Einsatzgruppen, les commandos de la mort (2009) de Mickaël Prazan

Juin 1941, le régime nazi lance l’opération Barbarrossa, visant l’invasion de l’URSS. Derrière l’armée régulière, 3000 hommes, les einsatzgruppen, sont chargés d’exterminer les juifs et les opposants au Reich.

Einsatzgruppen-les-commandos-de-la-mort

LA SHOAH PAR BALLES.

Alors oui La Pellicule Brûle s’attaque à un documentaire, sur le sujet le plus grave qui existe : la Shoah. Pourquoi? C’est vrai qu’ici le ton d’écriture est volontiers burlesque, décalé, moqueur et j’en passe. Sur à peu près tous les sujets qui existent, et même sur les nazis. Mais il ne faut pas oublier ce qu’était le régime nazi, et encore moins ce qu’il a fait.

Einsatzgruppen-les-commandos-de-la-mort

Alors je vous avouerais que je n’attendais pas forcément à ce que ce documentaire m’apprenne beaucoup de chose sur le sujet. C’est une période qu’il me semblait avoir beaucoup travaillé, que j’étudie toujours, simplement parce que je cherche à comprendre. Mais avec ce documentaire, diffusé sur France 2, je me suis bien rendu compte de l’écart qu’il existe entre le travail d’un vrai historien et moi. Et surtout mettre des images sur ces massacres, faire témoigner victimes et bourreaux…..l’impact est immense.

Einsatzgruppen-les-commandos-de-la-mort

Je savais ce qu’il s’était passé dans les faits, je connaissais la gradation, le déroulement, la planification. Bien sur je ne connaissais pas tous les détails, j’avais des chiffres des faits etc….Mais quand on voit, réellement, les photos et les quelques films d’archives j’ai compris que j’étais loin d’avoir compris l’ampleur de ce qu’a été le génocide des juifs en Europe. D’ailleurs ce documentaire je n’ai pas pu le voir à la télévision sur le moment (diffusé en 2nd partie de soirée sur France2), c’est sur DVD que je l’ai découvert.

Einsatzgruppen-les-commandos-de-la-mort

Le documentaire et scindé en deux parties, l’une centrée sur la mise en oeuvre de la Shoah par balles et l’autre sur les témoignages. Le documentaire en son entier est vraiment éprouvant, je n’ai d’ ailleurs pas pu le regarder en une seule fois, pas seulement à cause de sa durée (plus de 3h), mais surtout parce que c’est littéralement horrible.

Einsatzgruppen-les-commandos-de-la-mort

Les photos sont sans appel, et parfois même les plus simples peuvent vous déchirer le coeur (le simple portrait d’une gamine, et le témoignage en voix off qui dit qu’elle ne grandira jamais…). Alors quand on passe au film d’archive, notamment celle concernant le massacre de Babi Yar, on ne peut être que sidéré par ce qu’on voit, des cadavres sur plusieurs dizaines de mètres d’épaisseur…. Et un peu plus loin dans le documentaire des nazis qui ne regrettent pas une seconde ce qu’ils ont fait, voir même nostalgique et fier……Il y a eu un très grand travail de recherches, d’étude des faits, des archives pour arriver à ce documentaire, des découvertes dans ce domaine sont encore possibles (photos, films, lettres….), et la somme de ces détails fait qu’on amorce un début de compréhension.

Einsatzgruppen-les-commandos-de-la-mort

Le documentaire est bien construit, bien structuré, et il évite d’en faire trop d’ailleurs les faits relatés parlent d’eux même. Ce documentaire est une pièce importante pour comprendre le génocide juifs, évoquant la motivation des tueurs, la gradation du déroulement qui aboutira aux camps de la mort. Il me semble d’ailleurs assez important pour comprendre le monde dans lequel on vit, mais ce n’est que mon modeste avis.

Ceci n’étant pas une œuvre de fiction il n’y aura pas de notation.

« Einsatzgruppen, les commando de la mort » documentaire de Michaël Prazan, avec la participation de Christopher Browning, Christian Ingrao et la collaboration de Kristine Sniedze. Durée 3h00.

Publicités

3 commentaires

  1. Très intéressant en effet.

    On étudiait  « enseigner le génocide » il n’y a pas longtemps et mon prof a aborder la question de la shoah par balles, épisode que je connaissais moyennement.

    Il nous a parlé de Patrick Desbois, un prêtre catholique qui a recherché en Ukraine les fosses communes (il estime à 1million le nombre de cadavres répartis dans 1200 fosses).

    Sa démarche n’est pas historique puisque son but est de leur donner une scépulture décente mais il procéde comme tel (enquête, entretiens…).

    Le prof nous a dit que dans ce pays, lorsque tu vas dans les bois proches des villages, il y a plein de corps dépassant de la terre tellement ils les ont entassés…

    Alors même si sa démarche est religieuse, c’est essentiel.

    J'aime

  2. Phil, j’ espère que ton com’ est ironique parce que bon c’ est pas bien clair là….

    Sinon je viens de voir que j’ ai oublié de signer l’ article et qu’ il faut vraiment que je fasse quelque chose pour mon ortographe c’ est pas possible…….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s