Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow (2013) par Bruce Kraft

Après les attentats du 11 septembre 2001, la CIA traque pendant près de dix années Oussama ben Laden, chef du réseau jihadiste Al-Qaida, avant qu’une équipe des SEAL ne parvienne à l’éliminer, le 2 mai 2011, vers 1h du matin à Abbottabad, dans le cadre de l’opération Neptune’s Spear.

Zero Dark Thirty

Kathryn Bigelow est une réalisatrice à la filmographie quasi-parfaite: après avoir touché aux différents genres voilà que l’américaine s’est prise d’amour pour filmer la guerre depuis le dense et héroïque K-19, piège en profondeur puis l’explosif Démineurs.

En prenant comme sujet principal la traque d’Oussama Ben Laden, il était évident qu’elle allait se mettre en danger aux yeux du public américain puis du monde entier, désireux de savoir si le film serait pro-américain ou radicalement neutre dans son propos.

Mark-Boal-Nous-savions-que-Zero-Dark-Thirty-allait-declencher-des-reactions-fortes_portrait_w532

Comme pour Démineurs Bigelow choisit de montrer sans retenu les aspects les plus discutables (torture des prisonniers, dont certains « fantômes », à base de waterboarding, promenades nus et en laisse….) de cette chasse à l’homme quitte à re-fâcher certains anciens responsables de la Maison Blanche et surtout George W. Bush qui a reconnu qu’il avait personnellement autorisé l’utilisation de cette « technique coercitive ». Contre l’avis de la plupart des juristes, l’ancien président refuse de reconnaître qu’il s’agit d’une torture.

Bigelow expose simplement les faits et le spectateur se pose alors une question: Et si ils n’avaient pas usé de la torture, qu’en serait-il à l’heure actuelle de Ben Laden?

zero-dark-thirty-jason-clarke

L’américaine choisit ainsi de mener le spectateur dans une enquête longue mais passionnante où retrouver Oussama Ben Laden fût aussi facile que de retrouver un grain de sable dans le Sahara. L’enquête divulgue les aspects les plus méconnus d’une traque qui aurait pu facilement se solder par un échec si c’était sans compter la ténacité de la cellule créée à cet effet par la CIA.

Ici Bigelow met en avant le personnage imaginé (bien que certaines personnes de la production affirment le contraire) de Maya censée être celle qui a débusqué le terroriste le plus recherché au monde. Campé par une Jessica Chastain plus que convaincante, le personnage de Maya est l’incarnation même de la volonté d’un pays entier désireux de voir Ben Laden mort et enterré afin d’oublier le drame du 11 Septembre.

Notons aussi le fait qu’une femme qui mène Oussama Ben Laden à la mort reste un petit clin d’œil ironique envers les extrémistes religieux.

1134604 - Zero Dark Thirty

Jamais en proie aux doutes et faisant preuve d’un volontarisme hors du commun elle va conduire l’administration de Barrack Obama devant ce qu’elle pense être la demeure (reproduite à l’identique) de Ben Laden, après 10 ans de traque. Elle assiste, tout comme le président américain (jamais montré à ce moment) à l’opération Neptune’s Spear, et aux fruits de son dur labeur.

C’est ainsi que Bigelow embarque magistralement le spectateur en temps réel, pendant 45 minutes, au cœur de l’opération qui a vu l’exécution d’Oussama Ben Laden. On a beau connaître la fin il est inutile de dire que l’on reste scotché devant ce raid éclair où, il faut le rappeler, le gouvernement Pakistanais n’avait pas été averti de l’opération.

film-zero-dark-thirty.jpeg2-1280x960

Au bout de la bobine on se dit qu’on a vraiment bien fait de voir le dernier Bigelow car la somme d’informations est réelle, même si fiction et réalité se confondent pour celui qui ne connaît pas un minimum l’histoire, et qu’encore une fois la réalisatrice fait preuve d’une exigence dans sa réalisation qui en fait une des meilleures réalisatrices au monde.

Cela dit une question reste en suspens: Ce genre de film donne t-il l’envie d’être vu une deuxième fois? Pas si sûr.

Un bon film

Zero Dark Thirty (U.S.A) de Kathryn Bigelow. Avec Jessica Chastain, Jason Clarke, Joel Edgerton. Durée: 2h29.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s