La Rafle de Roselyn Bosh (2010) par Marc Shift

1942. Joseph a onze ans. Et ce matin de juin, il doit aller à l’école, une étoile Jaune cousue sur sa poitrine…Il reçoit les encouragements d’un voisin brocanteur. Les railleries d’une boulangère. Entre bienveillance et mépris, Jo, ses copains juifs comme lui, leurs familles, apprennent la vie dans un Paris occupé, sur la Butte Montmartre, où ils ont trouvé refuge. Du moins le croient-ils, jusqu’à ce matin de 16 juillet 1942, ou leur fragile bonheur bascule…

La-rafle-2010-poster-affiche

Parce que Sélénie le vaut bien…

 

« Je me méfie de toute personne qui ne pleure pas en voyant le film. Il lui manque un gène : celui de la compassion. (…) On pleure pendant La Rafle parce que… on ne peut que pleurer. Sauf si on est un « enfant gâté » de l’époque, sauf si on se délecte du cynisme au cinéma, sauf si on considère que les émotions humaines sont une abomination ou une faiblesse. C’est du reste ce que pensait Hitler : que les émotions sont de la sensiblerie. Il est intéressant de voir que ces pisse-froid rejoignent Hitler en esprit, non ? En tout cas, s’il y a une guerre, je n’aimerais pas être dans la même tranchée que ceux qui trouvent qu’il y a « trop » d’émotion dans La Rafle ».

La-rafle-2010-1

Voilà, tout est parti de là. Cette déclaration a été faite par Mme Bosch elle même, lors d’un entretien pour la revue les années laser, propos qui par la suite ont fait l’objet de réponses notamment dans Première et les Inrockuptibles (non, je ne lis aucun d’entre eux, merci internet). Propos que l’on trouve très facilement sur internet (Wikipédia etc….) ainsi que sur pas mal de blogs dont celui de Sélénie (très sympa d’ailleurs) qui, allez savoir pourquoi, a été attaqué en justice par Mme Bosh pour avoir relayé ces propos.

La-rafle-2010-Thierry-Fremont

Je ne sais pas si cela va être notre cas, je ne l’espère pas non plus (j’ai pas envie d’être une source à problèmes pour Bruce). En tout cas, je n’ai pas pleuré devant le film, que de toutes façons je n’aurais jamais regardé si Sélénie n’avait pas eu de problèmes. Pourquoi donc je ne voulais pas le voir? Premier élément une bande annonce assez calamiteuse, où l’on voit notamment le personnage joué par Gad Elmaleh sortir une blague éculée (et pitoyable) sur le Titanic (Iceberg, encore un juif….), des scènes avec beaucoup de violons, etc…..

La-rafle-2010-5

Autres éléments, ce sont des événements que j’ai déjà pas mal étudié (de l’affaire Dreyfus à la fin de la Seconde Guerre mondiale….) par le biais d’ouvrages historiques, documentaires (comme einsatzgruppen, les commando de la mort….), littérature (Primo Levi, Sima Vaisman…..) etc…. Donc aucune envie de voir un film « dramatique » de plus sur le sujet.

La-rafle-2010-2

Je suis donc un cynique (en même temps c’est vrai), un enfant gâté de l’époque (pas vraiment…), un pisse froid totalitaire car non, définitivement non, ce film ne m’a pas tiré une larme. Ni à vrai dire une quelconque émotion sauf peut être de l’énervement vis à vis de certaines scènes (j’ai appris qu’on construisait les camps d’internement à la lisière des arbres, en même temps ça permet des scènes touchantes….).

Par contre les événements relatés par le film m’ont bien évidemment touchés. On est donc dans une situation un peu schizophrénique (enfin, moi en tout cas) où on se projette dans la réalité (« fantasmée » dans mon cas forcément) du fait historique et l’œuvre de fiction.

La-rafle-2010-Jean-Reno-Gad-Elmaleh

Mais ce n’est pas parce que le film ne m’a pas vraiment touché que tout est à jeter (à mon grand étonnement?).

Commençons par les acteurs, si Gad Elmaleh a une réplique calamiteuse on doit quand même reconnaître que le reste relève quand même pas mal le niveau et qu’il s’implique à 100% dans le film (il arrive à faire suffisamment oublier son univers), Jean Réno retrouve charisme et prestance, et pour la première fois j’ai réussi à supporter Mélanie Laurent!! Sur toute la longueur du film (1h45 en plus)!!! Je n’ai rien en particulier contre elle, mais je n’aime pas son jeu, et même si parfois elle en fait un peu trop, là ça passe. Et les enfants? Inégaux et dans la majorité des séquences compassionnelles et touchantes où mon cynisme a fait feu de tout bois….

La-rafle-2010

Après il y a des séquences franchement à la ramasse (surtout celle avec le pire Hitler que j’ai jamais vu…), des plutôt réussies (la foule du Vel’ d’Hiv’…), une réalisation globalement maitrisée par rapport aux objectifs du projet….J’aurais sans doute apprécié un film plus sobre dans ses effets, au vu du sujet il n’est nullement besoin d’en rajouter. Au final une satisfaction tout de même, le film permet de remettre en avant la réalité de la déportation et de l’extermination, au grand dam des antisémites et révisionnistes de tous poils qui symbolisent la connerie universelle…..

bof, mais ça passe
bof, mais ça passe

La Rafle de Roselyn Bosh (2010, Fra) avec Mélanie Laurent, Jean Réno, Gad Elmaleh, Sylvie Testud, Raphaëlle Agogué…..durée 1h45.

Publicités

5 commentaires

  1. Merci pour le clin d’oeil 🙂 … Rien à ajouter je suis d’accord (toujours). Juste que l’avocat m’a prévenu après la décision de justice que Rose Bosch désirait faire appel (puisque’on a gagné en première instance)… mais ça fait maintenant quelques mois… Aurait-elle changé d’avis ?! Ou est-ce la Justice qui est un peu lente ?!

    J'aime

    • Techniquement elle a un délai d’un mois apres la signification du jugement pour faire appel (dc faut déjà savoir si le jugement lui a été signifié). Ensuite avoir une date d’audience en appel les délais sont très longs.
      Le mieux c’est de voir avec le greffe de la cour d’appel si il y a eu un appel

      Voilà c’était la minute juridique de LPB

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s