Les Piliers de la Terre: Un monde sans fin de Michael Caton-Jones (2012) par Bruce Kraft

Les destins de quatre hommes et femmes dans l’Angleterre du 14ème siècle, en proie aux bouleversements de la guerre de cent ans et de la peste noire.

La reine Isabelle a détrôné le roi Edward II, et remis la couronne à leur fils, devenu le roi Edward III. Elle permet aussi à Roland de revenir à Kingsbridge avec le titre de comte. Ce dernier arrête deux hommes, l’ancien comte de ces terres et un dénommé Edmund Wooler. Mais il laisse la liberté à leurs enfants. Il fait de Ralph, le fils du comte emprisonné, son écuyer, tandis que Caris, la fille de Wooler, apprend la médecine grâce à l’aide de Mattie Wise. Pendant ce temps, un chevalier blessé, Thomas Langley, arrive à Kingsbridge dans l’espoir de devenir moine…

affiche

Le romancier Ken Follett voit enfin la deuxième partie (deuxième mais indépendante du premier volume donc pas de problème pour ceux qui n’ont lu ni le premier livre, ni vu la première série) de sa saga Les Piliers de la Terre adaptée en mini série de 8 épisodes de 52 minutes. La première adaptation ayant bien fonctionné il était inévitable que la seconde partie le soit.

world_without_end_a_l

Pour ceux qui ne connaissent pas Ken Follett il faut savoir que c’est un auteur de romans à succès misant beaucoup sur une documentation historique riche et une façon de décrire ses personnages avec un style très vivant et journalistique. Après ne soyons pas trop exigeant avec l’aspect véridique des faits historiques mentionnés puisque, je vous le rappelle, ce sont des romans.

La série reste dans le même ordre d’idée: des vérités historiques réarrangées, des personnages principaux (et il y en a un paquet!!) de classes sociales différentes qui se côtoient de manière presque amicale, une vision parfois un peu naïve d’une société socialement plus délimitée dans la réalité.

tumblr_mao2d8pzVK1qlll6ko1_500

Malgré ces quelques défauts Un monde sans fin se suit agréablement grâce à des personnages aux psychologies très marquées (surtout les méchants relativement tarés et déviants), un montage donnant l’impression que tout va à cent à l’heure, alors que l’histoire se déroule sur des décennies, et à une multitude d’intrigues qui donnent une multitude de rebondissements. Il y en a tellement qu’il y a même un moment où l’on a envie de dire: »arrêtez je n’en peux plus!! ».

worldwend5

La série se veut très grand public (je dirais même plus orientée vers un public féminin post-trentenaire!!) et même de manière visuelle et au niveau du casting on est dans du mainstream pur mais paradoxalement elle contient….roulements de tambour….de purs moments d’horreur avec des amputations en gros plan, pendaisons, cadavres décharnés, viols et autres scènes assez bloquantes pour ce type de show.

20216967.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-xxyxx

N’empêche que du coup on reste marqué pendant un petit moment par cette mini-série aux abords gentillets mais qui réserve quelques surprises pour peu que vous aimiez les histoires romanesques avec des héros qui sont beaux, forts et qui souffrent pendant presque toute la série et qu’on soutient moralement en espérant que les tortionnaires seront punis à la fin. Une série qui vous tiendra en haleine.

Un film moyen

Les piliers de la Terre: Un monde sans fin (Canada, Allemagne) de Michael Caton-Jones. Avec Ben Chaplin, Cynthia Nixon, Miranda Richardson, Peter Firth. Durée: 52 minutes x 8.

Publicités

5 commentaires

  1. Les romans sont en effet sympas même si le deuxième fait quand même redite du premier dans sa structure d’où un essoufflement devant le mauvais sort qui s’acharne sur les personnages principaux.
    Sinon j’ai le coffret de la première saison que je n’ai toujours pas regardé

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s