Kill the Gringo d’Adrian Grunberg (2012) par Bruce Kraft

Après avoir dérobé plus de 2 millions de dollars, un criminel est arrêté par deux flics ripoux à la frontière mexicaine qui s’emparent de son butin et l’envoient dans le village-prison-bidonville d’El Pueblito. Entouré de malfrats plus dangereux les uns que les autres, il va devoir survivre, pour s’échapper et récupérer son argent…

OLA MUCHACHOS !!

Quand Mel Gibson débarque dans un film directement en vidéo (pas de sortie en salles ni aux states ni chez nous!!) on se pose forcément des questions. Le film est mauvais? Est-ce la faute à une image passablement écorchée du grand Mel? Le film est-il trop violent? Ou contient-il un message anti-bar à tapas?

La question restera en suspens car, il faut bien l’admettre, ce Kill the gringo n’est pas mauvais et les fans de Mel Gibson risquent même de prendre leur pied car le Mel il se la joue « mec sévèrement burné » à fond pendant tout le film!! En gros c’est le Mel Gibson de « L’arme fatale » que l’on retrouve ici qui cabotine à mort. En plus il est pas un brin macho puisque la seule gonzesse qu’il veut se taper lui fout un pain dans la tronche…Quel romantique ce Mel…

Le genre de type qui au bout d’une heure a tout compris quand à la manière de survivre dans une prison bidonville mexicaine et qui se balade en sirotant un Coca et fumant une clope sans s’inquiéter de se faire planter dans le dos au milieu d’un millier de prisonniers. Vous vous en doutez comme Mel est à l’écriture du scénar’ (et à la prod’!!) son personnage ne fait pas dans la dentelle quand il s’agit de « demander » quoi que ce soit à quelqu’un et il ironise le tout en s’occupant de la voix narrative.

Et si Mel est violent c’est aussi parce que son environnement est violent et quand ça commence à partir en gunfight je peux vous affirmer que ça saigne à fond (comme dans tous les films écrits par Gibson de toute façon!!). En fait tout est gros, parfois même téléphoné (avec une réalisation énergique bien que banale), mais c’est du cinéma pop-corn (parce qu’il y a une touche d’humour!!) alors du coup on lui pardonne tout à Mel.

On lui pardonne les intrigues à deux-balles avec 10 personnages ultra-clichés (un gros mexicain qui sue et mange comme un porc, un autre maigre et sapé comme une guirlande de Noël, un autre en costume avec chaîne au cou et cigare) et burlesques.

Des exemples? Un chirurgien qui tient dans la main un foie pendant 10 minutes et qui le ré-implante comme si de rien n’était sans que le patient meurt, un mec qui tombe de 30 étages après s’être pris une grenade en pleine gueule et qui est encore vivant….On lui pardonne tout.

En fait, Kill the Gringo est un film du Dimanche soir complètement décomplexé qui ne pète pas plus haut que son cul et qui fera plaisir à tout ceux qui veulent bien enclencher le mode no brain…les autres passeront leur chemin devant ce film qui ne casse pas trois pattes à un connard.

Kill The Gringo (U.S.A) d’Adrian Grunberg. Distribué par Sony Picture Home Entertainment. Avec Mel Gibson, Peter Stormare, Dean Norris. Durée: 1h32.

Publicités

4 commentaires

  1. Un film de la star mis en scène par un tacheron de son écurie. Un polar hyper classique sans aucune autre ambition que de faire un film sur le nom de Mel Gibson (quoique il plonge de plus en plus vers le has been). Gibson fait son job et le film se déroule sans suspense et avec un oeil désintéressé. Ne parlons pas des références catholiques, jusqu’à eviter le moindre baiser entre amoureux. Ce n’est pas un navet mais le direct DVD est clairement justifié… 1/4

    J'aime

    • La qualité du film reste-t-elle l’unique raison de sa sortie en DTV? Pas si sûr!! En tout cas c’est vrai que l’ombre de la religion plane doucement mais sûrement sur ce film et de manière nauséabonde en plus.

      J'aime

  2. Gibson s’est grillé à hollywood avec ses propos racistes, il est « schwarzilisté » comme dirait Brunnooo, a part dans des cameos, plus aucun de ses films ne sortira dans les salles obscures ricaines, il est loin le temps des oscars et « braveheart »..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s