Comme des frères (2012) de Hugo Gélin par Flow

Depuis que Charlie n’est plus là, la vie de Boris, Elie et Maxime a volé en éclats. Ces trois hommes que tout sépare avaient pour Charlie un amour singulier. Elle était leur sœur, la femme de leur vie ou leur pote, c’était selon. Sauf que Charlie est morte et que ça, ni Boris, homme d’affaires accompli, ni Elie, scénariste noctambule et ni Maxime, 20 ans toujours dans les jupes de maman, ne savent comment y faire face. Mais parce qu’elle le leur avait demandé, ils décident sur un coup de tête de faire ce voyage ensemble, direction la Corse et cette maison que Charlie aimait tant. Seulement voilà, 900 kilomètres coincés dans une voiture quand on a pour seul point commun un attachement pour la même femme, c’est long… Boris, Elie et Maxime, trois hommes, trois générations, zéro affinité sur le papier, mais à l’arrivée, la certitude que Charlie a changé leur vie pour toujours.

Comme-des-frères-François-Xavier-Demaison-Mélanie-Thierry-Pierre-Niney-poster-affiche

Parallel Lives.

J’avais raté Comme des frères au cinéma et je m’en voulais terriblement. En effet, il est assez rare qu’un film français me fasse envie pour que je lui accorde la chance d’être vu en salle. Le sort en ayant décidé autrement, j’attendais la sortie dvd impatiemment. Et je n’ai pas été déçu.

Le scénario de Comme des frères n’est pas sa plus grande force. Il suffit de lire le synopsis pour s’en convaincre. La mort d’un être aimé et ses conséquences, un thème classique et peu original pour un film français. C’est même le genre de scénario qui me fait fuir en quatrième vitesse. Pourtant, il se dégageait quelque chose du trailer.

Comme-des-frères-François-Xavier-Demaison-Mélanie-Thierry-Pierre-Niney-1

Si le thème est rebattu, son traitement m’a beaucoup plu et m’a conquis. Car derrière le drame, il se cache en fait un simple film sur la naissance d’une amitié. Comme des frères est un film de potes, honnête et sincère. De fort belle manière, il navigue entre drame et comédie, parfois dans la même scène, dégageant une puissance rare. On croit dur comme fer à cette amitié qui naît de vies parallèles vécues avec la même femme, maintenant disparue. Et ce malgré quelques grosses ficelles assez tire-larmes (l’exception française certainement).

Comme-des-frères-François-Xavier-Demaison-Mélanie-Thierry-Pierre-Niney-2

La réussite formelle (la BO de Revolver est excellente, pour une première réalisation c’est loin d’être bidon) est renforcée par deux composantes essentielles d’un bon film: un casting excellent et des dialogues détonants.

Comme-des-frères-François-Xavier-Demaison-Mélanie-Thierry-Pierre-Niney-5

Les dialogues font mouche à chaque fois. Les répliques cinglantes débitées par les personnages font rire. Oui, Comme des frères est une comédie française drôle. Comme quoi, ces deux mots ne sont pas forcément antinomiques. Les personnages sont attachants car ils sont portés par trois acteurs talentueux (l’étonnant Pierre Niney notamment) qui inspirent la bonne humeur. Leur camaraderie dépasse le cadre de l’écran et ça se sent.

Comme-des-frères-François-Xavier-Demaison-Mélanie-Thierry-Pierre-Niney-6

Comme des frères est une excellente surprise. Un premier film sincère, tenant visiblement très à cœur de son réalisateur, en forme de road-trip délirant et touchant sur l’amitié et le deuil. A voir, ne serait-ce que pour son trio d’acteurs en grande forme.

Bon film
Bon film
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s