Dark Crystal de Jim Henson et Frank Oz (1982) par Bruce Kraft

Un autre monde, un autre temps, à l’âge des miracles… Jen et Kira, seuls survivants de la race des Gelfings, partent à la recherche d’un éclat de cristal gigantesque, abîmé dans une commotion planétaire, qui donne force et puissance aux Mystiques, un peuple sage et pacifique. Ils doivent affronter les terribles et cruels Skekses qui tiennent ces derniers en esclavage.

Dark-cristal-Jim-Henson-film-movie-poster-affiche

1982, votre serviteur (alors âgé de 4 ans!!) se retrouve dans une salle de cinéma pour voir débarquer sur notre belle planète le plus charismatique des E.T. du cinéma grâce à un doigt lumineux équipé du wi-fi et une réplique aussi bête (en plus il parle de lui à la troisième personne du singulier le bougre) que culte que je n’oserai vous rappeler de peur de froisser le cinéphile que vous êtes. Bref.

Dark-cristal-Jim-Henson-film-movie-2

C’est lors des bandes-annonces que j’ai vu les premières images de Dark Crystal et son monde fantastique de marionnettes. Ces images m’ont hanté toute ma chienne de vie (j’aime bien cette expression qui donne la sensation que j’en ai bavé dans ma…chienne de vie!!) jusqu’à quelques jours avant cette critique car, roulements de tambour, depuis 1982 et cette bande-annonce je n’avais jamais vu ce film. Incroyable.

Dark-cristal-Jim-Henson-film-movie-4

Résultat? Une claque dans la tronche!! Le film des papas du célèbre Muppet Show est un enchantement pour celui qui aime les marionnettes (et les autres aussi!!). Visuellement l’ensemble est exceptionnel et montre que les cinq années de réalisation n’ont pas été vaines. Les marionnettes (quel bestiaire mes aïeux!!) sont magnifiques et s’intègrent naturellement à des décors ultra riches (réalisés par le dessinateur Brian Froud).

Dark-cristal-Jim-Henson-film-movie-3

Alors oui, certains diront que lorsqu’apparaissent à l’écran certains effets spéciaux on sent que le film a bien plus de trente ans (surtout dans le final) mais franchement on s’en fout. Pourquoi?

Parce qu’ici l’épopée est belle, et parfois même poétique (l’ouverture est un poème ni plus ni moins), et prend le temps (oui c’est vrai que c’est peut-être parfois un peu long mais en même temps ce sont des marionnettes quand même!!) de faire rêver le spectateur au rythme d’une B.O. remplie d’espoir.

Dark-cristal-Jim-Henson-film-movie-5

Dark Crystal n’est pas violent, pas rempli d’effets spéciaux numériques, pas de 3D mais il m’a enchanté, c’est vrai. Alors je conseille vivement à ceux qui n’auront pas eu la chance de le voir de se jeter dessus. Beau, étonnant, riche et culte. Que demander de plus?

Magnifique!!!
Magnifique!!!

Dark Crystal (U.S.A et G.B.) de Jim Henson et Frank Oz (1982). Durée: 1h35.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s