Je te promets (2012) de Michael Sucsy par Flow

un ennui mortel.

Je dois avouer que je n’ai pas vu ce film dans les meilleures conditions. On m’avait narré sa crétinerie et c’est uniquement pour cela que je l’ai regardé. Je n’ai pas été déçu…

Paige et Leo étaient un jeune couple heureux, jusqu’à l’accident… Si Leo s’en sort indemne, Paige se réveille de son coma en ayant tout oublié des cinq dernières années de sa vie. Elle n’a plus aucun souvenir de Leo ni de ce qu’ils ont vécu. Son mari est un inconnu…

Paige découvre une vie dont elle ignore tout – la sienne. Elle se croit encore fiancée à Jeremy, un homme d’affaires toujours amoureux d’elle, et a beaucoup de mal à accepter Leo et son style de vie bohème…

Incapable d’aider sa femme à retrouver ses souvenirs, Leo va perdre la seule personne qui ait jamais compté pour lui. Prêt à tout, il décide de recommencer à zéro et de reconquérir Paige comme s’ils venaient juste de se rencontrer. Un grand amour peut-il naître deux fois?

Une fois ce long (c’est volontaire) synopsis lu, est-il nécessaire d’en rajouter? A vrai dire, non. On peut prédire ce que va être le film: une love story contrariée de la mort qui tue avec des beaux gosses, toujours bien habillés et coiffés (mention spéciale à Channing Tatum), une famille de riches coincés face à un pauvre, une fille qui s’émancipe, de la guimauve, des phrases soooooooo cuuuuuuuute hautement philosophiques (ne lisez plus les pensées de Kant sur le beau, il avait rien compris), etc…

Tout ça rappelle un tas d’autres films dont N’oublies Jamais (même titre pourri, même Rachel McAdams), honteusement plagié mais en pire. En effet, le sentiment dominant n’est pas l’Amoooour mais l’ennuiiiiiii. Avec un grand E.

Pourtant, il se dégage un truc de ce long-métrage. Entre deux ronflements, on rigole bien. Pour plusieurs raisons. Imaginez (si c’est possible) un film qui commence de la sorte. Le générique débute puis apparaît à l’écran la mention: inspiré de fait réel. Un couple part en voiture, sous la neige. Il fait – 15 degré. Le type stoppe la voiture au milieu de la route (je n’exagère pas), en plein centre d’une rue. Là, sa copine lui sort qu’une petite galipette ça passerait bien. Elle veut un bébé. Alors qu’ils commencent (on est au milieu d’une rue, je le rappelle!?), un camion les percute….

Stop. Le film a commencé depuis cinq minutes et c’est déjà nawak. Inspiré de fait réels? Mon cul oui, ce n’est pas une photo d’un couple de vieux qui va nous convaincre de la véracité de telles conneries.

Mais le plus drôle, je crois que c’est Channing Tatum. En plus de se farder un nom ridicule, le mec joue comme un manche et apparaît comme une gravure de mode. Il est évident que les producteurs n’ont pu engager un vrai beau gosse. Du coup, ils tentent tant bien que mal de transformer l’acteur en une bête de compet. Peine perdue.

Bref, Je te promets, c’est de la merde. On se fait chier et c’est peu de le dire. Heureusement, il y a un point positif, on entraperçois le cul de Channing. Quoi? On s’en branle de son cul? A ben merde, moi qui voulait vous convaincre…

Quelle bouse!!

Publicités

6 commentaires

    • Il faut savoir se sacrifier pour le groupe ! 😮
      Non, mon frère l’a vu et m’a titillé en me disant que je me devais de constater par moi-même la nullité du truc. Ce que j’ai fait. 🙂

      J'aime

      • Ton frère a vu juste et s’est sentit obligé de partagé ce poison juste pour dire qu’il ne serait pas le seul à en souffrir!! mdr!!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s