petit plus qui fait la différence. Une pincée d’humour est dû au duo d’enquêteurs dont on se demande à chaque fois s’ils sont abrutis ou si leur point de vue se défend. Un thriller moyen donc mais qui a des qualités certaines. Un autre réalisateur sans doute et un Samuel L. Jackson plus cadré (au début) aurait sans doute donné un bien meilleur résultat… 1/4

    J'aime

    • Pas faux sauf que du coup je ne peux m’empêcher de lui mettre la moyenne car le positif ne disparaît pas complètement en fin de bobine. C’est vrai que le duo de flics est pourri quand même avec une méchante tendance aux clichés!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s