Sparrow de Johnnie To (2008) par Tootsif

 

A Hong Kong, un Sparrow est un pickpocket. Kei est le plus habile de tous. Entre deux vols de portefeuilles avec les membres de son gang, il aime arpenter la ville à vélo, et prendre des photos.                                        

Un jour, une femme ravissante, Chun Lei apparaît dans son viseur. Il est ensorcelé. Chaque membre du gang va tomber sous le charme de cette femme qui ne les a pas croisés par hasard.                                                                                           

Elle veut que les pickpockets dérobent pour son compte quelque chose de très précieux…

UN JOHNNIE TO MINEUR EN MODE MAJEUR

Johnnie To est un petit gars plein de ressources. En effet, alors que chez nous il est catalogué comme le roi du polar HK à la mise en scène ultra raffinée le cantonner à juste là c’est oublié une autre facette de sa personnalité tout aussi importante que cette dernière.

Car oui Johnnie To ce n’est pas que ça et même s’il enchaîne les polars à la vitesse de la lumière entre 2 gros films bien sombres, il aime bien s’accorder une petite récréation avec un film qui va vers des horizons bien différents de ceux à quoi sa réputation nous a habitué.

Ainsi après le rythmé et intense P.T.U il nous sort le frappadingue Running On Karma (avec Andy Lau en sorte de prêtre portant un costume de bodybuilder et faisant des strip-tease) , après la critique des médias Breaking News il nous sort le film de cambriole romantique Yesterday Once More (où un couple de voleurs s’affronte) et après le sombre Mad Detective il nous sort ……Sparrow !

Alors vers quoi tend la nouvelle récréation, parenthèse, du sieur To ? Et bien vers la comédie musicale !

Ah ouais  dit comme ça, ça nous change des portes flingues en costards évoluant la nuit dans l’univers des triades !

Ben, finalement, pas tant que ça. Car Johnnie To ne se renie pas pour autant en plaçant son histoire dans l’univers des sparrow. Kezako un sparrow ? Et bien un pickpocket d’une extrême habileté qui a fait du vol un art.

Ouais, un art. Et effectivement quand on voit la bande de Kei en action l’analogie avec la comédie musicale prend tout son sens car chaque escamotage de portefeuilles est un véritable ballet savamment chorégraphié qui n’a rien à envier à Gene Kelly.

Alors que dire de ce dénouement final, ce ballet de parapluies où Johnnie To nous démontre que ce n’est pas parce que le film est plus léger qu’il doit oublier la manière dont on se sert d’une caméra !

Et Johnnie To sait s’en servir et nous livre donc un dernier acte qui est un pur régal visuel et un véritable moment de tension. Quand la comédie musicale rejoint le polar c’est juste savoureux.

Et pour faire une bonne comédie musicale il faut une bonne musique et ça à Hong Kong c’est un pari loin d’être gagné tellement celle-ci est souvent médiocre. Mais pour une fois ça passe nickel et contribue grandement à l’atmosphère du film. Tantôt légère lorsque l’on suit les pérégrinations de nos 4 pieds nickelés elle sait se faire plus rythmée quand la narration le demande.

Et, s’il n’y a pas à proprement parlé de phases de chanson on assiste à de longues plages sans dialogue ou seule la musique nous guide et ça passe plutôt bien.

Bon, ok l’histoire de fond est inintéressante et se fait faussement profonde à tendance larmoyante, mais elle est plus un prétexte à enchaîner les scénettes.

Heureusement la mise en scène enlevée, la loufoquerie de certaines situations, l’interprétation jubilatoire de la fine crème des acteurs HK (Simon Yam, Lam Suet) et surtout un film qui a l’intelligence de se faire court pour  que l’effet de surprise et de fraîcheur ne retombe pas, font que cette petite heure et demi passe très vite, et très bien.

Un bon film

« Sparrow » de Johnnie To (2008). Avec Simon Yam, Kelly Lin, Lam Suet. Distribué par TF1 Vidéo. Durée : 1 H 27.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s