Star Trek Into Darkness de J.J. Abrams (2013) par Tootsif

Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos…
Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive.
Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.

affiche star trek into darkness

SCENARIO TENEBREUX A TENDANCE FUMEUX

J.J Abrams est une de ces arnaques comme le cinéma bous en fait de temps un temps, un mec qui ne fait rien d’extraordinaire mais qui arrive à bénéficier d’une aura positive et ainsi se retrouver à la tête de projets plutôt sympas. Et ouais le mec bénéficie à fond de sa carte de gentil geek cinéphile/phage, super poto avec son public, bénéficiant ainsi de la bienveillance de ce dernier et des studios pour pouvoir monter les projets qu’il souhaite.

Ainsi, après nous avoir pondu un premier film Star Trek qui cassait franchement pas 3 pattes à un canard dont le seul mérite était de permettre aux béotiens de la « cultissime » saga (tout du moins aux états unis parce que bon, eu Europe, et encore plus en France, Star Trek on s’en fout comme de l’an 40) de plonger dans cet univers sans passer pour des glands et aux puristes de se branler devant les easter eggs planqués par J.J. pour leur plus grand plaisir.

image star trek into darkness - 1

Ben il faut croire que ce film d’action/S-F à l’humour perrave (le gag de la grosse tête c’était juste pas possible tout comme la présence horripilante de Simon Pegg que pourtant j’adore) a su trouver son public, puisque 4 ans après J.J a le droit de remettre le couvert et de nous embarquer de nouveau à bord de l’Enterprise, chose que je demandai pas forcément.

Et comme d’hab, avec J.J Abrams se pose la question du tout ça pour ça ! Si si c’est la même question que vous vous êtes posés devant Lost ou devant l’overhypé Super 8, le pseudo hommage aux productions Amblin/Spielberg des 80’s. Ben là c’est ce sentiment qui est encore présent.

Pourtant ça commence pas mal, une chouette intro qui nous sort enfin de l’Entreprise après un premier film où Kirk et sa clique se regardaient bien trop le nombril et zappait complètement la maxime de Starfleet et le côté exploration spatial qui s’enchaîne sur un attentat sur Terre qui fout le bordel  dans les rangs de Starfleet et oblige notre brave équipage de l’Entreprise à partir en plein territoire des ‘fameux et terribles » Klingons, les super méchants de Star trek. Que 99% du public dans la salle ne connait pas.

image star trek into darkness - 3

Donc tenter de faire flipper le spectateur international sans expliquer clairement qui ils sont c’est un peu concon, il aurait ptet mieux valu faire un film avec ces derniers. M’enfin bon, moi je dis ça, je dis rien. Et puis c’est pas comme s’ils étaient 3 à avoir pondu le scénar, et aucun de ces guignols n’y pensent.

Enfin bon revenons à nos moutons. Enfin à notre valeureux équipage de l’Enterprise. Ils sont donc à la recherche d’un terroriste qui semble en avoir après Starfleet pour d’obscures raisons. Hmm hmmm. Mais quel terrible secret se cache derrières ses vils actes ?

Bref ça tease, y a de la tension avec un équipage de l’Enterprise à couteaux tirés entre un Kirk vénère d’avoir perdu sa figure paternelle et que Spock lui fasse un bébé dans le dos en caftant tout ce qu’il fait, un Spock tiraillé entre respect des ordres et son attachement (refoulé) aux membres de l’Enterprise, une Uhara frustrée par le manque d’implication émotionnelle de Spock, un Scotty déçu de la transformation en machine de guerre de l’Enterprise.

image star trek into darkness - 2

Le ton se veut donc résolument plus sombre et le sommet est atteint avec un gunfight sur Chronos où le terroriste John Harrison vient en aide à notre valeureux équipage où il fait montre de capacités hors du commun.

Et c’est à partir de là que ça va se gâter.

Alors que l’on arrive au climax débouchant sur la révélation des véritables motivation du fameux « John Harrison ». Alors outre que ce moment est excessivement bavard , ce moment qui se veut épique aboutit finalement à un soufflet se dégonflant puisque la révélation ne parlera pas aux non initiés qui passeront à des kms de cette dernière. A trop vouloir faire plaisir tant aux fans qu’aux non initiés, J.J. Abrams rate totalement son effet et fout en l’air l’iconisation de son « méchant » pourtant magnifiquement interprété par un Benedict Cumberbatch (la série Sherlock que je vous conseille fortement) qui bouffe la tête à claque de Chris Pine et le fadasse Zachary Quinto.

image star trek into darkness - 4

Et à partir de là le film va peu à peu s’enfoncer. Entre un scénar qui part dans de nombreuses directions sans aller jusqu’au bout d’une seule, en s’emmêlant les pinceaux entre intimisme et grand spectacle, en rabâchant certains thèmes jusqu’à l’écœurement (la notion de sacrifice) pour finalement l’envoyer bouler à coup d’happy end télescopée, en sombrant peu à peu dans le pathos, le film perd toutes ses ambitions pour rester un honnête divertissement aux scènes d’action bien senties même si donnant dans le déjà vu (si vous êtes joueurs des Dead Space, la sortie de Kirk dans l’espace vous dira quelque chose) et au final à rallonge.

Star Trek Into Darkness n’échappe donc à aucune des tares de son prédécesseur et de son réalisateur et reste coincé dans la case « merde c’est sympatoche mais ça aurait pu être mieux s’il s’éparpillait pas comme un con ».

Et c’est à ça qu’on va refourguer la licence Star Wars ! Qu’il continue ses conneries pour trekkies et refile le bébé de Lucas à des Whedon ou Snyder  !

flam3

« Star Trek Into Darkness » de J.J. aBrams. Avec : Chris Pine, zachary Quinto, Benedict Cumberbatch, Alice Eve, Simon Pegg, Zoe Saldana, Karl Urban. Distribué par Paramount Pictures. Durée : 02 H 10.

Publicités

5 commentaires

  1. Star Wars à Snyder par pitié non ! 😉
    J’aime bien Abrams et j’ai bien aimé le premier Star Trek (sans n’avoir jamais vu la (ou les) série ou les films). Mais là, je suis tout à fait d’accord avec toi. Trop redondant et bof même si ce n’est pas honteux.

    J'aime

    • Désolé mais Star Wars par Snyder ça aurait plus de gueule que par J.J ! Bon le must pour moi serait Whedon qui a prouvé avec The Avengers qu’il avait les épaules pour gérer un blockbuster et avec Firefly qu’il touchait en S-F.
      Sinon effectivement ce Star Trek tourne vite en rond en rabachant ses thèmes (le sacrifice)en boucle.
      Sympatoche mais vite oublié

      J'aime

  2. Abrams n’est pas un tâcheron (rematez « mi3 » qui est un sacré bon film) son projet pour « Star Wars » n’augures que du bon vu que Lucas a tout cramé au lance flamme avec sa nouvelle trilogie indigeste

    J'aime

    • Mouais pas convaincu par le gugusse que je trouve overhypé. Ses séries téloche ont tjs un bon pitch de départ mais ne vont jamais plus loin, ses films sont certes regardables mais très vite oubliés donc c’est pas le réal que je voudrais pour toucher à Star Wars.
      Ok Lucas a fait de la merde avec sa prélogie mais entre certains comics et les séries d’animation (surtout la première clone wars en 2d) il a autorisé des trucs bien cools.
      Moi je pense que Whedon l’aurait bien plus fait

      J'aime

  3. Les fans de Star Wars en savent beaucoup plus que le gros Georges sur sa propre création, des séries d’anim comme « clone wars » le mettent même dans l’embarras tant elles sont mieux réalisées que ses derniers méfaits. Whedon est quand même un sacré cynique il a apparemment été freiné pour son Avengers par les hauts pontes de la Marvel question ironie (sinon ça donne le calamiteux « la cabane dans les bois » produit par ses soins) et le cynisme dans Star Wars ça a pas trop sa place, enfin… En même temps tant que Lucas ne retouche plus jamais de caméra de sa vie je serais en paix.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s