Resident Evil, Retribution (2012) de Paul Anderson par Captain Calva

Resident Evil Retribution… Tout un programme. Comme dirait le patron de mon bar du coin: « action sodomisation »! Oui il fait dans la finesse, le tenancier. Toutefois, parfois je suis d’accord avec lui (souvent même, quand il me paye un whisky). Bref, je vais vous écrire un truc que je n’aurais jamais osé avouer sur ce site chéri:

Pourquoi regarder les Experts plutôt que Resident Evil Retribution?

C’est déçu, écœuré, spolié de neuf euros que j’écris donc ce vendredi 28 septembre 2012, à 23h47 la chose suivante: Je veux remonter dans le temps et regarder les… Experts (argh, se fouette!). Si si je vous jure! Préparez de la drogue, de l’alcool et des lunettes de soleil pour supporter çà, tout de même! (héhé je vous ai eus!)

La desperados ne m’aidant pas (c’est dégueulasse ce truc), je vais vous expliquer ce qui m’agace au plus haut point!

Point n°1: Le scénario: Comme dirait mon patron de bar: » y’a pas d’histoire, c’est cool! » En effet, enfin non, enfin si en fait. Merde! Voilà, sans faire exprès je viens de vous résumer le film. Un résumé des quatre épisodes précédents sur vingt minutes, un jeu vidéo pourri en mode passif (le film), des acteurs merdiques que l’on connait déjà, des actions nazes et revues des milliards de fois dans les films chinois les plus nuls de l’histoire; donc, par conséquent (comme dirait mon fameux vieux paternel. Non mon père n’est pas le patron de bar), une ‘histoire » torchée entre deux bitures par un scénariste aux abois devant payer son divorce dans les quinze jours. Et encore, il a du se faire aider par un stagiaire aveugle, sourd et surtout, con. (Non je n’ai rien contre les stagiaires, ne me lynchez pas!) Virez moi le scénariste!

Point n°2: On ne peut pas fumer au cinéma. Hein quoi? Bin non. Vous me direz, c’est quoi le rapport? Et bien c’est simple: On se fait trop chier. Ok ok, point n°2 pourri mais tout autant que le film! Et toc! Virez moi le patron du cinoche!

Point n°3: Les lunettes 3D font mal au nez. Surtout quand vous l’avez cassé comme moi.

Point n°4: Les nenettes pétées aux phéromones engoncées dans des tenues sado-masochistes avec du latex, des boucles de métal partout. Même là, et ce, malgré les plastiques impeccables des protagonistes, je n’ai pas pu me retenir de me marrer. Quelle misère en 2012 de choisir des clichés pareils…

Virez moi les costumiers/ères!!!!

Pssss!  Ne parlons pas de leur force surhumaine, tout bonnement supérieure à notre Terminator préféré: Arnold!!!!

Faut pas déconner, hé ho! Hein bon!

Point n°5: Les mecs, bien connus des jeux vidéos ainsi que des films inspirés sont des moulasses! Mais dans le genre, je prends le pire de mes collègues, je le dégonfle par mille, et vous obtenez le pire des nazes du film en mode ralenti. Vous suivez? Moi non plus. Virez moi l’auteur de cet article! Merde c’est moi…

Des muscles de malades, des rôles supposés emblématiques pour les voir finir en mode caniche dans la gueule du pittbull du dealer du coin. Pitoyable! Virez moi le caster!!!!

Point n°6: La 3D. Alors je tiens à remercier les bonbons Haribo de me faire comprendre la pertinence de la 3D au cinéma. Sérieusement. Je tremble en voyant les tagadas et les crocodiles me foncer dessus. Je suis terrifié de voir la pieuvre donner des bonbecs aux petits poissons qui sautent partout sur mon nez. Ah je suis con: C’est de la 3D! trop fort! Non vraiment j’adore leurs pubs.

Et oué, y’en a qui assurent avec cette technique. Par contre, dans Resident Evil, à part se taper une super migraine, je ne vois pas trop… Humm, attendez, j’ai une idée! Oui j’en vois une mais ce n’est pas exploité: les nichons des actrices en gros plan! Bin non même pas. Virez moi Marc Dorcel. Zut pas là, lui. Quoi je sors? Non je reste!

Point n°7: La bande son: inexistante. Virez moi le DJ!

Point n°8: Milla, avec tout le respect que je te dois, arrête de faire des films de merde, tu me fatigues! Tu mérites mieux que çà! Virez moi Milla!!!

Point n°9: Messieurs les américains, pourriez-vous arrêter de nous « chier » des adaptations de jeux vidéos, svp? Je ne joue pas à un film. Ni le contraire. Bref, lisez des bouquins, des vrais et balancez-nous des bombes atomiques de vos chers auteurs anglo-saxons si talentueux, SVP! Virez moi la coiffeuse là, derrière, elle m’agace!

Point n°10: Vous allez rire, ou pleurer, au choix: Nous aurons droit à un autre épisode. Non je ne plaisante pas. J’en peux plus… Et non je n’irai pas la voir. Quoi si? Non! Bon on verra. Si vous êtes sages. Mais d’avance, ce sera une torture! Virez moi de la pellicule brûle!

Fuyez pauvres fous!!

Resident Evil Retribution (2012) de Paul Anderson (U.S.A, Canada, Groland?). Avec Milla Jovovich, Michelle Rodriguez, Kevin Durand. Durée: 1h35.

Publicités

6 commentaires

    • Bienvenue à toi passager cinéphile!! Nous espérons que ton voyage sur notre blog te remplira de paix et d’amour…non, en fait nous sommes tous des cons!! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s