Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal de Steven Spielberg (2008) par Tootsif

 

INDIANA JONES ET LA QUETE INUTILE

La nouvelle aventure d’Indiana Jones débute dans un désert du sud-ouest des Etats-Unis. Nous sommes en 1957, en pleine Guerre Froide. Indy et son copain Mac viennent tout juste d’échapper à une bande d’agents soviétiques à la recherche d’une mystérieuse relique surgie du fond des temps. De retour au Marshall College, le Professeur Jones apprend une très mauvaise nouvelle : ses récentes activités l’ont rendu suspect aux yeux du gouvernement américain. Le doyen Stanforth, qui est aussi un proche ami, se voit contraint de le licencier. A la sortie de la ville, Indiana fait la connaissance d’un jeune motard rebelle, Mutt, qui lui fait une proposition inattendue. En échange de son aide, il le mettra sur la piste du Crâne de Cristal d’Akator, relique mystérieuse qui suscite depuis des siècles autant de fascination que de craintes. Ce serait à coup sûr la plus belle trouvaille de l’histoire de l’archéologie. Indy et Mutt font route vers le Pérou, terre de mystères et de superstitions, où tant d’explorateurs ont trouvé la mort ou sombré dans la folie, à la recherche d’hypothétiques et insaisissables trésors. Mais ils réalisent très vite qu’ils ne sont pas seuls dans leur quête : les agents soviétiques sont eux aussi à la recherche du Crâne de Cristal, car il est dit que celui qui possède le Crâne et en déchiffre les énigmes s’assure du même coup le contrôle absolu de l’univers. Le chef de cette bande est la cruelle et somptueuse Irina Spalko. Indy n’aura jamais d’ennemie plus implacable… Indy et Mutt réuissiront-ils à semer leurs poursuivants, à déjouer les pièges de leurs faux amis et surtout à éviter que le Crâne de Cristal ne tombe entre les mains avides d’Irina et ses sinistres sbires ?

Comme tout vieux con le leitmotiv de ma vie est que c’était bien mieux avant. Ben ouais le rock était mieux dans les 60’s/70’s, les jeux vidéos étaient mieux quand c’était de la 2D, rien ne vaut la trilogie initiale de Star Wars et tout pleins d’autres conneries du même genre.

Bref, objectivement ce leitmotiv est plutôt pratique puisqu’il se révèle objectivement hélas bien souvent vrai.

Allait il s’appliquer aussi à Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal ? A l’époque de sa sortie, avant même d’aller au cinoche je dois dire que je le sentais pas avec un Harrison Ford qui approchait du grabataire, un Georges lucas à tuer après sa « magnifique » nouvelle trilogie Star Wars et un Spielberg bien loin de ses heures de gloire. Et ce que je vis confirma aussi bien mes impressions que mon leitmotiv puisque je sortis avec une envie de me pendre (mais pas avant d’avoir tué Lucas, Spielberg et surtout Shia LaBeouf) et je décidai donc d’enfoncer cette séance au plus profond de ma mémoire.

Il n’y avait jamais eu d’Indiana Jones 4 !

Mais, 4 ans après sa sortie il est enfin temps d’affronter mes démons et de voir, avec le recul, si ce Royaume du Crâne de Cristal est l’abomination que dont ma mémoire croit se souvenir.

Et le début aurait plutôt tendance à donner tort à ma mémoire. Ouais plutôt rythmé, truffé de références sympathiques (la zone 51, l’arche d’Alliance) il permet en outre par des combats finement faits de ne pas faire passer Harrison Ford pour un grabataire bon pour la maison de retraite.

Bon y a quelques éléments qui font tiquer comme la fin de cette intro qui voit Indy se faire propulser dans un frigo par le souffle d’une bombe atomique (un peu too much non) et des méchants russes qui semblent loin d’avoir la classe des nazis ainsi qu’un parti pris S-F (les pseudo pouvoirs psy du personnage de Cate Blanchett tout comme l’extraterrestre) ne collant pas pour moi à l’esprit pulp.

Malheureusement la suite du film semble se focaliser sur ces défauts pour la suite en y ajoutant d’autre dont un qui rend le film totalement insupportable : Mutt Williams !

Non pas que donner un fils à Indiana Jones soit une mauvaise idée ou une hérésie mais le faire jouer par la tête à claque au charisme d’huître et aux expressions de veau mort Shia LaBeouf là c’est une mauvaise idée et une hérésie !

Car si le couple de parents Indiana Jones/Marion Ravenwood fonctionne à merveille et permet de retrouver des échanges verbaux dignes des 3 premiers opus, dès que Mutt entre dans la partie ça retombe gravement.

Entre réplique franchement mal senties et deux scènes d’action qui ne s’intègrent pas du tout dans l’esprit de la franchise : un combat de sabres entre deux jeeps qui s’éternisent et qui est mal rythmé puis Mutt qui se prend pour Tarzan. Et là nous c’est la tête que l’on se prend.

Et le final n’arrange rien avec sa fin tout en effets spéciaux 3D, ses rebondissements rocambolesques et pourris (Mac dont les scénaristes ne savent pas quoi faire, les indigènes dont on se demande d’où ils sortent tout comme ceux du cimetière précédemment, et tout plein de détails qui hérissent le poil du fan biberonné aux bonnes vieilles aventures d’Indy) et son trip S-F n’importe nawesque qui n’a rien à foutre là.

Bref, non je suis certes un vieux con mais, putain, Indiana Jones c’était bien mieux avant !

Et un dernier frisson parcoure notre échine quand, dans la scène finale, Mutt choppe le chapeau d’Indy. Putain ! Non § Il va pas prendre le relais ce p’tit con !!!!!

Heureusement les scénaristes ont du e rendre compte de leur connerie monumentale car dans la second suivante Indy le lui reprend ouf !!!!

Non, définitivement c’était mieux avant ! Et le vieux con vous emmerde !

flam2

« Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal » de Steven Spielberg (2008). Avec : Harrison Ford, Cate Blanchett, Karen Allen, Shoa LaBeouf. Distribué par Paramount Pictures. Durée : 02 H 03.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s