Fight Games-Goon de Michael Dowse (2012) par Bruce Kraft

Traité en paria dans sa propre famille, trop intello pour lui, un ancien videur de boîte de nuit mène une petite équipe de hockey, composée de marginaux et de bras cassés, vers la gloire. A la force de ses poings, et pas forcément grâce à son talent de joueur…

Fight_Games

Tabarnac, si tu capotes à l’idée d’aller à l’aréna avec tes potes bambocheurs, et qui sont loins d’être des fifis, et que tu craches pas sur une bière, même si elle tablette, alors t’sais ce film est vraiment tiguidou pour toi….Bon, cherchez pas c’est du québecois!!

Un goon? Qu’est ce que c’est cette bête là? Et bien un goon, ou policier, c’est un hockeyeur qui a une fonction bien particulière au sein de son équipe: bousculer, chambrer et tabasser les adversaires.

Jay-Baruchel-and-Seann-William-Scott-stars-as-Doug-Glatt-in-Goon-2012-680x399

Je sais, ça peut paraître stupide mais stratégiquement, si vous ne connaissez pas les règles du hockey sur glace sachez que pour certaines fautes on vous met en « prison » pour quelques minutes, pour mettre sur la touche des pièces maîtresses de l’équipe adversaire il n’y a pas mieux. Si vous voulez cliquez sur ce lien et vous allez halluciner: Combats au Hockey .

Ainsi Fight Games s’inspire tout simplement de la vraie vie de Doug Smith qui a publié une autobiographie intitulée: « Goon : The True Story of an Unlikely Journey Into Minor League Hockey ».

goon-faceoff

Goon c’est le genre de comédie sportive qui fait du bien au bourrin marrant qui sommeille en vous: une histoire originale (bah quand même!!), un humour parfois un peu lourd mais jamais hors limite (humour de vestiaire light), une amourette pas cul-cul en arrière plan, des joueurs de hockey atypiques, une certaine moralité (on doit tout donner pour son équipe et respecter le club), une rivalité entre notre héros (le sympathique Seann « Stiffler » William Scott) et un goon vétéran (l’excellent Liev Schreiber) et puis….

original-605741-687

…des matchs de hockey avec….et c’est là que c’est là que l’ado élevé aux jeux vidéos (la série des NHL d’EA Sports) commence à vibrer….des bastons d’enfer entre joueurs. Des pains dans la gueule d’une telle violence qu’on croirait regarder Rocky sur la glace!! Et je ne vous parle même pas du dernier combat du film qui est tout bonnement hallucinant!!

Goon/Fight Games c’est un pur plaisir coupable (genre Dodgeball) et rien d’autre, vous poussez la galette dans le lecteur et vous vous matez ça avec vos potes et quelques bières. Du fun et de la violence….que du plaisir je vous dis!!

Fight Games -Goon (CAN) de Michael Dowse (2012). Avec Seann William Scott, Liev Schreiber, Jay Baruchel. Durée: 1h32.

Advertisements

3 commentaires

    • ça c’est du putain de plaisir coupable!! Le combat de fin je le dédicace d’ailleurs à Mat « bourrin » Castle!! c’est du pur combat de Rocky 4 avec encore plus de sang!! Véridique!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s