Fatal de Michaël Youn (2010) par Marc Shift

Fatal Bazooka est le numéro uno de la chanson française, trustant les premières places et les musics award de la musique. Mais le chanteur d’électro-bio, Chris Prolls, va tout faire pour prendre sa place…

Fatal-Mickaël-Youn-Stéphane-Rousseau-Fabrice-Eboué-film-movie-poster-affiche

Finish him

J’en vois dans le fond qui on déjà souri rien qu’a la lecture du pitch. Si si je vous ai vu. Bon ok, les autres sont atterrés mais y’en a quand même deux – trois qui ont souri dans le fond. Et là vous vous dites ce que peut bien venir foutre le film de Michaël Youn dans nos pages virtuelles ? Et bien déjà c’est le cinéma sans limites ici, et je n’ai moi même pas de limites. Pas plus que de logique, d’amour propre ou de ligne rédactionnelle d’ailleurs.

Fatal-Mickaël-Youn-Stéphane-Rousseau-Fabrice-Eboué-film-movie-3

Et je vais tenter de vous prouvez que ce film est regardable, et même bien plus que ça. Pourquoi ? En fait, à part moi, Michaël Youn fait l’unanimité ici. Contre lui. Et ça vient de loin, du temps où il n’était qu’un piètre copieur de la fabuleuse émission Jackass….si si Jackass c’est fabuleux, des gars bourrés qui font les pires conneries du monde c’est fabuleux, j’aurais été comme un poisson dans la vodka avec ces gus.

?????????????????????????????????

C’est d’ailleurs pour cette raison que Mat ne peut pas le piffrer et qu’il a l’indifférence totale de Bruce. Moi je ne m’intéressais pas spécialement à lui, mais je le trouvais vaguement amusant. Faut dire qu’a sa place, j’aurais largement été aussi con. J’aurais pas fait de rap (faut pas déconner non plus), mais j’aurais largement été aussi con. Et bizarrement quand est sortie ce projet, la B.A. M’a tout de suite donnée envie de le voir.

Fatal-Mickaël-Youn-Stéphane-Rousseau-Fabrice-Eboué-film-movie-2

Et donc trois ans plus tard, voici le verdict : c’est de la bombe bébé. Oui bon ok, on est dans l’outrance la plus totale, une réalisation tape à l’oeil….ce qui est tout à fait normal avec le sujet du film, c’est du Michaël Youn on a déjà fait plus fin. Et de toutes façons le film est bien mieux maîtrisé que n’importe quel film d’ Ontoniente, mieux rythmé que le tout venant de la comédie populaire française (non ce n’est pas une insulte….enfin pas tout le temps), évitant le gros trou d’air dans le dernier tiers avec un passage campagnard certes un peu plus faible que le reste mais qui reste plus que correct pour une première réalisation.

Fatal-Mickaël-Youn-Stéphane-Rousseau-Fabrice-Eboué-film-movie-6

C’est la grandeur et décadence d’une….de LA star mondialo-française Fatal bazooka qui a tout pour lui. Il a la femme la plus belle du monde, et en plus elle l’aime, pas autant que son train de vie mais elle l’aime quand même, il a les plus belles voitures / hélicos / bateaux / avions et j’en passe, des baraques, des amis, et surtout des milliers de fan, dont au moins un extrêmement collant (le genre de crétin qui tient un blog…..). Et puis un jour patatra, une rivalité se forme. Un beau gosse à la voix cristalline (il ne boit que de l’eau….désolé…..), Chris Prolls, défenseur de la cause animale et écologiste, lui pique son music award de la musique. Et là c’est le drame, Fatal pète un câble, se ridiculise devant le monde de la France entier et se voit rejeté par la presse, son manager, sa femme, sans un sous….bref il devient clodo.

Fatal-Mickaël-Youn-Stéphane-Rousseau-Fabrice-Eboué-film-movie-1

Ce film c’est de la démesure, et surtout de la démesure qui va à font, égratignant (et même un peu plus qu’égratigner!) au passage le monde du showbiz, des situations toutes plus improbables et ridicules les unes que les autres, des références passées à la moulinette (de South park à Jean-Claude Van Damme et même Citizen Kane y passe!!), des dialogues vraiment burlesques (ou consternant c’est selon votre tolérance à la connerie), des acteurs au top du top de…..du….du sur-jeu et du cabotinage. C’est simple même Fabrice Eboué à l’air bon et à sa place là dedans (bon ok, c’est la première fois que je le voyais dans un film, mais ça surprend quand même), quand à Michaël Youn et Stéphane Rousseau c’est simple, ils déchirent tout.

Fatal-Mickaël-Youn-Stéphane-Rousseau-Fabrice-Eboué-film-movie-4

Ce film, je savais que j’allais l’aimer avant de le voir, c’est un bon gros délire, totalement décomplexé ce qui est rare dans nos contrés, alors n’hésitez pas à le voir !!!

Et oui, ça déchire!!
Et oui, ça déchire!!

Fatal de Michaël Youn (2010, Fra) avec Michaël Youn, Stéphane Rousseau, Fabrice Eboué, Vincent Dessagnat,Armelle Lesniak, Isabelle Funaro, Jean Benguigui….durée 1h47

Advertisements

3 commentaires

  1. Intrigué par le succès critique et public de ste’film, j’ai visionné ce « Fatal ». Bien rythmé et surtout bien écrit malgré l’influence de Ben Stiller et de son « Zoolander » aussi crétinoïde que fun, « Fatal » fait la part belle aussi bien au comique de situation qu’a la structure de ses perso. Une réussite.

    J'aime

    • Je dis pas non plus que c’est le film à voir et à revoir. Mais il va au bout de son délire, il m’a vraiment surpris, j’ai passé un bon moment en le regardant, et c’est déjà pas si mal, quand on y pense c’est pas la majorité des films qui y arrive….

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s