BLOODY WEEKEND. Ou l’art d’interviewer Caroline Munro sans le faire exprès, par Captain Calva.

Non lui, c’est pas Caroline Munro…

Origine:  Bloody Weekend VS Disney Land

Destinataires (pour action): Les lecteurs.

Destinataires (pour information): Bruce Kraft.

Date: 13 juillet 2013.

Objet: Visite du hall d’exposition et entretien avec une déesse.

Référence: Captain Calva

Pièce jointe: Photos ci-dessous.

Samedi 29 juin 2013. Au programme pour le citoyen lambda: Apéritif, barbecue et… Courses au supermarché…

Pour le Captain Calva, une mission suicide: survivre au Bloody Weekend. La faune locale est variée et dangereuse: vampires et vampirettes, zombies et zombettes, gothiques et gothiquettes, geeks mais pas de geekettes puisque Tootsif et Flow  n’ont pas daigné se déplacer…

Tout cela était déjà dur à vivre mais pas autant que de subir la présence insupportable de Marc Shift, passé maître dans l’art de faire la gueule. Je pense que ceci était du à l’absence de la majorité de l’équipe du site. Ils ont tous trouvé des excuses bidons pour ne pas venir. La palme revenant tout de même à Tootsif. D’ailleurs, on m’a remis des photos ultra-secrètes le montrant à moitié nu, se faisant démonter l’arrière-train par Pluto à Disneyland. Mais cela ne nous regarde pas…

Heureusement, Loîc Brugnon était là. Toujours la pêche celui là! (Rires dans la salle).

Bref, entre le sourire impossible de Marc, un Loïc incroyable au bloody weekend et un Tootsif qui partouze à Disneyland avec la famille Mickey, je donne un bon 1/0 pour le BW.

Quoi qu’il en soit, j’ai survécu. J’ai même réussi à prendre en photo quelques pointures du cinéma; Caroline Munro et… Predator; qui a essayé de m’étriper…

Dans la galerie des monstres, je peux vous dire qu’avec pas loin de 70 exposants, le choix était pléthorique: Livres, bandes-dessinées, tableaux, vêtements, musique, films, horrible toys (je ne sais pas si ça se dit, mais j’aime bien), déguisements et déguisés, jouets, goodies, etc… Pfou! Bref, énormèment de choses à voir et à faire! Alors j’ai tout regardé en détails. J’ai parlé avec une bonne moitié des exposants, pris les coordonnées que l’on voulait bien me donner pour vous en faire profiter (et leur rendre ce petit service).

Je commence par le premier qui me tombe sous la main: Ah tiens, La bande dessinée « Le Pantin sans visage ». L’auteur était présent, dans son petit box, à faire la promotion de son petit bébé. Quoi de plus normal? En tous cas, c’est beau et vendu avec un CD-artwork. Plus d’infos sur http://www.aalehx.com

Géant Casino.. Ah merde , mes courses….

King Collector: c’est une boutique de geeks, de fondus, de tarés, de vous et moi en fait. Du comics, goodies, jeux vidéos, mangas, et … des fèves! Plus d’infos sur http://www.kingcollector.fr

Hell Strawberry: Un autre stand pour promouvoir une BD assez sympa: Hell Strawberry donc. C’est mignon, très bien dessiné et ça donne envie de bouffer des tagadas. plus d’infos sur hellstrawberry.blogspot.fr

Okiko: du dessin pur et dur. Magnifique. (okiko.fr). Oui je sais me taire, parfois.

Uncut movies: éditeur de films gores, bien crades. Là encore, je vous ai tout dit (ou presque). Alors allez remplir votre panier sur http://www.uncutmovies.fr !

Il y en avait bien plus, évidemment. Hélas pour eux et pour vous, il n’avaient pas de cartes de visites. Dommage alors qu’avec Vistaprout.fuck.fr, ils avaient 50 cartes pour 9999999€99! Quel dommage!

Enfin, mention spéciale pour la troupe de Scarynight. De joyeux lurons magnifiquement déguisés et maquillés, présents pour effrayer les plus peureux tels que Marc, et amuser les plus crétins comme moi. Ou le contraire… (www.scarynight.fr).

Ce hall était donc bourré de gens talentueux, sympas, disponibles. A disneyland, on a la même chose à vendre partout: des mugs Pluto…  BW: 1. Disney: 0

Que serait un festival sans une très bonne ambiance? Et tiens, tant qu’on y est,  avec des bénévoles déguisés prêts à faire les pitres pour des visiteurs bidonnés de rire! Quoi c’est impossible? Et bien, venez l’année prochaine! Vous verrez. Je vous assure que voir une telle équipe de bénévoles aimables, souriants, disponibles partout et n’importe quand (enfin presque… hé hein bon!). Que ce soit aux guichets, au bar (purée j’ai rien bu cette année!), aux projections, et j’en passe… La classe en bref. Je me sais chiant mais j’en connais des pires.

En face, chez Disney, on a des salariés mal payés, mal traités et mal aimés. BW: 1, disney:0 (Mais cette fois, c’est pas leur faute!)

Comme vous pouvez le constater par vous-mêmes, le Bloody weekend correspond mieux aux geeks, zombies et toute créature de 16 ans et plus. Bon, allez, je pense à Marc qui est déjà papa de beaucoup d’enfants (la moitié du Pas de Calais, je crois), Disneyland est tout de même une solution pour ravir ses ptiots. (vous n’auriez pas Pluto découpé par une tronçonneuse?)

Entretien avec une déesse.

S’il est une chose que je ne voulais pas louper, c’était bien un entretien avec Caroline Munro. Bruce m’aurait viré du site. Marc m’aurait jeté une bouteille de bière vide sur la tête; et Tootsif m’aurait traité de fiotte. Sans Tootsif, j’aurais encore pu me défiler.

Ainsi donc, accompagné de ma fidèle assistante, Doktor Vanderprout, je me glisse silencieusement derrière le stand de Caroline Munro, déjà très occupée à répondre à une tonne de questions posées par des fans de tout âge. La pauvre est également très occupée à nettoyer sa table dégoulinant de bave provenant de ces fans peu ragoûtants. Nan je rigole!

Puis à mon signal, mon assistante éventre un passant. La foule crée par cet incident somme toute assez banale lors d’un festival horrifique, me permet de kidnapper Caroline, de l’attacher solidement à une chaise Ikea et de lui faire subir la question (posée en anglais svp!).

Graouh miam !
Graouh miam !

_ Bonjour Caroline.

_ Bonjour Calva.

_ Tout d’abord, merci de me laisser vous attacher sur ce fauteuil pour vous poser des questions débiles dont tout le monde se fout éperdument.

_ (Rires). Pas de quoi, Calva. Tant que vous me rendez ma liberté ensuite.

_ Nous verrons celà. Mais sachez que « l’espion qui m’aimait » est mon James Bond préféré. Alors vous parler en chair et en os, c’est un grand honneur.

_ Oh merci beaucoup!

_ De rien, c’est moi. Et saluez Roger pour moi. c’est un vieux pote.

_ (Rires). Je le ferai! Nous nous croisons régulièrement lors de conventions de l’Unicef. (Roger Moore est actuellement un ambassadeur de l’Unicef).

_ Je vous répète aussi que mes questions sont bêtes, insipides, bref à l’image de mon rédacteur en chef.

_ Ha… (je perçois de la terreur dans ses beaux yeux bleus).

_ Que préferez-vous; les frites ou les baked beans?

_ (Rires aux éclats durant cinq bonnes minutes). Quelle question! Mais c’est horrible! Je ne peux pas y répondre comme çà! J’adore cette question! (rires). J’adore les deux en fait. (La réponse met longtemps à venir car c’est un vrai dilemne pour un aglo-saxon). Bon je préfère les frites car on peut en manger quand on veut et avec n’importe quoi.

_ Quel âge avez-vous? Je ne me souviens pas si c’est 32 ou 33ans.

_ (Rires). 33 ans, vilain jeune homme!

_ Quel est le secret de votre éternelle beauté?

_ (grand sourire). Vous êtes un vrai gentleman! Alors j’ai effectivement une recette: Pas de stress, du café, du chocolat, des baked beans, des frites (rires). En bref, je mange et bois ce que j’aime sans me prendre la tête. Je le répète: une vie tranquille sans stress.

_ Quel est votre numéro de téléphone?

_ (PAF!) (Non pas Caroline mais mon assistante).

caroline-munro-maniac

_ Un peu plus sérieux: Vous avez joué dans une grande majorité de films d’horreur. Auriez-vous aimé jouer dans d’autres genres de films?

_ Oh oui! Actuellement, jouer dans une série telle que Games of Thrones (Trônes de fer) m’aurait beaucoup plu.

_ Où en est votre carrière aujourd’hui?

_ Je viens de jouer dans un téléfilm qui s’appelle « Crywolf« . J’incarne le rôle d’une diseuse de bonne aventure. J’ai beaucoup aimé travailler avec le réalisateur. Je vais peut-être retravailler pour lui en fin d’année. « Wait and see ».

_ Attention Caroline, question du staff, mais pas de moi!

_ Quel effet cela fait d’être un « sex-symbol »?

_ Rien. Je m’en fiche. (Désolé les mecs!)

_ Merci beaucoup, Caroline. J’ai été très honoré de pouvoir vous kidnapper.

_ Merci Calva.

Toutes les bonnes choses ont une fin, comme qui dirait. Pour ma part, j’ai adoré ce moment avec Caroline. Douce, souriante, charmante, polie ; tant de qualités nécessaires pour supporter un mufle tel que moi. Nous avons beaucoup ri. Je regrette une seule chose: ne pas avoir pu lui parler plus longtemps.

PS 1 : pour les besoins de ma blague pourrie, j’ai du déformer le nom de Loic. Désolé mec.

PS 2: Marc était vraiment chiant. Bruce, rends le au SAV stp.

Caroline-Munro

Et voici des photos du BLoody!!!

Ci-dessus, notre jury interviewé en bonne, belle et due forme. Intéressant, convivial et trop marrrant, le Loïc gêné, mouahahaha!

Un Fanzine qui traite de fantastique en général… Quoi vous le savez? Tar’ta d’jeule toi !

Attention prodige! Cette nana là, elle est terrible! Sérieusement, elle vous crée ce que vous voulez. Un loup-garou, un Iron man, un sex toy, heu non pas çà… 

Je la salue de la main. Elle me salue par la scie. C’est çà la courtoisie…

Même dans l’espace, il y a des moustiques!

Même dans le Bloody, il y a Star Wars…

Le  « Reborning ». Concept étonnant qui consiste à reproduire un bébé de différentes manières…

Vous avez une rayure sur le front? Pas de problèmes! Bodyartboxx vous refait l’aile avant pour trois fois rien! 

J’aime pas les clowns. Mais j’aime bien celui là

Ma rencontre du troisième type. J’ai failli perdre la vie pour la pellicule brûle!

J’ai signé un contrat pour élever ces lapins en pleine nature. Je suis pour l’agriculture bio!

Publicités

8 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s