Fringe 5 (2013) de JJ Abrams par Flow

Cette saison commence directement après les événements de l’épisode Armée secrète, en 2036. Le monde est asservi par les observateurs, des êtres venant d’un futur inhabitable et capable de se déplacer librement dans l’espace-temps. La section spéciale est désormais soumise à l’occupant. Olivia Dunham, Peter, Walter Bishop et Astrid Farnsworth deviennent alors des rebelles luttant, dans la clandestinité, contre les envahisseurs.

fringe-saison-5-poster

Saison 5.

Apothéose.

Fringe s’est achevée le 18 janvier 2013 dans l’indifférence la plus imméritée car elle avait tout d’une grande. Fringe était une grande.

Je n’en ai pas parlé avant car je ne voulais pas dire adieu à cette série qui est venue me cueillir quand je ne l’attendais plus (il faut dire que les débuts furent très laborieux). A partir de là, et malgré une saison 4 que je ne m’explique toujours pas, elle ne m’a plus quittée.

fringe-saison-5-peter-final-2

Fringe faisait partie de ma vie et vous allez me traiter de grand malade mais je suis en deuil.

La saison 5, plus courte, n’est pas parfaite. Il y a des hésitations et des raccourcis, des épisodes moyens et ennuyants. Mais qu’importe puisque les scénaristes ont soigné leur sortie. Le final était juste parfait.

Et j’ai pleuré, pleuré car on me demandait de quitter des personnages magnifiques, interprétés par des acteurs de talents (ah John Noble), des personnages animés d’une force de vie rare à la télévision. Il faut dire qu’ils ont toujours été le cœur de la série. Et qu’importe si toutes les portes ouvertes par les mystères SF n’ont pas été fermées.

L’intérêt était tout autre (c’est encore plus vrai ici que ça l’était pour Lost). De toute façon, on n’avait fait le deuil de pas mal de pistes scénaristiques avec le délire Tabula Rasa de la saison précédente.

fringe-saison-5-final-observers-2

Le final était une apothéose, une communion avec les fans qui ont permis à la série de survivre aussi longtemps. Ils ont su récompenser les plus assidus avec une bonne tranche de références et autres clins d’œil, tartinée d’une bonne dose de nostalgie.

fringe-saison-5-le-final-que-la-serie-meritait-18444-600x280

Et c’est tout ce que je demandais à cette dernière saison. J’en profite pour vous inviter à découvrir cette série injustement méconnue.

Excellent, encore!!

Publicités

2 commentaires

  1. Testé cette série quelques épisodes avant d’abandonner. J’ai trouvé ça d’une mollesse sans nom avec une réalisation ui l’est tout autant (sans compter le charisme de bulot cuit de l’ex meilleur pote de DAwson ^^)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s