Maniac de William Lustig (1980) par Loïc Bugnon

Un psychopathe sème la mort dans les rues de New-York , il scalpe ses victimes et dispose leur chevelure sur des mannequins qui ornent son appartement .

Maniac-1980-William-Lustig-Joe-Spinnel-Caroline-Munro-Poster-affiche

Voici donc le synopsis d’un des films les plus glauques de son époque « Maniac ». Datant de 1980, il a été interdit dans plusieurs pays, dont deux ans en France. Sa sortie a eu lieu le 9 mars 1982!

Découvert à l’époque dans mon vidéo club. Le célèbre éditeur vidéo français René Château et sa mythique Collection « les films que vous ne verrez jamais à la télévision » qui m’ont permis de découvrir de nombreux films comme Zombie, Massacre à la tronçonneuse …. Si j’ai été attiré par Maniac,  c’est certainement par la jaquette et son affiche d’anthologie que l’on a tous en tête.

Maniac-1980-William-Lustig-Joe-Spinnel-Caroline-Munro-6

William Lustig nous offre un très bon film d’horreur sans aucune  concession. Maniac n’est pas une production ordinaire sur les Tueurs en série. Tout d’abord,  le spectateur connait le meurtrier au bout de cinq minutes, il le suit pas à pas dans sa folie  et il n’y a pas d’échappatoire possible, pas de lueur d’espoir, c’est sinistre et sombre à la fois.

Le spectateur est le témoin direct de ses meurtres. Une véritable plongée en apnée s’effectue dans la tête du tueur, dans la tête de Franck Zito. A savoir que William Lustig et Joe Spinell se sont inspirés de plusieurs tueurs en série réels, dont Ed Gein, pour parfaire l’interprétation. 

Maniac-1980-William-Lustig-Joe-Spinnel-Caroline-Munro-4

Le réalisateur, William Lustig, met véritablement le spectateur à la place du tueur, ce qui est d’ailleurs très ingénieux et ce qui rend le climat très oppressant, on se retrouve dans une  atmosphère lourde et pesante. L’image est sombre et vraiment dégueulasse, on baigne dans les bas fonds de New-York. La bande-son stridente et terrifiante  de Jay Chattaway  ajoute à la terreur. Quant aux scènes de meurtres, elles sont particulièrement réalistes et très gores, des effets très visuels dus au légendaire maquilleur Tom Savini, qui fait lui aussi une apparition dans une scène qui marquera nos esprits !

Côté interprétation on trouve un  superbe Joe Spinell dans le rôle du tueur Franck Zito, son regard rempli de terreur, ses grognements et sa démarche nous glace le sang. Un incroyable tueur fou complètement dérangé, jusqu’à cette scène finale qui reste un grand moment de pure folie totale…

Maniac-1980-William-Lustig-Joe-Spinnel-Caroline-Munro-2

Un seul petit bémol, le maquillage sur la scène finale avec une vilaine tête pas très bien faite… Bon, c’est vrai le budget du film n’était pas mirobolant et ça Mr Lustig on vous le pardonne largement! Je n’oublierai pas non plus la très belle Caroline Munro, et sa plastique, qui joue le rôle de la photographe Anna. Pour ceux qui s’en rappellent, on l’a vu dans de nombreux films comme  » les prédateurs de  la nuit » de Jess franco ou « Star Crash » de Luigi Cozzi.

Suite au succès du film, le metteur en scène et Joe Spinell travaillait sur un Maniac 2, mais la mort du comédien en 1989 mit malheureusement un terme à ce projet .Nous regretterons un acteur trop tôt disparu que l’on a pu également voir dans des films mythiques comme les deux premiers « Rocky » et « Le Parrain ».

Un véritable regret, tout de même, de ne jamais pouvoir connaitre Maniac 2.

Maniac-1980-William-Lustig-Joe-Spinnel-Caroline-Munro-3

En conclusion, je classifie Maniac comme l’un des meilleurs longs-métrages sur les Serial Killers. Pour Joe Spinell, ce fût le rôle de sa vie. Rarement un film n’aura dépeint la folie avec autant d’efficacité. Maniac reste indispensable dans sa dvdthèque. Dans mon antre, il est rangé à  côté de films comme  « Massacre à la tronçonneuse » « Henry, portrait of a serial killer  » ou   « schizophrénia  « .

Chef d'oeuvre, n'hésitez pas!!!
Chef d’oeuvre, n’hésitez pas!!!

 

Maniac (USA) de William Lustig  (1980) avec Joe Spinell, Caroline Munro, Tom Savini. Durée : 1h27.

Publicités

Un commentaire

  1. Je serais tenté de dire que ce qui a le plus vieilli, dans ce film, ce ne sont pas les effets gore ou les tenues vestimentaires, c’est le scénario. On a vu tellement de film de serial killers que cette histoire, ultra basique, pourrait décevoir. Cependant, je suis totalement d’accord, Maniac est un film à posséder à regarder régulièrement pour bien se mettre la tête à l’envers…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s