Presque Célèbre de Cameron Crowe (2000) par Tootsif

Dans les années 70, William Miller, un adolescent de quinze ans, ne vit que pour la musique rock. Ce qu’il souhaite le plus au monde, c’est écrire des articles sur cette musique qu’il aime tant.

Il envoie un essai au magazine Rolling Stone dans l’espoir de devenir journaliste. Son talent n’est pas passé inaperçu : on est prêt à l’envoyer suivre le groupe Stillwater en tournée afin qu’il fasse un reportage sur eux. Le rêve devient réalité ; malgré les objections d’Elaine, sa mère, William s’engage dans cette folle aventure.

Il n’est toutefois pas facile de gagner la confiance des musiciens, surtout lorsqu’on est journaliste. William prouve rapidement aux membres de Stillwater qu’il est avant tout un admirateur inconditionnel de leur musique. Au cours de leur tournée, il abandonne peu à peu la passivité de son rôle d’observateur pour participer à la vie du groupe.

 

TONIGHT I’M A ROCK’N ROLL STAR

Un film qui a dans sa bande originale:

 

Ne peut pas être foncièrement mauvais. Et, c’est bien le cas de Presque Célèbre, plongée dans le rock’n roll circus. Faut dire que de ce côté-là l’ami Cameron Crowe s’y connait puisqu’il a pendant de nombreuses années écrit des articles pour le magazine musical Rolling Stones.

            D’ailleurs le film est très inspiré de sa propre vie puisque comme son personnage, le jeune William Miller, Cameron Crowe a commencé à écrire des articles pour les magazines dès l’âge de 15 ans.

            Ainsi, la passion de son réalisateur transparaît littéralement à l’écran puisqu’en voyant son film on se dit que l’on n’est définitivement pas né à la bonne époque ! Car ces années 70 sont le chant du cygne d’une époque qui nous semble aujourd’hui bénie des dieux : entre bonne musique et libération des mœurs il reste dans l’inconscient collectif le souvenir d’un tourbillon artistique et libertaire.

            Et Cameron Crowe le sait parfaitement et s’en sert pour nous livrer une chronique nostalgique sur une période révolue où tout fan de rock né après aurait aimé vivre (le film est d’ailleurs truffé de mille et une références qui feront plaisir aux fanas de cette époque).

            Oui Cameron Crowe aime cette époque et pour cela il est prêt à faire fi de tous les côtés sombres du rock’n roll circus. Certes il ne zappe pas les drogues, le sexe ; les engueulades entre membre de groupes ou le star-system qui faisait de jeunes gens des demi-dieux dont on ne refusait aucun caprice quelque soit leur nature mais ces aspects là sont ici traités positivement : le sexe ne prête pas à conséquence, la drogue c’est juste pour déstresse et sans overdose, les engueulades entre membres sont sans conséquences…..

            Bref, Cameron Crowe nous présente une vision idyllique, naïve mais cette vision est justifiée par le fait que ce monde nous est montré à travers les yeux de William Miller, alter-égo de Cameron Crowe, qui est un gamin de 15 ans qui découvre pour la première fois ce monde dont il a toujours rêvé.

            Car, en suivant William Miller, ado surprotégé par une mère aussi aimante qu’étouffante, on replonge dans l’univers des premières fois, de ces découvertes qui nous semblent géniales : le 1er disque écouté, le 1er concert, la 1ère fois, le 1er amour, le 1er chagrin d’amour.

Et tout comme William on a ses héros, ses mentors, ces gens qui te poussent à oser, à faire vivre tes passions  (bon ok lui c’est quand même la classe au dessus pour William avec un rock critic fantasque, interprété par le fantastique Philipp Seymour Hoffman, et un guitar hero).

            Et il y a Penny Lane Mystérieuse Penny Lane. Radieuse Penny Lane. Ensorcelante Penny Lane qui est dans les oreilles et dans les yeux de William. Et dans les nôtres. Merveilleusement interprété par Kate Hudson, c’est elle la véritable héroïne de ce film car c’est elle qui symbolise le mieux cette époque et la fin de cette dernière.

            Presque Célèbre est donc un feeling good movie avec une fucking good musique. Et, dans un monde de merde comme le notre ça vaut tout l’or du monde.

Un bon film

« Presque Célèbre » de Cameron Crowe (2000). Avec : Kate Hudson, Patrick Fugit, Billy Crudup, Philipp Seymour Hoffman, Frances McDormand. Distribué par Columbia Trista Films. Durée : 02 H 03.

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s